Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

MAX B & FRENCH MONTANA - Coke Wave

, 22:05 - Lien permanent

Les ennemis de mes ennemis sont mes amis. C'est ce principe universel qui a réuni Max B et French Montana. A la fin des années 2000, en effet, l'un et l'autre s'étaient embrouillés avec Jim Jones. Après avoir été la grande force créatrice de son collectif, le ByrdGang, le premier avait violemment rompu ses liens avec le rappeur des Diplomats, persuadé qu'il l'emberlificoterait, et il s'était rapproché naturellement de Karim Kharbouch, alias French Montana, ce New-yorkais né Marocain avec qui il avait déjà quelques amis en commun, et qui cultivait lui aussi une forte inimitié envers Jim Jones. En 2008, on les avait donc entendus une première fois ensemble sur "Waavvy", un morceau qui figurait sur la seconde mixtape de French, Live From Africa. Et quelques mois plus tard, le duo sortait son premier projet en commun, une mixtape importante de la très riche année 2009.

MAX B & FRENCH MONTANA - Coke Wave

Autoproduit :: 2009 :: télécharger la mixtape

Coke Wave était une mixtape, car il ne pouvait en être autrement. Leur vendetta avec l'influent clan Dipset leur avait valu d'être blacklistés par l'industrie du rap. Pour cette raison, avant son incarcération quasi définitive, Max B n'allait pouvoir sortir que des projets gratuits. French Montana, qui n'aurait aucun album en bonne et due forme avant Excuse My French en 2013, avait été cantonné de son côté au format DVD, notamment ceux de la série Cocaine City, qui lui permettait de distribuer dans la rue ses morceaux et ses freestyles. Sortie avec l'appui de ce bon vieux DJ Whoo Kid, Coke Wave, qui regroupait en un seul titre les termes fétiches des deux rappeurs (cocaine et wavy), était donc une suite logique pour French Montana et Max B. Mais elle serait aussi un tournant pour leurs carrières.

En 2009, nous étions dans les derniers instants de cette époque où les mixtapes étaient des compilations. Max B et French Montana, donc, recyclaient encore des morceaux qu'ils avaient déjà proposés ailleurs, ou bien ils détournaient ceux des autres. Ils samplaient par exemple 50 Cent sur "We Wavey", mais ils pouvaient tout autant trouver leurs sources bien au-delà du rap new-yorkais : le "Can't C Me" de 2Pac, morceau g-funk archétypal, devenait ainsi "Smoking" ; le "Paper Planes" de M.I.A. se changeait en "All I Wanna" ; le "I Wan't You" de Marvin Gaye se transformait en "I Warned You", et le "Let's Dance" de David Bowie en "Been Around" ; et surtout, le "Englishman in New York" de Sting devenait le mémorable "We Run NY", un titre à ajouter à la longue liste des hymnes à la Grosse Pomme.

Les deux rappeurs nous offraient aussi quelques morceaux originaux d'anthologie, comme "Stake Sause", une fantastique plage d'ouverture. Et tout du long, leurs styles se complétaient parfaitement : tandis que French adoptait le ton brut et tranchant que l'on attend du rappeur des rues, et que sa diction était claire, Max B optait pour ces chantonnements bancals et marmonnés qui lui sont propres. Il mêlait ses vantardises et ses histoires de drogue à un certain fond de mélancolie (l'ombre de la prison était parfois évoquée…), un contraste amplifié parfois par la musique, comme avec le piano pathétique de Dame Grease sur "Goon Music".

Coke Wave ne fut pas seulement une bonne mixtape. Après elle, plus rien ne fut comme avant pour les deux hommes, qui connurent des destins inverses. Fréquentant les bonnes personnes (Diddy, Rick Ross, Waka Flocka…), alimentant les news people (il subira des agressions qui feront du bien à sa street credibility, il fréquentera la rappeuse Trina, puis Khloé, l'une des Kardashian), French Montana poursuivra son ascension lente mais certaine vers la célébrité ; pendant que Max B croupira en prison, avec pour seule consolation de voir s'amplifier sa légende, avec l'appui et le soutien constant de son fidèle compagnon de route.

Vos 5 albums / mixtapes 2009

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 2009. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet