Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Aesop Rock

Fil des billets Fil des commentaires

HAIL MARY MALLON - Bestiary

, 11:48

Pour quelqu'un de si fortement identifié à une époque révolue, la fin des années 90 et l'ère du rap pour backpackers, Aesop Rock ne vieillit pas si mal. En tout cas, il ne baisse pas les bras. Désormais chez Rhymesayers, il a sorti en 2012 un Skelethon produit par ses soins, sans doute l'un de ses meilleurs albums. L'année d'après, il a mené à bien le projet The Uncluded, avec Kimya Dawson des Moldy Peaches, soit l'équivalent folk rock de ce qu'Aes est pour le hip-hop : ses intellos bohèmes new-yorkais. Et en 2014, il a renoué avec un projet entamé quelques années plus tôt, Hail Mary Mallon, un trio avec le DJ Big Wiz et une autre ancienne gloire du rap indé new-yorkais passée par Def Jux : Rob Sonic, ex-Sonic Sum.

HAIL MARY MALLON - Bestiary

Lire la suite...

AESOP ROCK - Appleseed

, 22:08

L'année 1999, celle du début de l'explosion pour le rap indé, a été riche en pépites. Plus on creusait, plus on en découvrait, égrainées par de minuscules labels, voire autoproduites. Parmi elles, figurait Appleseed, une petite sensation Web de huit titres seulement, vendue en format CD-R sur son propre site Internet par un certain Ian Bavitz, alias Aesop Rock. Rappeur et producteur basé à Boston mais originaire de Long Island, qui avait déjà commencé à faire parler de lui deux ans avant avec son premier album, Music for Earthworms.

AESOP ROCK - Appleseed

Lire la suite...

AESOP ROCK - Skelethon

, 23:25

Stimulé par l'émergence récente de nouveaux artistes souterrains et créatifs, le vieil underground de la fin des années 90 semble vouloir retrouver des couleurs. C'est ainsi qu'en 2012, El-P, Bigg Jus, Brother Ali, Dose One, I Self Devine, Busdriver, Radioinactive, et même Mhz, pour n'en nommer que quelques-uns, sortent tous des albums, après parfois de longues années de silence. Parmi tous ces gens, cependant, celui qui s'en tire le mieux pourrait bien être Aesop Rock.

AESOP ROCK - Skelethon

Lire la suite...

AESOP ROCK - Bazooka Tooth

, 21:25

Il était grand, il était beau, il était talentueux. Aesop Rock était le MC central de la scène hip hop indépendante, son chouchou, son pivot. Et puis il a signé chez Def Jux, le label déclinant d'El-P, qui l'entraîne aujourd'hui vers les océans de médiocrité qui sont devenus sa marque de fabrique. Voilà ce qui s'appelle un beau gâchis.

Lire la suite...

AESOP ROCK - Labor Days

, 21:52

Labor Days est une chance, celle de voir Aesop Rock franchir un pas de plus vers la notoriété avec cette sortie chez Def Jux. Mais dommage que cela survienne avec un album plus ingrat que Float ou Appleseed.

Lire la suite...

AESOP ROCK - Float

, 23:00

Même si son nom n’a pas encore quitté le cercle de l’underground, la carrière d’Aesop Rock ressemble à une irrésistible ascension. Trois ans après Music for Earthworms, et à peine un an après un Appleseed court mais intense (déjà un classique), le MC et producteur de Boston revient sur Mush Records, un vrai label cette fois, précédé d’une rumeur favorable. Signe de son assurance, c’est sous format double-vinyle, soit un CD long de 20 titres, que se présente Float. Et comme pour illustrer sa notoriété, Aesop y étend ses collaborations : Dose One d'Anticon, encore de la partie, y est rejoint par un représentant de l'écurie adverse, Vast Aire de Def Jux et de Cannibal Ox, ainsi que par Slug d'Atmosphere.

AESOP ROCK - Float

Lire la suite...