Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

LATYRX - The Album

, 21:13

Latyrx (prononcer la-tir-iks), contraction de Lateef et de Lyrics Born, est né de l'union des MCs du même nom. Ces deux rappeurs de la Bay Area ont formé le cœur du label Solesides, avec DJ Shadow et Blackalicious, avant que tous ces gens ne poursuivent sous le nouveau nom de Quannum. Ils ont aussi livré ensemble, après le Melodica EP et le monumental Endtroducing…, l'un des disques les plus notables issus de ce collectif, une œuvre intitulée sobrement The Album.

LATYRX - The Album

Lire la suite...

A-WAX - Jesus Malverde

, 22:55

Jesus Malverde aurait été, à l'origine, un bandit mexicain, tué par les autorités du pays en 1909, peu avant la Révolution. Son existence n'est pas pleinement avérée, mais il est devenu, au fil des ans, une légende. Paré d'une réputation de Robin des Bois, représenté sous des traits christiques, il a progressivement fait l'objet d'un culte. Des miracles lui ont été attribués et, en marge du catholicisme local, il est devenu un saint, celui des malfaiteurs et des trafiquants de drogue, dans les bas-fonds du Mexique comme chez les Latinos installés aux Etats-Unis.

A-WAX - Jesus Malverde

Lire la suite...

COUSIN FIK - Hacksaw Ben Thuggin'

, 22:56

On ne sait pas exactement de qui Fik est le cousin, mais au moins, on connaît sa famille. Le rappeur de Vallejo, en effet, est un proche d'E-40, qu'il a accompagné sur Revenue Retrievin Graveyard Shift, et il est membre de son label, Sick-Wid-It Records. Même s'il est encore trop peu couvert par les médias, en dehors de sa Bay Area d'origine, il a commencé à se faire un nom en 2010, avec le disque No Gravity, et avec le single "Kaboom (How Da Beat Go)" qui en était issu, avant de remettre le couvert en 2012 en sacrifiant au rituel du Tonite Show avec DJ Fresh.

COUSIN FIK - Hacksaw Ben Thuggin'

Lire la suite...

THE GROUCH, DADDY KEV & D-STYLES - Sound Advice

, 23:08

Changement de casting en 2003 pour Daddy Kev et D-Styles. Coutumiers des collaborations fructueuses avec Awol One, le producteur et le DJ des Invisibl Skratch Piklz avaient troqué le Shape Shifter à la voix voilée pour un autre rappeur phare de l'underground californien, à savoir The Grouch des Living Legends. Et ce n'était pas juste histoire de. Dès le début, le MC l'annonçait à grands coups de violons : le trio s'était réuni pour nous apporter quelque chose de différent.

THE GROUCH, DADDY KEV & D-STYLES - Sound Advice

Lire la suite...

ROACH GIGZ - Bugged Out

, 10:09

Rappeur latino, jeune et tatoué de partout, domicilié à San Francisco et vouant un culte à Mac Dre, Roach Gigz est un pur produit de la Baie. Héritier de la scène hyphy, il s'est illustré ces dernières années par ses mixtapes, notamment les deux Roachy Balboa, en sachant ajouter au party rap ce qui lui manque souvent : du songwriting, du talent au micro, un vrai sens de l'humour et de la punchline.

ROACH GIGZ - Bugged Out

Lire la suite...

100s - Ice Cold Perm

, 23:12

Le disque a été produit par Joe Wax, un proche de Main Attrakionz, d'ailleurs présents ici. La pochette est un recyclage clair de celle du Tha Doggfather, de Snoop Dogg. Et les paroles, corsées, d'une misogynie éhontée, déclamées du point de vue du maquereau, plongent leurs racines aussi loin que chez Too Short. Rappeur métis (père ivoirien, mère juive) basé à Berkeley, 100s a beau n'avoir que 19 ans, c'est trois ou quatre générations de hip-hop californien insolent, pimp rap, g-funk, hyphy ou cloud rap, qu'il a digérées, avant de proposer cette mixtape très remarquée de la rentrée 2012.

100S - Ice Cold Perm

Lire la suite...

AESOP ROCK - Skelethon

, 23:25

Stimulé par l'émergence récente de nouveaux artistes souterrains et créatifs, le vieil underground de la fin des années 90 semble vouloir retrouver des couleurs. C'est ainsi qu'en 2012, El-P, Bigg Jus, Brother Ali, Dose One, I Self Devine, Busdriver, Radioinactive, et même Mhz, pour n'en nommer que quelques-uns, sortent tous des albums, après parfois de longues années de silence. Parmi tous ces gens, cependant, celui qui s'en tire le mieux pourrait bien être Aesop Rock.

AESOP ROCK - Skelethon

Lire la suite...

D-STYLES - Phantazmagorea

, 22:43

Turntablism ! Scratches, cuts, prouesses aux platines ! Voilà ce que nous a toujours offerts Dave Cuasito, alias D-Styles des Beat Junkies, ex-Invisibl Skratch Piklz, l'un des tout meilleurs DJs que nous a livrés cette communauté d'origine philippine établie sur la Côte Ouest américaine, devenue experte dans la manipulation des vinyles. Qui plus est, non content d'exceller dans son domaine et d'avoir illuminé de nombreux disques de ses talents de scratcheur, il a sorti l'un des rares albums dans cette veine écoutables et réjouissants d'un bout à l'autre.

D-STYLES - Phantazmagorea

Lire la suite...

ELIGH & AMP LIVE - Therapy at 3

, 23:10

Si les Living Legends n'ont pas toujours été irréprochables, la carrière solo de leur rappeur et producteur Eligh, elle, a longtemps suivi une trajectoire exemplaire. L'entamant à la fin des années 90 par des albums remarqués dans l'underground (As They Pass, Gas Dream), le rappeur avait livré ensuite quelques perles, comme Poltergeist, et surtout l'original Enigma. Cependant, après ce sommet, plus grand-chose à se mettre sous la dent. Car notre homme, on l'apprendra en 2010 avec l'album Grey Crow, avait subi alors le contrecoup d'une sale addiction à la drogue.

ELIGH & AMP LIVE - Therapy at 3

Lire la suite...

BORED STIFF - Explainin' / Timeless

, 22:59

Freestyle Fellowship, les Hieroglyphics, la Hobo Junction, et l'axe formé par Log Cabin, les Mystik Journeymen, les 3 Melancholy Gypsys et les Living Legends… Tous ces groupes fondateurs du West Coast Underground, cette autre facette du rap californien, n'ont certes jamais pleinement bénéficié de l'exposition et du succès qu'ils méritaient. Mais que dire alors de Bored Stiff qui, bien davantage que tous les autres, semble comme condamné ad vitam aeternam à la confidentialité ?

BORED STIFF - Explainin' / Timeless

Lire la suite...

THIRD SIGHT - Chillin' With Dead Bodies in a B-Boy Stance

, 14:28

Le temps avance lentement chez Third Sight. Cet album, en effet, n'est que le troisième de la carrière commune du rappeur Roughneck Jihad, du producteur Dufunk et, nettement plus connu, du DJ D-Styles. Un âge entier s'est écoulé depuis The Golden Shower Hour, l'un des albums incontournables de la mouvance rap indé de la fin des années 90. Et pourtant, en quinze ans d'existence, le trio n'a pas changé grand-chose à sa formule ; ce qui n'est pas nécessairement un mal.

THIRD SIGHT - Chillin' With Dead Bodies in a B-Boy Stance

Lire la suite...

E-40 - The Mail Man

, 22:38

E-40 est incontestablement une grande figure du rap. Une grosse portion de sa discographie vaut le détour, jusqu'à nos jours, avec la série récente des Revenue Retrievin'. Mais il n'a jamais sorti de grande œuvre, de classique incontournable. Il y aura des fans pour contredire cette assertion, bien sûr, mais la vérité est qu'à l'heure actuelle, peu d'albums rendent intégralement compte de son importance.

E-40 - The Mail Man

Lire la suite...

ELIOT WILDER - Endtroducing…

, 23:01

Quand on vous disait qu'avec la collection 33 1/3, il y avait un nombre infini de manières de se tirer de l'exercice, qu'il existait mille moyens de rédiger 100 pages sur un classique de la musique... Cet autre volume le démontre encore. Eliot Wilder, en effet, a choisi encore une autre méthode pour parler de son sujet. Et à vrai dire, il ne s'est pas foulé, il est allé au plus simple : plutôt que de se lancer dans une analyse audacieuse, il s'est contenté de retranscrire une longue interview avec DJ Shadow pour retracer l'histoire de l'album fondateur du hip-hop abstrait.

ELIOT WILDER - Endtroducing…

Lire la suite...

CLOUDDEAD - cLOUDDEAD

, 23:48

Apparu à la fin des années 90 au bénéfice de la vogue du rap indépendant, Anticon était un monde à part au sein de l'underground hip-hop. Basé comme tant d'autres sur la trépidante Baie de San Francisco, mais regroupant des gens originaires de tous cieux, le label mené par Sole avait su fédérer autour de lui une importante communauté d'artistes marginaux, en rupture totale avec les routines du rap.

CLOUDDEAD - cLOUDDEAD

Lire la suite...

QUASIMOTO - The Unseen

, 14:30

En 1999, Madlib avait déjà mis en scène son alter-égo, Quasimoto, sur le premier album de son groupe Lootpack, un Soundpieces très prisé de l'underground. Bourré d'idées et soucieux de s'exposer un peu plus, il avait ensuite décidé de lui offrir tout un album. Ce coup d'essai se révélerait un coup de maître, le rappeur et producteur livrant, à l'image de la pochette, un album rap insolite et décalé.

QUASIMOTO - The Unseen

Lire la suite...

DR. OCTAGON - Dr. Octagonecologyst

, 12:16

Non content d'avoir été la tête de proue des influents Ultramagnetic MC's pendant la décennie précédente, Kool Keith remettait ça en 1996. A nouveau, il bousculait et il réinventait le rap, en s'imaginant cette fois sous les traits d'un gynécologue extra-terrestre tueur, le temps de l'aventure Dr. Octagon. Et pour l'accompagner, notre homme s'était entouré d'une dream team de talents prometteurs, issus de New York comme de la Baie de San Francisco, qui feraient tous parler d'eux dans les années suivantes : The Automator et Kut Masta Kurt à la production, Q-Bert aux platines, Sir Menelik aux raps, ainsi que DJ Shadow, pour un remix.

DR. OCTAGON - Dr. Octagonecologyst

Lire la suite...

SOULS OF MISCHIEF - 93 'til Infinity

, 12:41

En 1991, avec son premier album, Del tha Funky Homosapien avait montré qu'il existait une autre voie que le style gangsta pour les Californiens, une voie bientôt suivie par ses amis des Hieroglyphics. Deux ans plus tard, en effet, 93 'till Infinity enfonçait le clou avec ses beats atmosphériques, ses rimes complexes, ses paroles sans outrance, étonnamment matures de la part de rappeurs alors très jeunes.

SOULS OF MISCHIEF - 93 'til Infinity

Lire la suite...

BLACKALICIOUS - Nia

, 23:00

DJ Shadow a été le plus visible, mais il n'a jamais agi en solitaire. Avant que le monumental Endtroducing… ne lui apporte la renommée que l'on sait, il avait été partie prenante de Solesides, un label situé sur cette Baie de San Francisco où s'était épanoui, depuis Del et Digital Underground, à côté du rap plus scandaleux de Too $hort et d'E-40, l'un des hip-hop les plus malins et créatifs de Californie.

BLACKALICIOUS - Nia

Lire la suite...

THIRD SIGHT - The Golden Shower Hour

, 23:02

En matière de rap indé, il n'a pas toujours été facile de deviner la provenance de tel ou tel artiste, de tel ou tel disque. Les influences se croisaient, la créativité artistique était souvent privilégiée sur la volonté de représenter sa ville ou sa région par un son, ou par une posture. Prenons ce classique de l'underground hip-hop qu'est le premier album de Third Sight, The Golden Shower Hour. A l'écouter, on ne croirait pas une seule seconde qu'il nous venait du soleil californien.

THIRD SIGHT - The Golden Shower Hour

Lire la suite...

DOSE ONE & BOOM BIP - Circle

, 22:53

Ce disque de Dose One et de Boom Bip est typique de son époque. Même s'il n'est pas sorti chez eux mais chez Mush, il symbolise tant la logique de déconstruction du rap lancée à la fin des années 90 par Anticon, il tutoie l'absurde de si près, qu'on y retourne à reculons, convaincu qu'il ne peut avoir résisté au temps. Qu'aujourd'hui, ça ne peut être que daté, horriblement. Que l'on trouvera ça comme 99% des gens, déjà, à l'époque : horripilant, absolument inécoutable.

DOSE ONE & BOOM BIP - Circle

Lire la suite...

- page 2 de 6 -