Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

RAP, HIP-HOP - Albums et mixtapes 2016

, 22:49 - Lien permanent

Nous faisons peut-être, de nos jours, la même erreur que 20 ans plus tôt : braquer l'essentiel de nos regards sur Atlanta quand nous parlons de rap, comme nous le faisions autrefois sur New York. Considérer que tout est là, que cette ville génère les plus grands classiques du genre, peupler nos classements d'une bonne moitié d'albums venant de cet endroit. Il viendra sans doute un temps où il fera refaire l'histoire, et redécouvrir des dizaines de grands albums et mixtapes nés en d'autres endroits, et moins sujets à l'attention des médias. Mais pour l'heure, c'est toujours cette grande cité du Sud qui semble nous satisfaire le plus, quand on constate que Future, Young Thug, PeeWee Longway, 2 Chainz, Skooly, 21 Savage, Hoodrich Pablo Juan, Johnny Cinco (et bien d'autres encore, non cités ici), sont ceux qui ont contenté nos oreilles. Sans oublier bien sûr de citer Gucci Mane, dont la libération et le retour en messie aura été l'un des événements rap de l'année.

PEEWEE LONGWAY - Mr. Blue Benjamin

NB : les sélections de Fake For Real, n'ont aucune autre intention que d'affirmer, quoiqu'avec force, des choix purement subjectifs. Rien n'étant jamais définitif ni gravé dans le marbre, elles sont souvent revues et corrigées. A chaque mise à jour significative, l'article est à nouveau mis en avant, à la date du moment.


# 12. HOODRICH PABLO JUAN - Designer Drugz 2

HOODRICH PABLO JUAN - Designer Drugz 2

Lire la chronique :: télécharger cette mixtape

Face à la profusion de mixtapes produites à flux tendus par les héritiers de Gucci Mane, à Atlanta, et par les multiples cousins de Future, Young Thug ou Migos, il faut parfois lutter pour identifier celle qui s'élève au-dessus des autres. En 2016, la Designer Drugz 2 de Hoodrich Pablo Juan pourrait être celle-là, et pas seulement pour la contribution remarquée mais parcellaire du Français Brodinski.


# 11. KAMAIYAH - A Good Night in the Ghetto

KAMAIYAH - A Good Night in the Ghetto

Lire la chronique :: télécharger cette mixtape

Kamaiyah, c'est la bouffée d'air frais qu'il fallait au rap, dans des années 2010 où il navigue entre débauche et envies de discours adulte. Comme le titre l'indique, la rappeuse d'Oakland s'emploie à y célébrer les petits bonheurs du ghetto, sur un ton sautillant et primesautier, renouant avec le rap et le R&B les plus légers des années 90, tout en s'inscrivant dans une longue tradition musicale californienne.


# 10. JIMMY WOPO - Woponese

JIMMY WOPO - Woponese

Lire la chronique :: télécharger cette mixtape

D'abord parrainé par les rappeurs stars de sa ville de Pittsburgh, Wiz Khalifa et Mac Miller, puis par d'autres, Jimmy Wopo s'est fermement installé sur les écrans radar avec le grand single "Elm Street". Il a gagné ainsi sa place parmi les valeurs montantes du rap, dans la catégorie la plus dangereuse : celle du délinquant impénitent, porté par la fougue de la jeunesse et par une musique nerveuse.


# 09. SHY GLIZZY - Young Jefe 2

SHY GLIZZY - Young Jefe 2

Lire la chronique :: acheter cette mixtape

Young Jefe est souvent considérée comme la mixtape de référence, pour Shy Glizzy. Mais cette seconde édition lui est en fait bien supérieure. Pas d'invités ici, si ce n'est un appel de prison de C-Murder. Pas de vrais tubes, mais une musique triste, qui contraste avec l'ordinaire vantard et matérialiste que déclame le rappeur. Et pourtant, Young Jefe 2 nous dévoile un Shy Glizzy à son plus intense.


# 08. Z-RO - Drankin' & Drivin'

Z-RO - Drankin' & Drivin'

Lire la chronique :: acheter ce disque

Drankin' & Drinkin' a été la deuxième sortie de Z-Ro en 2016. Après de 20 ans de carrière, le vétéran de la Screwed Up Click ne faiblit pas. Nourri par son fiel et par son dédain pour les haters, il excelle comme toujours dans un rap dur et agressif, et pourtant mélodique et mélancolique. Seule la durée, plus longue, qui délaye un peu son intensité, éloigne cet album de l'excellence du EP avant-coureur Solid.


# 07. DENZEL CURRY - Imperial

DENZEL CURRY - Imperial

Lire la chronique :: télécharger ce disque

Ancien membre affranchi du Raider Klan, Denzel Curry n'en finit pas de progresser. Avec Imperial, le rappeur de Carol City livre son meilleur projet à ce jour. Cet album gratuit entre colère et introspection, entre musique post-trap contemporaine et hip-hop conscient à l'ancienne, entre Rick Ross et Joey BadA$$, devrait être en mesure de contenter tous les publics et les frères ennemis du rap.


# 06. ARM & TEPR - Psaumes

ARM & TEPR - Psaumes

Lire la chronique :: acheter ce disque

Le rap à textes, celui qui signifie, celui qui veut dire quelque chose. Le rap ouvert sur les musiques électroniques de type house, celui qui se métisse avec elles. Voilà deux fantasmes bien français, souvent partagés par une critique qui ne le comprend pas. Ces fantasmes, cependant, Arm les réalise pour de bon. Il les incarne sur Psaumes, grâce à sa vieille complicité avec le producteur Tepr.


# 05. PNL - Dans La Légende

PNL - Dans La Légende

Lire la chronique :: acheter ce disque

Dans La Légende, en effet. Ceux qui avaient été impressionnés par le buzz autour de PNL n'avaient rien vu. En 2016, le duo des Tarterêts est entré pour de bon dans la vie de monsieur tout le monde, et dans tout ce que la France compte de médias. A raison, ce troisième album étant une nouvelle réussite, même si, à force de se concentrer de manière trop exclusive sur sa formule, le duo peut lasser parfois.


# 04. SKEPTA - Konnichiwa

SKEPTA - Konnichiwa

Lire la chronique :: acheter ce disque

Depuis l'intérêt manifesté à son égard par des figures du rap américain, on observe en 2016 une résurgence du grime comme sujet d'attention médiatique international. Adoubé par Diddy, Kanye et Drake, Skepta incarne ce renouveau. L'accueil critique réservé à son dernier album, Konninchiwa, le prouve. Un accueil mérité, pour ce disque qui concilie authenticité grime et classe internationale.


# 03. Z-RO - Solid

Z-RO - Solid

Lire la chronique :: acheter ce disque

Ce dernier EP n'offre rien de neuf aux adeptes de Joseph McVey, l'un des grands précurseurs de cette vague de gangsters qui souffrent et qui chantonnent, l'un des meilleurs représentants de cette tendance, tout autant que du rap de Houston. Ce court projet n'en apporte pas moins une nouvelle pièce à une discographie exemplaire à bien des égards. Solide, Z-Ro ? Non, plus que ça : légendaire.


# 02. KANYE WEST - The Life of Pablo

KANYE WEST - The Life of Pablo

Lire la chronique :: acheter ce disque

L'année 2016 aura vu Kanye West débloquer pour de bon, et finir, épuisé, à l'hôpital. Elle aura aussi commencé fort, avec cette œuvre en évolution perpétuelle qu'est son septième album. Franchissant encore un palier dans sa mégalomanie, Kanye s'y célèbre, lui. Et il déploie son talent avec une pop philarmonique chargée, à la limite de l'indigeste, et pourtant, en effet, souvent géniale pour de vrai.


# 01. PEEWEE LONGWAY - Mr. Blue Benjamin

PEEWEE LONGWAY - Mr. Blue Benjamin

Lire la chronique :: acheter ce disque

Sur ce premier album trop long, on préfère PeeWee Longway dans son registre le plus trap, offensif et loufoque, plutôt que dans ses essais mélodieux à l'Auto-Tune. Mais dans l'ensemble, il confirme le statut qu'il a acquis ces dernières années : en l'absence de son parrain Gucci Mane, celui du maître et du porte-drapeau de la scène rap majeure, de la plus riche et de la plus prolifique, celle d'Atlanta.


AUTRES SORTIES NOTABLES

Ci-après, comme chaque année, une poignée d'autres sorties rap remarquables. Pas toutes, bien sûr, mais celles que Fake For Real a pris le temps de chroniquer, et qui méritent d'être citées, soit parce qu'elles auraient pu figurer parmi les meilleures, soit parce que, bien qu'imparfaites, elles valent qu'on s'en souvienne.

2 CHAINZ - ColleGrove

2 CHAINZ - ColleGrove

Lire la chronique :: acheter ce disque

2 Chainz a voulu sortir un album avec celui qui lui a mis le pied à l'étrier. Mais pour des questions de label, et même s'il participe à la plupart des morceaux, Lil Wayne n'a pas pu poser son nom sur 'ColleGrove''. Il faut dire, cependant, que celui qui imprime sa marque ici, celui qui, comme à son habitude, colle le mieux à l'esprit du temps avec son rap loufoque et irrésistible, c'est bel et bien 2 Chainz.


21 SAVAGE & METRO BOOMIN - Savage Mode

21 SAVAGE & METRO BOOMIN - Savage Mode

Lire la chronique :: télécharger cette mixtape

A l'heure des cinglés de l'après trap music, et de ses excentriques aux cheveux verts, 21 Savage en ramène les thèmes du côté obscur de la rue, avec une voix sourde et lourde de menace, avec des paroles dures. Sa formule pourrait en être trop mortifère, comme sur ses mixtapes passées, s'il ne bénéficiait pas sur celle-ci de l'aide du producteur le plus inspiré de ces dernières années, Metro Boomin.


A-WAX - Pushin' Keyz

A-WAX - Pushin' Keyz

Lire la chronique :: acheter ce disque

A-Wax livre un successeur à son grand Pullin' Strings. Et cette fois, au lieu de choisir la guitare comme ingrédient de base pour sa musique, il opte pour le piano. Parfois, ce dernier se révèle idéal pour souligner le spleen du rappeur. Mais il le maintient aussi trop longtemps dans la morne plaine. Et A-Wax, avec ce qui est pourtant un nouveau grand disque, est loin de renouveler son exploit de 2014.


CELLY RU - Still da Same Nigga 2

CELLY RU - Still da Same Nigga 2

Lire la chronique :: acheter ce disque

Dans la foulée de Mozzy, l'une des révélations rap de l'année 2015, il est temps de découvrir ses compères de la scène d'Oak Park à Sacramento, et de goûter à leur propre déclinaison du gangsta froid, neutre, distant, descriptif et clinique par lequel il s'est fait connaître. A commencer, pourquoi pas, par son proche collaborateur Celly Ru, et par le second volet réussi de son Still da Same Nigga.


JOHNNY CINCO - Cinco 2

JOHNNY CINCO - Cinco 2

Lire la chronique :: télécharger cette mixtape

Evolution du rap d'Atlanta, suite. Avec Johnny Cinco, le phrasé tourne de plus en plus au chant, un chant marmonné peu intelligible. Avec lui, aussi, le rythme est secondaire, des ritournelles prenant pour de bon le dessus. Cela n'a plus grand chose à voir avec le rap tel qu'on l'entendait avant, mais c'est rempli de mélodies irrésistibles ou mélancoliques. Bref, c'est souvent bien, et rien d'autre ne compte.


D-STYLES - The Only Mixtape

D-STYLES - The Only Mixtape

Lire la chronique :: acheter ce disque

Parce qu'il s'est davantage plu dans l'ombre que dans la lumière, on ne mesure pas toujours la richesse de l'héritage du turntablist D-Styles. Celui-ci s'étend au-delà de son unique album, le grand Phantazmagorea, comme nous le rappelle la compilation mixée riche, équilibrée et représentative des talents de l'Américano-philippin, offerte par le Français Bachir dans le cadre de la série The Only Mixtape.


FUTURE - Purple Reign

FUTURE - Purple Reign

Lire la chronique :: télécharger cette mixtape

En 2016, Future a maintenu la dynamique, marquant sa présence par de nouvelles mixtapes, dont une dès janvier, Purple Reign. En retrait, marquée par une forme de lassitude et d'abandon, signifiant en quelque sorte la reddition finale de Future à toutes formes de drogue, celle-ci était plus ordinaire que les Beast Mode et 56 Nights de 2015. Mais chez Future, l'ordinaire peut parfois être extraordinaire.


FUTURE - EVOL

FUTURE - EVOL

Lire la chronique :: acheter ce disque

Ce rappeur d'Atlanta a été au sommet tout au long de 2015, et il a continué sur sa lancée en 2016, en sortant deux projets coup sur coup, en janvier et février. Le second a été le plus célébré, mais il était en fait comme l'autre : inégal, routinier, quoique pourvu de grands titres, à même de préserver son statut de rappeur capital de la décennie. Non, on ne parle pas de Young Thug, mais de Future.


KEVIN GATES - Islah

KEVIN GATES - Islah

Lire la chronique :: acheter ce disque

Après dix ans de carrière, Kevin Gates a fini par le sortir, son premier album. Et malgré une tournure parfois fade et mielleuse, attendue quand un artiste vise le succès commercial, le rappeur de Baton Rouge a eu le mérite de rester concentré sur sa posture de bad boy en proie à une grande insécurité sentimentale, celle-là même qui lui a permis de sortir des mixtapes d'anthologie en 2013 et en 2014.


GUCCI MANE - Everybody Looking

GUCCI MANE - Everybody Looking

Lire la chronique :: acheter ce disque

Everybody Looking. Tout le monde regarde. En 2016, en effet, nous avons tous eu les yeux rivés vers le maître. Deux mois après la prison, il a offert un album à un public fin prêt. Sans l'opposition des sceptiques, ou de détracteurs qui ne peuvent plus rien ignorer de son influence, celui-ci a été son premier numéro 1. Il n'est pourtant qu'un Gucci Mane moyen - ce qui, à l'échelle du rap, signifie qu'il est bon.


GUCCI MANE - Woptober

GUCCI MANE - Woptober

Lire la chronique :: écouter cette mixtape :: acheter cette mixtape

Après un Everybody Looking réussi, Gucci Mane a continué à mettre à profit sa liberté retrouvée en sortant Woptober. Plus fidèle au vieux Guwop, plus homogène, mieux fourni en ces vieilles rengaines trap absurdes dont il est l'expert, plus mixtape en somme, ce projet n'en est que meilleur. Décidément, on n'aura rarement vu un vétéran du rap aussi durable et addictif que cet homme.


JAZZ CARTIER - Hotel Paranoia

JAZZ CARTIER - Hotel Paranoia

Lire la chronique :: télécharger cette mixtape

Un an après le remarquable Marauding in Paradise, Jazz Cartier confirme qu'il y a d'autres rappeurs à suivre que Drake, à Toronto. Tirant profit de la notoriété nouvelle de la scène rap locale, il joue un peu plus de la mélodie et des titres langoureux sur Hotel Paranoia. Mais à part ça, c'est toujours le même rappeur, servi comme jamais par le cinematic trap de son producteur attitré Michael Lantz.


KODAK BLACK - Lil B.I.G Pac

KODAK BLACK - Lil B.I.G Pac

Lire la chronique :: télécharger cette mixtape

A toujours pas 20 ans, Kodak Black, l'un des Freshmen 2016, a concrétisé en sortant une nouvelle mixtape de qualité. Sur celle-ci, le Floridien ne fait pas son âge, nous parlant sur un ton déprimé des embûches que la vie lui a déjà réservées ; à commencer par la prison, son sujet central, et l'endroit où il dut retourner quelques semaines après cette sortie qui aurait dû propulser sa carrière.


PRINCESS NOKIA - 1992

PRINCESS NOKIA - 1992

Lire la chronique :: écouter ce disque

Modèle pour Calvin Klein, et militante féministe conviée à l'occasion à Harvard, Princess Nokia est le reflet parfait de cette grande métropole intellectuelle, branchée, métissée et progressiste qu'est New York. Il en est de même de son meilleur projet, 1992, où s'affichent sonorités IDM et afro-futurisme, ainsi que cet éclectisme musical et ces engagements qui vont si bien à la Grosse Pomme.


RAE SREMMURD - SremmLife 2

RAE SREMMURD - SremmLife 2

Lire la chronique :: acheter cette mixtape

Cette fois, il n'est plus possible d'ignorer Rae Sremmurd. Il n'est plus raisonnable, après le carton du single "Black Beatles", d'écouter ces grincheux qui, l'an passé, ont dénigré la futilité des deux frères. Plus varié, plus posé, parfois même plus introspectif, leur second album a en partie démenti ces critiques. Même si ce que l'on continue de préférer chez eux, c'est leur capacité à provoquer la jubilation.


SKOOLY - Trench Gotti

SKOOLY - Trench Gotti

Lire la chronique :: télécharger cette mixtape

C'est sur un format court, que Skooly, des Rich Kidz, a livré ce qui pourrait bien être sa meilleure sortie. Trench Gotti est en effet une mixtape limitée à 6 titres, mais très bien produite par le duo Nard & B, ces collaborateurs de Future qui n'ont décidément pas leur pareil pour sublimer cet après-trap mélancolique et bizarre, ce Marvin Gaye de l'ère gangsta, qui caractérise l'Atlanta des années 2010.


A TRIBE CALLED QUEST - We Got It from Here... Thank You 4 Your Service

A TRIBE CALLED QUEST - We Got It from Here... Thank You 4 Your Service

Lire la chronique :: acheter ce disque

Voici donc, 18 ans après leur dernier, l'ultime album d'A Tribe Called Quest, en tout cas dans sa configuration historique. Et contre toute attente, Q-Tip, feu Phife Dawg et tous les autres ont réussi leur sortie, en se montrant, sur une grosse partie du disque en tout cas, truculents, drôles, malins, inventifs, pertinents, engagés et enjoués. Exactement comme autrefois, donc, mais maintenant.


YOUNG THUG - Slime Season 3

YOUNG THUG - Slime Season 3

Lire la chronique :: télécharger cette mixtape

Ce rappeur d'Atlanta a été au sommet tout au long de 2015, et il a continué sur sa lancée en 2016, en sortant deux projets coup sur coup, en janvier et février. Le second a été le plus célébré, mais il était en fait comme l'autre : inégal, routinier, quoique pourvu de grands titres, à même de préserver son statut de rappeur capital de la décennie. Non, on ne parle pas de Future, mais de Young Thug.


LE CLASSEMENT DES LECTEURS

2016 a été une année riche, à en juger par le nombre et la diversité des albums désignés comme les meilleurs par les lecteurs de Fake For Real. Mais elle a été aussi très indécise. Contrairement aux précédentes, aucun projet ne s'est clairement distingué des autres à l'occasion de notre référendum, et le vainqueur aurait pu aisément en être un autre, les cinq oeuvres de tête se tenant dans un mouchoir de poche. La postérité arbitrera, elle saura nous dire qui avait raison.

KODAK BLACK - Lil B.I.G Pac

  1. KODAK BLACK - Lil B.I.G. Pac
  2. YG - Still Brazy
  3. PNL - Dans la Légende
  4. KANYE WEST - The Life of Pablo
  5. WESTSIDE GUNN - Flygod
  6. DENZEL CURRY - Imperial
  7. A TRIBE CALLED QUEST - We Got It From Here... Thank You 4 Your Service
  8. 21 SAVAGE & METRO BOOMIN - Savage Mode
  9. DANNY BROWN - Atrocity Exhibition
  10. PEEWEE LONGWAY - Mr. Blue Benjamin
  11. CHANCE THE RAPPER - Coloring Book
  12. KEVIN GATES - Islah
  13. SCHOOLBOY Q - Blank Face
  14. SHY GLIZZY - Young Jefe 2
  15. A-WAX - Pushin Keyz
  16. FUTURE - Purple Reign
  17. KEKRA - Vréel
  18. YOUNG THUG - Jeffery
  19. EZALE & DJ FRESH - The Tonite Show
  20. KA - Honor Killed the Samurai
  21. RAE SREMMURD - SremmLife 2
  22. SKEPTA - Konnichiwa
  23. APOLLO BROWN & SKYZOO - The Easy Truth
  24. GUCCI MANE - Woptober
  25. HOODRICH PABLO JUAN & SPIFFY GLOBAL - Master Sensei
  26. VINCE STAPLES - Prima Donna
  27. GUCCI MANE - Everybody Looking
  28. TRAVIS SCOTT - Birds in the Trap Sing Mcknight

Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 4
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet