Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Aceyalone

Fil des billets Fil des commentaires

HAIKU D'ETAT - Haiku D'Etat

, 23:01

L'adjonction des termes "haïku" et "coup d'état" sonne bien étrange en français. Elle n'en traduit pas moins fidèlement l'esprit de cette œuvre singulière, qui associait la concision et la force d'évocation de la poésie japonaise à une révolution bien menée du palais hip-hop. Ce qui ne surprendra personne, quand on rappellera que le trio derrière ce projet était composé d'un membre de Freestyle Fellowship, Mikah 9, d'un fondateur de la scène Project Blowed, Abstract Rude, et d'un troisième larron qui a été les deux à la fois, Aceyalone. Soient trois hommes habitués à repousser, voire à franchir, les frontières du rap.

HAIKU D'ETAT - Haiku D'Etat

Lire la suite...

FREESTYLE FELLOWSHIP - To Whom it May Concern

, 23:05

Le premier Freestyle Fellowship, To Whom It May Concern appartient sans conteste à la catégorie des albums cultes. Et comme tout bon album culte, ses débuts furent plutôt laborieux. En 1991, à l’heure où Los Angeles s’embrase au son du gangsta rap, Aceyalone, Mikah 9, P.E.A.C.E., Self Jupiter, J. Sumbi et M.D. Himself, des habitués de l'open mic du Good Life Café, semblent en effet s'être bien trompés d’époque. Sur fond de jazz mutant, leur posture arty, leurs longues improvisations et leurs flows de folie sont à mille lieux des envies du moment.

FREESTYLE FELLOWSHIP - To Whom it May Concern

Lire la suite...

ACEYALONE - A Book of Human Language

, 23:43

Un concept-album. Peut-être même le plus extrême et accompli jamais livré par le rap. Mais pas seulement. Un disque plein de rap poetry aussi. Mais une rap poetry qui remplit ses promesses, où il n’est même plus gênant que la musique soit qualifiée d’utilitaire, d’accessoire, de secondaire. Du hip-hop fait littérature, ce fantasme, cette promesse jamais honorée. Oui, mais pour de bon, pour de vrai.

ACEYALONE - A Book of Human Language

Lire la suite...

COMPILATION - Project Blowed

, 22:54

Si vous ne savez toujours pas ce que le terme "culte" signifie, ou si vous en avez assez qu'il soit galvaudé à force d'être utilisé à tort et à travers par tout ce que la critique musicale compte de professionnels ou d'amateurs, il est peut-être temps de revenir à la fondamentale première compilation du Project Blowed.

COMPILATION - Project Blowed

Lire la suite...

ACEYALONE - All Balls don't Bounce

, 15:04

A coup sûr, la plus grande injustice de l’Histoire du hip-hop est le rendez-vous manqué d’Aceyalone avec une gloire et une reconnaissance dignes de son talent. Quand le rap virtuose du rappeur de Freestyle Fellowship était au sommet de son art, l’heure n’était pas venue, l’époque était au gangsta dans sa Californie natale, et à un boom bap austère à l’autre bout des US. Et quand, autour de l'an 2000, un rap plus libre était enfin de mise, les disques d’Acey étaient devenus moins bons.

ACEYALONE - All Balls don't Bounce

Lire la suite...

ACEYALONE, ELLAY KHULE, RIDDLORE, ETERNIA, SUPASTITION, CESAR COMANCHE - Nouveau Casino - 12 avril 2006

, 22:22

C’est un drôle de concert que Hip Hop Resistance nous a proposé ce 12 avril, une sorte de 2 en 1, avec deux séries d’intervenants sans grand rapport entre eux : dans un premier temps, ceux que la soirée a qualifié de "North Carolina’s finest", les très académiques Supastition et Cesar Comanche, renforcés par leur copine canadienne, Eternia ; ensuite, trois purs produits du Project Blowed, les deux rappeurs fous Ellay Khule et Riddlore et le Dieu le père de la scène West Coast Underground, Aceyalone lui-même.

Lire la suite...

ACEYALONE & RJD2 - Magnificent City

, 21:40

Icône hip hop usée + producteur surestimé = gros flanc, soufflé, fausse sensation. C'est fort dommage, c’est vrai. Mais c’était joué d’avance.

ACEYALONE & RJD2 - Magnificent City

Lire la suite...

HAIKU D'ETAT - Coup de Theatre

, 19:58

Un nouvel album d'Haiku d'Etat ? Pourquoi pas. Le premier disque, sorti en 2000 et récemment réédité, n'avait semblé qu'une aventure passagère. Mais puisque Mikah 9, Aceyalone et Abstract Rude remettent ça quatre ans après, allons-y. Découvrons-le avec d'autant plus d'espérance que le premier essai avait été une réussite, qu'il est l'un des derniers grands albums de l'épopée du Project Blowed et de Freestyle Fellowship.

Lire la suite...

ACEYALONE - Love & Hate

, 22:51

Avec Love & Hate, Aceyalone confirme son statut de tête de proue de Freestyle Fellowship en invitant un panel représentatif d'une certaine intelligentsia hip hop. Malheureusement, ça n'est pas pour autant qu'il renoue avec ses meilleurs moments.

Lire la suite...

ACEYALONE - Accepted Eclectic

, 23:09

Aceyalone fait partie de ces rares rappeurs qui déçoivent rarement. Aceyalone est probablement le "meilleur MC du monde". Cependant, comme le prouve cet Accepted Eclectic, Aceyalone ne sort pas pour autant un Book of Human Language tous les jours.

Lire la suite...