Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

FOXY BROWN - Ill Na Na

, 22:45 - Lien permanent

Formellement parlant, le premier Foxy Brown n'a pas inventé grand-chose. On retrouvait ici, dès le morceau "(Holy Matrimony) Letter To The Firm", le thème mafioso de mise à cette époque. Concoctés par le duo Trackmasters (plus quelques autres comme Havoc, sur l'admirable "The Promise"), les sons étaient ceux, souvent sombres, du rap de rue new-yorkais. L'auteur montrait aussi son ancrage fort dans la tradition hip-hop locale, en transformant le "Rock the Bells" de LL Cool J en un "Foxy's Bell", ou en s'offrant les services de Kid Capri sur "Fox Boogie". Via le refrain de "No One’s" et le single "Get Me Home", avec Blackstreet, on y trouvait également, comme ailleurs dans ces années-là, un rap qui lorgnait vers le R&B. Bref, Ill Na Na a été un disque typique du rap East Coast du milieu de la décennie 90. Et même si cela n'en a pas l'air, c'est en fait un sacré compliment.

FOXY BROWN - Ill Na Na

Def Jam :: 1996 :: acheter l'album

La rupture apportée par cet album au succès phénoménal ne concernait pas tant le rap, que la place qu'y occupait la femme. Le statut de classique n'est pas toujours reconnu à Ill Na Na, la critique l'a parfois trouvé inégal. Mais ce disque a été sans doute l'œuvre la plus révolutionnaire du hip-hop féminin, à égalité avec le Hard Core sorti une semaine plus tôt par la future rivale de Foxy Brown, Lil' Kim.

Tout d'abord, en termes de présence au micro, la jeune femme d'origine métissée (née d'une famille trinidadienne, elle avait du sang africain, indien et chinois), alors âgée d'à peine 17 ans, se portait à la hauteur des hommes. C'est d'ailleurs grâce à son verbe facile qu'Inga Marchand (son nom, avant qu'elle ne prenne pour pseudonyme celui d'une héroïne du cinéma Blacksploitation) avait été remarquée par les producteurs DJ Clark Kent et Tone des Trackmasters. C'est pour la même raison qu'elle avait enflammé le public rap, avec le remix du "I Shot Ya" de LL Cool J, un morceau où elle tenait la dragée haute à des poids lourds comme Prodigy et Fat Joe. Puis qu'elle avait concrétisé avec d'autres titres encore, comme "Ain't No Nigga", avec Jay-Z. Le talent de la jeune demoiselle était tel qu'elle avait été âprement courtisée par plusieurs labels, avant d'opter finalement pour Def Jam.

Mais là n'était pas l'essentiel. Des filles qui rappaient mieux que les garçons, le rap en avait compté plusieurs déjà. Ce qui changeait, cependant, en cette époque où les Da Brat, Boss et autres adoptaient une posture masculine pour aller défier les mâles sur leur terrain, c'est que Foxy Brown n'était pas un garçon manqué. A l'instar de cette pochette où elle exhibait un décolleté pigeonnant, elle jouait au contraire de ses charmes féminins. Elle se montrait hypersexuée, et faisait preuve de la même assurance, de la même absence d'inhibition, du même irrespect des convenances, que ses collègues masculins les plus machos, par exemple quand elle s'engageait dans "I'll Be", un duo au contenu très explicite avec Jay-Z.

Cet Ill Na Na qui intitulait l'album, d'ailleurs, c'était son vagin ("vagina", qui en argot donne "na na"), dont elle vantait la supériorité sur le titre éponyme, en compagnie de Method Man. Cette femme qui s'offrait ainsi sexuellement, et dont un autre sujet de prédilection était de la mode, avait de quoi effaroucher les féministes. Ces derniers, cependant, devaient mieux écouter ces paroles qui nous parlaient d'une mère de famille délaissant une nuit sa famille pour pouvoir s'éclater. "Ill Na Na", le titre, comme tout l'album, tout comme la pas toujours commode Foxy Brown, proclamait une envie irrépressible de libération sexuelle, qui deviendrait le dénominateur commun de la plupart des rappeuses à venir.

Vos 5 albums / mixtapes 1996

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 1996. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet