Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

RICK ROSS - Deeper than Rap

, 23:29 - Lien permanent

En 2008, Rick Ross allait devenir un objet de railleries, quand circulerait une photo datant du milieu des années 90, qui le montrait en uniforme de maton. Ce rappeur, qui aimait tant se mettre en scène dans les habits d'un baron de la drogue, celui même qui avait volé son pseudo au gros bonnet "Freeway" Rick Ross, avait donc été un agent de la loi. Cet épisode allait déclencher la vindicte des défenseurs les plus fervents de l'authenticité dans le rap, notamment 50 Cent, qui s'engagerait dans un long beef avec lui. L'année d'après, pourtant, c'était bel et bien le gros barbu de Miami qui triomphait, quand il sortait son troisième album sur le label qu'il venait de créer, Maybach Music Group. L'ambitieusement titré Deeper than Rap, en effet, sera souvent considéré comme son grand disque.

RICK ROSS - Deeper than Rap

Maybach Music Group / Slip-n-Slide / Def Jam :: 2009 :: acheter le disque

Dès "Mafia Music", un titre où, d'entrée, il engageait un nouveau round de sa guerre avec 50 Cent, Rick Ross incarnait son personnage de parrain sublime. Il revenait à la tradition du gangsta rap nouveau riche et tape-à-l'œil de la fin des années 90, mais pour en livrer une version ultime, paroxysmale et surréelle. Deeper than Rap était, tout entier, un hymne à l'ascension sociale, une suite d'autocélébrations invraisemblables, parlant de plaisirs matériels (les bagnoles sur "Maybach Music II") ou licencieux (le sexe oral sur "Face"), nous faisant part d'une vie fantasmée faite de luxe, de confort et de volupté ("Magnificent", "Yacht Club"), avec une grosse voix lourde, chaude et charismatique qui soulignait le tout.

Se positionnant comme le disque du triomphe pour Rick Ross, Deeper than Rap comptait une foule d'invités : de vieilles gloires de la décennie 90 (Nas, Foxy Brown), les deux rappeurs les plus en vue des années 2000 (Lil Wayne, Kanye West), le roi de l'auto-tune (T-Pain), un protégé dont on allait reparler plus tard (Gunplay) et sa voisine de Miami (Trina). En plus de ces gens, il y avait aussi tout un tas de chanteurs comme Robin Thicke, John Legend, Ne-Yo et The-Dream, ainsi que Magazeen, issu quant à lui du dancehall, qui accompagnait Rick Ross dans sa croisière aux Caraïbes ("Yacht Club"). "Deeper than Rap" n'était pas seulement plus profond que le rap ; il allait souvent au-delà. C'était un vrai disque de major, de la variété à la sauce gangster. En plus des chants fréquents, la production riche, luxuriante et aux petits oignons assurée par J.U.S.T.I.C.E. League, The Inkredibles, The Runners et quelques autres, basculait sans cesse entre la dangerosité de vraies bombes rap, et le kitsch suave et doucereux du R&B.

On était en droit, sur Deeper than Rap, de préférer les titres les plus âpres, ceux où l'homme de Miami se livrait avec éclat à son numéro de gangster magnifique ("Mafia Music"), s'engageait dans un dialogue salace avec Trina ("Face") ou rendait compte de la face sombre de la vie de malfrat ("In Cold Blood"). Ces passages étaient souvent les meilleurs. Et ceux captivés avant tout par cette version de Rick Ross allaient trouver davantage leur compte sur les trois mixtapes d'après, The Albert Anastasia EP, Ashes to Ashes, Rich Forever, souvent plus courtes, moins ouvertes aux compromis et au crossover. Mais les titres aux intonations R&B n'étaient pas tous irritants. Ils pouvaient même être assez puissants, comme "Usual Suspects", avec Nas. Et surtout, ils cadraient totalement avec l'univers d'insolence, de démesure et de plaisir que nous proposait le rappeur. C'était baroque, c'était exagéré, c'était too much. Et c'était l'essence même de Rick Ross.

Vos 5 albums / mixtapes 2009

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 2009. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

1/5

  • Note : 1
  • Votes : 1
  • Plus haute : 1
  • Plus basse : 1

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet