Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

CARL WILSON - Let's Talk about Love

, 22:53

La critique musicale n'a jamais été qu'un prétexte pour parler d'autre chose que du sujet traité. Et cela s'applique aussi à la collection 33 1/3, qui s'échine à disséquer l'un après l'autre, sur la longueur d'un livre, les classiques de la musique populaire. Si ces ouvrages se cantonnaient à leur principe, analyser un disque dans les moindres détails, leur lecture deviendrait vite fastidieuse. Aussi parlent-ils plutôt de son auteur, de son genre musical, de son époque et de sa postérité ; ou bien, comme avec Let's Talk about Love (le volume le plus remarqué de la série, à tel point qu'il a été réédité dans une version augmentée, et traduit en français), cherchent-il à résoudre une question fondamentale. LA question, en l'occurrence, le grand mystère de la musique : pourquoi les autres ont-ils si mauvais goût ?

CARL WILSON - Let's Talk about Love

Lire la suite...

SHAWN TAYLOR - People’s Instinctive Travels and the Paths of Rhythm

, 22:35

It Takes a Nation of Millions..., Paul’s Boutique, Endtroducing… et People’s Instinctive Travels… Il semble bien que les albums rap ou apparentés traités par la collection 33 1/3 appartiennent tous à la même catégorie, celle du hip-hop débridé et chargé en samples qui a su conquérir les college radios et le cœur de la critique rock, trahissant ainsi, par la même occasion, l’origine et les goûts des instigateurs de la série. Seul un Illmatic plus sobre et plus austère fait exception, à la limite. Et encore, l’aura de ce disque a franchi les frontières du genre depuis belle lurette.

SHAWN TAYLOR - People’s Instinctive Travels and the Paths of Rhythm

Lire la suite...

DAN LEROY - Paul's Boutique

, 22:40

Rédiger un livre de la série 33 1/3 équivaut à marcher sur une corde raide. En dédiant un ouvrage tout entier à un seul disque, la tentation est grande, soit d'extrapoler, de diverger, de digresser sur des éléments de contexte, soit d'en faire une présentation factuelle et sans relief. C'est dans le second travers, malheureusement, qu'est tombé Dan LeRoy avec son volume sur le deuxième Beastie Boys, ce Paul's Boutique considéré comme le pinacle artistique de la carrière de nos mauvais garçons, et une pièce maitresse de l'histoire du sampling.

DAN LEROY - Paul's Boutique

Lire la suite...

ELIOT WILDER - Endtroducing…

, 23:01

Quand on vous disait qu'avec la collection 33 1/3, il y avait un nombre infini de manières de se tirer de l'exercice, qu'il existait mille moyens de rédiger 100 pages sur un classique de la musique... Cet autre volume le démontre encore. Eliot Wilder, en effet, a choisi encore une autre méthode pour parler de son sujet. Et à vrai dire, il ne s'est pas foulé, il est allé au plus simple : plutôt que de se lancer dans une analyse audacieuse, il s'est contenté de retranscrire une longue interview avec DJ Shadow pour retracer l'histoire de l'album fondateur du hip-hop abstrait.

ELIOT WILDER - Endtroducing…

Lire la suite...

CHRISTOPHER R. WEINGARTEN - It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back

, 23:38

Ce qui est le plus intéressant avec la collection 33 1/3, ce n'est pas toujours le contenu. C'est aussi, c'est peut-être même surtout, la forme. C'est de découvrir, à chaque fois, comment l'auteur s'en tire pour parler sur plus de cent pages d'un seul et même album, sans cesser pour autant d'être captivant. Les façons de se tirer de l'exercice, en effet, sont multiples. Certains, vont s'engager dans un fastidieux commentaire composé, et disséquer chaque son et chaque parole de chaque plage. D'autres, au contraire, vont élargir le sujet. Ils vont parler de la carrière des artistes concernés, de la scène dont ils sont issus, des conditions d'enregistrement du disque, ou bien de son impact public, critique et artistique.

CHRISTOPHER R. WEINGARTEN - It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back

Lire la suite...

MATTHEW GASTEIER - Illmatic

, 22:37

Au tout début, on est un peu inquiet. Un auteur qui prend soin de s’excuser d’être Blanc avant de s’attaquer à l’analyse d’un classique du rap... Un livre au plan très conceptuel, où chaque chapitre se voit titré par deux antonymes placés en vis-à-vis… Mouais. Et puis, finalement, passé l'introduction, on se prend au jeu, on se plonge avec plaisir dans cet ouvrage dédié à Illmatic, et qui s’avère au bout du compte l’un des mieux fichus, parmi ceux parus à ce jour dans la collection 33 1/3.

MATTHEW GASTEIER - Illmatic

Lire la suite...

SCOTT PLAGENHOEF - If You're Feeling Sinister

, 23:09

Pas de panique. Si vous croyez que la collection 33 1/3 marque le début de la fin, en faisant entrer les œuvres du rock au musée, en les analysant au cordeau, de manière universitaire, vous vous trompez. Nous n'en sommes pas encore là. Prenez le volume rédigé par Scott Plagenhoef sur If You're Feeling Sinister, par exemple. On pourrait redouter que ce soit une longue décortication tue-l'amour de l'album qui a révélé Stuart Murdoch et les siens. Mais il n'en est rien. L'auteur, l'un des responsables du magazine Pitchfork, ne parle en fait quasiment pas du disque. Seules quelques pages, vers la fin, commentent chaque plage l'une après l'autre.

SCOTT PLAGENHOEF - If You're Feeling Sinister

Lire la suite...

KIM COOPER - In the Aeroplane over the Sea

, 22:14

Vous vous souvenez de tous ces petits livres du type Balise ou Profil d'une Œuvre qui, quelques mois avant le bac ou toute autre échéance scolaire, nous aidaient à contextualiser, à comprendre et à disséquer les classiques de la littérature façon Le Père Goriot ou Madame Bovary, nous dispensant de lire ces romans en entier ? Et bien depuis quelques années déjà, le rock, et plus généralement la musique populaire, disposent d’une collection semblable, proposée en langue anglaise par les éditions Continuum, et nommée d'après nos bons vieux albums vinyle, 33 1/3.

KIM COOPER - In the Aeroplane over the Sea

Lire la suite...