Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Angleterre

Fil des billets Fil des commentaires

DAVID BOWIE - Aladdin Sane

, 22:22

Chez les critiques, il est souvent question du syndrome du deuxième album. Cette formule journalistique, cependant, est sans fondement. Un disque n’est attendu au tournant qu’à partir du moment où celui d’avant a été un succès. Difficile, en effet, de juger la tête froide le successeur d’un album qui a cartonné. Une part d’aléatoire s’insère alors dans les réactions des commentateurs. Pour des raisons indépendantes de sa qualité propre, le disque évalué peut être monté au pinacle ou descendu en flèche, sans qu'aucune de ces deux réactions ne soit légitime.

DAVID BOWIE - Aladdin Sane

Lire la suite...

ECHO & THE BUNNYMEN - Ocean Rain

, 22:21

Comme tout a déjà été dit sur Ocean Rain, un disque souvent considéré comme le grand classique des hommes-lapins de Liverpool, abordons-le sous un angle personnel. Et partant, que les choses soient claires : Echo & the Bunnymen, j’étais bien trop jeune pour ça. C’était un groupe pour ma grande sœur. C’est longtemps resté pour moi le produit d’un autre âge, l’une des ultimes flammes d’une époque post-punk révolue, un truc daté et déclinant, une lubie de la génération d’avant.

ECHO & THE BUNNYMEN - Ocean Rain

Lire la suite...

PORTISHEAD - Roseland New York Live

, 22:52

La longue attente de onze ans entre le deuxième album studio de Portishead et le tout dernier, Third, a semblé interminable à bien des gens. Pourtant, au cours de ce long intervalle, le groupe ne nous avait pas laissés totalement sans nouvelle. Au beau milieu, en 2002, il y avait eu Out of Season, ce disque de Beth Gibbons enregistré avec Rustin Man, alias Paul Webb de Talk Talk. Et puis quelques années plus tôt, cet album live enregistré à New York avec un orchestre philharmonique.

PORTISHEAD - Roseland New York Live

Lire la suite...

SIMON REYNOLDS - Rip It Up and Start Again

, 22:41

En 1978, deux ans seulement après sa naissance, un seul après son explosion médiatique, le punk était déjà mort. Toutefois, même si elle refermait une page marquante de l'histoire du rock, cette fin ouvrait une nouvelle ère plus riche encore, et plus créative. Tel est l'argument que Simon Reynolds, critique émérite, connu pour avoir inventé le terme de post-rock et pour un ouvrage dédié à la rave culture, développe dans son Rip it Up and Start Again. Derrière ce titre pioché chez Orange Juice, se cache une histoire détaillée de cette époque bénie qu'a été l'après-punk, l'une des plus passionnantes qu'aient traversée les musiques actuelles, second âge d'or pour le rock britannique après l'ère pop des années 60.

SIMON REYNOLDS - Rip It Up and Start Again

Lire la suite...

LOTEK - Go

, 22:14

On trouve vraiment de tout chez les Russes de 2-99. Des compatriotes qui font du rap et du trip hop, certes, mais aussi des Occidentaux, comme Existereo des Shapeshifters, ainsi que Wayne "Lotek" Bennet de Lotek Hi-Fi, atterri on ne sait trop comment par ici après son aventure sur Big Dada. Bon, il faut tout de suite être honnête : avec ce disque venu du froid, le rappeur ne va pas faire taire ceux qui l'ont accusé d'être un sous-Roots Manuva. Le phrasé, la voix et l'accent sont identiques à ceux du grand rappeur anglais, la musique est faite du même hip-hop à l'esprit large et des mêmes influences jamaïcaines. Le mimétisme est saisissant, mais l'un n'a ni la classe, ni la créativité, de l'autre. Quelques trouvailles sont là, comme ce "Control Alt Delete" produit par Lotek lui-même, bâti avec astuce sur les petits sons du système d'exploitation Windows, mais elles sont bien maigres.

LOTEK - Go

Lire la suite...

DJ FOOD & DK - Now, Listen Again!

, 12:03

Nos amis de Coldcut et de DJ Food savent faire des mix bien foutus. Sauf qu'un mix, à de rares exceptions près, c'est à usage tellement bref, c'est tellement peu pérenne, que ça mérite sans doute plus d'être partagé sur de bonnes vieilles cassettes que sur un CD en bonne et due forme.

Lire la suite...

FREESTYLERS - Adventures in Freestyle

, 22:24

Les Freestylers ne se cantonnent pas à leur electro rap old school des débuts. Plus que jamais, ils donnent dans tous les genres imaginables, mais avec constamment le même but, le même depuis toujours pour ces Anglais : pondre hit sur hit.

Lire la suite...

AIM - Flight 602

, 21:35

C’était il y a sept ans, autant dire un siècle. Andy Turner sortait Cold Water Music, le meilleur album de l’écurie Grand Central. Depuis, l’abstract hip hop est sérieusement passé de mode. Mais dans le genre crossover downtempo aux frontières de l’easy listening, AIM continue de s’en sortir plutôt pas mal.

AIM - Flight 602

Lire la suite...

DIZZEE RASCAL - Boy In Da Corner

, 14:52

Il y a des tubes, c'est efficace, c'est bien foutu, c'est à la fois ludique et plein de vécu, les paroles sont nettement plus malines qu'elles en ont l'air et pour ne rien gâcher le mec est jeune. Dizzee Rascal et son Boy In Da Corner, c'est l'éternel exemple du buzz musical à l'anglaise. Profitons-en donc maintenant, sans risquer de pari sur la survie de tout cela.

DIZZEE RASCAL - Boy In Da Corner

Lire la suite...

THE CHEMICAL BROTHERS - Singles 93-03

, 21:00

Les compilations de singles, c'est bien, c'est cool. Il n'y a rien de mieux pour faire le bilan de la carrière d'un groupe consacré de longue date. Il n'y a rien de tel pour découper une œuvre au scalpel, la tête froide, débarrassé des passions du moment. Ce n'était sans doute pas le but de Singles 93-03 (d'ailleurs, c'est quoi le but d'un tel disque, à part de se vendre bien sûr ?), mais cette rétrospective des coups d'éclats des Chemical Brothers se prête à merveille à l'examen.

Lire la suite...

THE HERBALISER - Something Wicked this Way Comes

, 22:30

Certes, c'est juste, Something Wicked this Way Comes est un album inégal, encombré d’invités superflus et d’instrumentaux complaisants. Mais après tout, Blow your Headphones et Very Mercenary, pourtant bien accueillis en leur temps, ne l’étaient-ils pas tout autant ?

Lire la suite...

HOOD - Cold House

, 22:14

Il y a tout juste un an, nous avions noté des similitudes entre certaines compositions issues de la scène rap indé et la musique diaphane et nimbée de Hood. Aujourd'hui, ce nouveau disque du groupe anglais enregistré avec l'aide de Dose One d'Anticon confirme cette parenté.

Lire la suite...

AIM - Cold Water Music

, 22:23

Contrairement aux apparences, la partie "alternatives" de ce webzine n'est pas tout entière consacrée au label mancunien Grand Central. Mais il faut avouer que ses sorties, issues du pan des musiques électroniques le plus proche du hip hop, s'y prêtent à merveille. Cold Water Music, sorti depuis deux ans déjà, est de celles-là.

Lire la suite...

TY - Interview

, 23:23

Ty traîne ses guêtres sur la scène anglaise depuis un moment déjà, seul ou en compagnie de Shortee Blitz. Adepte de la face positive et rayonnante du hip hop, et fort de sa voix chaude, il a sorti récemment, un premier album, Awkward, première bonne surprise de l'année 2001. Rencontré lors de son passage en France fin Janvier 2001, il nous livre sur un ton affable et paternel son avis sur la bonne santé actuelle du hip hop anglais, sur l'internationalisation du rap et sur ses propres ambitions.

Lire la suite...

RAE & CHRISTIAN - Sleepwalking

, 22:41

En 1998, les DJ's Mark Rae et Steve Christian avaient montré avec Northern Sulphuric Soul qu'une scène hip hop du troisième type émergeait du côté de Manchester, équivalent pour le rap de ce que la northern soul avait autrefois été pour son inspiratrice américaine. Bon, l'album ne l'était cependant pas pour ses emprunts au hip hop, lesquels sentaient le pâté et le rap trop académique. A présent qu'est sorti un second album, le bien nommé Sleepwalking, le temps est venu de prononcer un jugement sûr et aussi définitif que possible sur le duo.

Lire la suite...

DOSE ONE, NEOTROPIC, DJ FOOD, TY - Batofar - 5 avril 2001

, 22:54

Le jeudi 5 avril est à marquer d'une croix blanche pour les 10 ou 15 malheureux pèlerins adeptes d'Anticon qui sévissent autour de Paris. Pour la première fois, un MC du très controversé label de la Bay Area donnait un concert dans la capitale française. Et pas n'importe quel MC qui plus est, mais Dose One, le plus halluciné d'entre tous, présent au Batofar à l'occasion de la sortie en Europe du projet cLOUDDEAD chez Big Dada.

Lire la suite...

MR. LEN, BOB WALL, FINGATHING, MARK RAE, AUDIOMICID - Batofar - 20 fevrier 2001

, 23:09

Première soirée d'une semaine faste pour le hip hop au Batofar. En ce mercredi 20 février 2001, ni plus ni moins que Mr. Len est présent sur scène, précédé les heures précédentes par les aspirants hip hop de Grand Central et les turntablists d'Audiomicid.

Lire la suite...

TY - Awkward

, 22:27

Plus proches des rivages habituels au hip hop que les autres sorties du label, Awkward est une nouvelle réussite à inscrire à l’actif de Big Dada, même si le rap de Ty tient davantage du travail rondement mené que du génie authentique.

Lire la suite...

HOOD - The Cycle of Days and Seasons

, 21:58

Album trop discret pour s'imposer au-delà de ce simple succès d'estime, ce Cycle of Days and Seasons signé par les Anglais de Hood n'en est pas moins imprégné d'une véritable grâce.

HOOD - The Cycle of Days and Seasons

Lire la suite...

THE HERBALISER - Very Mercenary

, 22:16

Très inégal, mais attachant, le dernier album de The Herbaliser résume plutôt bien où en est de nos jours le rap anglais.

THE HERBALISER - Very Mercenary

Lire la suite...

- page 2 de 3 -