Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

RAP, HIP-HOP - Albums et mixtapes 2015

, 18:00 - Lien permanent

Young Thug ou Future. Future ou Young Thug. Au vu des nombreuses sorties que ces deux là ont proposées en 2015, l'année semble avoir été une compétition vouée à les départager, et à déterminer lequel de ces rappeurs serait le plus signifiant de la décennie 2010. Pendant que l'un poursuivait son ascension, sans n'avoir jamais sorti d'album officiel, l'autre revenait ragaillardi d'une tentative malheureuse de séduire le grand public. Si l'on excepte les blockbusters adult rap qu'ont été le nouveau Kendrick Lamar et le tant attendu troisième solo de Dr. Dre, ou en France l'incroyable sensation PNL, l'un comme l'autre a dominé les débats en 2015. Cette année, cependant, a été loin de se limiter à ces quelques têtes d'affiche. La preuve en est une poignée de disques et de mixtapes marquants.

VINCE STAPLES - Summertime '06

NB : les sélections de Fake For Real, n'ont aucune autre intention que d'affirmer, quoiqu'avec force, des choix purement subjectifs. Rien n'étant jamais définitif ni gravé dans le marbre, elles sont souvent revues et corrigées. A chaque mise à jour significative, l'article est à nouveau mis en avant, à la date du moment.


# 14. FUTURE & ZAYTOVEN - Beast Mode

FUTURE & ZAYTOVEN - Beast Mode

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

Sortie entre le long Monster et le sombre 56 Nights, Beast Mode est l'autre grande mixtape de la trilogie offerte par Future entre le décevant album Honest et son retour en grâce sur DS2. Poursuivant la thérapie entamée après sa rupture avec Ciara, le rappeur y bénéficiait cette fois du renfort d'un producteur de choix, Zaytoven, qui usait de son mieux de ses pianos et de ses synthés caractéristiques.


# 13. A-WAX - EverLasting Money

A-WAX - EverLasting Money

Lire la chronique :: acheter le disque

EverLasting Money n'est pas la réussite totale qu'avait été Pullin' Strings en 2014. Même s'il reprend pour partie son registre cloud rap et sa tonalité dépressive, ses titres sont moins forts, et une seconde partie réservée à des collaborations lui donne les airs éclectiques d'une mixtape. Elle n'en confirme pas moins qu'A-Wax pourrait être, au cœur de la décennie 2010, le plus grand des rappeurs méconnus.


# 12. TOMMY GENESIS - World Vision

TOMMY GENESIS - World Vision

Lire la chronique :: acheter le disque

Incarnant la toute dernière mutation du rap d'Atlanta, les gens d'Awful Records ont dégainé leur carte canadienne, l'une des meilleures. Seizième personne accueillie au sein du label et collectif, proposant un style éclectique basculant entre le rap le plus dur et outrancier, et des moments évaporés et hallucinés, Tommy Genesis a délivré l'un des albums les plus éminemment originaux de l'année.


# 11. PNL - Que La Famille

PNL - Que La Famille

Lire la chronique :: acheter le disque

Ils auront été la sensation rap français de l'année 2015, et il y aura eu une bonne raison à cela. Issus de la cité des Tarterêts, Ademo et N.O.S ont su acclimater à nos climats l'usage de l'auto-tune, la posture du délinquant dépressif et un style inspiré par la drill de Chicago. Le résultat, Que La Famille, est un disque de classe internationale, d'une sensibilité et d'une musicalité peu communes en France.


# 10. SOSAMANN - Trap'd Out 2

SOSAMANN - Trap'd Out 2

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

Chaque année apporte son lot de sensations, et au début 2015, celle-ci a été The Sauce Factory. Le collectif texan a multiplié les sorties, où il s'est présenté comme les Migos de Houston, mêlant au lourd héritage rap de sa bonne ville, un trap rap à la manière des déglingués d'Atlanta. L'influence de cette dernière était d'ailleurs largement marquée sur cette mixtape de Sosamann, l'une des meilleures du lot.


# 09. CESCHI - Broken Bone Ballads

CESCHI - Broken Bone Ballads

Lire la chronique :: acheter le disque

Cinq années et quelques péripéties après son très bon The One Man Band Broke Up, Ceschi Ramos récidive, avec son mélange d'indie hip-hop et d'indie rock. Porté plus que jamais sur l'intime et la confession, aux frontières de l'intolérable, mais avec son flow rapide et une instrumentation organique riche, et aidé cette fois du producteur Factor, le rappeur, chanteur et guitariste de New Haven séduit encore.


# 08. FUTURE & DJ ESCO - 56 Nights

FUTURE & DJ ESCO - 56 Nights

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

Avec cette courte 56 Nights, tirant prétexte des deux mois passés par DJ Esco dans les geôles de Dubaï, Future achevait, par la plus sombre d'entre elles, la trilogie de mixtapes qui l'ont remis sur selle. Et grâce aux productions minimalistes et décharnées de Southside, c'était plus fort que jamais. Quelques mois plus tard, le rappeur d'Atlanta n'aurait plus qu'à capitaliser et à sortir lez très bon DS2.


# 07. DR. YEN LO - Days with Dr. Yen Lo

DR. YEN LO - Days With Dr. Yen Lo

Lire la chronique :: acheter le disque

On pensait qu'il avait atteint le fond du trou en matière de minimalisme rap avec son grand disque de 2013, The Night's Gambit. Mais en fait, non. Avec l'aide du producteur Preservation, Kaseem Ryan est allé encore plus loin dans l'épure, avec cet album concept où il s'est débarrassé de toute percussion, la musique n'étant plus qu'un bruit de fond pour son rap précis, suffoquant, tout en allitérations.


# 06. YOUNG THUG - Barter 6

YOUNG THUG - Barter 6

Lire la chronique :: acheter le disque

Sorti alors que sa cote n'avait jamais été aussi haute, Barter 6 nous revèle à nouveau le Young Thug de l'après Birdman, celui, domestiqué, apaisé, que l'on a découvert avec le Rich Gang. Cela n'est pas la grande oeuvre promise par certains, mais comme toutes ses sorties récentes, celle-ci comporte assez de passages incroyables pour confirmer que notre homme est bien le rappeur de la décennie.


# 05. SADISTIK & KNO - Phantom Limbs

SADISTIK & KNO - Phantom Limbs

Lire la chronique :: acheter le disque

Sadistik et Kno étaient faits pour se rencontrer. Ensemble, le rappeur de Seattle et le producteur des CunninLynguists ont su livrer un très court projet de pur emo-rap, rempli de paroles compliquées et torturées, et de musique sombre et contemplative. Tout le monde n'aimera pas forcément ce registre, mais a priori, chacun devra reconnaître la parfaite complémentarité entre les deux hommes.


# 04. PNL - Le Monde Chico

PNL - Le Monde Chico

Lire la chronique :: acheter le disque

Après avoir, à la suite de leur QLF, et par une habile stratégie marketing animée en indé, loin de toute major du disque, su créer une attente insoutenable, PNL a confirmé avec son premier album disponible dans le commerce. Le Monde Chico est une vraie oeuvre, homogène, comme la France en a peu connue, et qui exploite jusqu'au son terme ce spleen du dealer qui est la caractéristique du duo.


# 03. FUTURE - DS2

future-ds2.jpg

Lire la chronique :: acheter le disque

Cela aura été l'un des événements rap de l'année : le retour en grâce de Future. Après s'être dispersé avec l'album Honest, le rappeur d'Atlanta s'est donc regénéré avec une suite de trois mixtapes, puis la sortie surprise d'un troisième album très réussi. Autrefois, on se satisfaisait des mixtapes qui avaient une qualité album. Désormais, réjouissons-nous que cet album soit bon comme une mixtape.


# 02. PAYROLL GIOVANNI - Stack Season

PAYROLL GIOVANNI - Stack Season

Lire la chronique :: acheter le disque

Déjà célébrés à Detroit, les Doughboyz Cashout se font connaitre plus loin depuis que Jeezy les a affiliés à son CTE. On l'en remercie, tant leurs sorties, malgré leur grand classicisme gangsta, se montrent réussies. C'était le cas en 2014 avec leur dernière mixtape collective et l'album solo de Big Quis. Ca l'est encore plus en 2015 avec celui du rappeur et producteur Payroll Giovanni, la vraie star du groupe.


# 01. VINCE STAPLES - Summertime '06

VINCE STAPLES - Summertime '06

Lire la chronique :: acheter le disque

En 2015, un album très attendu est sorti sur une major, qui a recueilli un écho critique favorable. Il a fait preuve d'audace formelle, puisant dans d'autres genres que le rap, tout en restant par moments très imprégné de soul. Et il a réactualisé l'héritage musical et thématique des musiques noires, abordant l'expérience afro-américaine sous un jour neuf. Ah, aussi : il ne s'agit pas de To Pimp a Butterfly.


AUTRES SORTIES NOTABLES

Comme à son habitude, Fake For Real choisit de compléter sa liste des meilleurs albums ou mixtapes rap de l'année par quelques autres projets notables qui auraient pu y figurer également, ou qui, sans être irréprochables, auront tout de même mérité d'être traités, distingués ou célébrés par une critique sur nos pages.


A-WAX - Everybody Loves Me Chapter 2

A-WAX - Everybody Loves Me Chapter 2

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

Tout, ces temps-ci, semble réussir à Aaron Doppie. Même quand il ne sort qu'une mixtape normale et anodine, entre ces deux très bons albums que sont Pullin' Strings et EverLasting Money, même quand il s'agit d'un projet ordinaire fait de styles éclectiques et de collaborations éparses, le rappeur de Pittsburg, en Californie, n'oublie pas de nous proposer une poignée de titres de premier choix.


BACKBURNER - Eclipse

BACKBURNER  - Eclipse

Lire la chronique :: acheter le disque

Les vétérans des scènes rap underground de la Nouvelle-Ecosse et de l'Ontario sont toujours vaillants. Après 15 ou 20 années d'activisme, cette vingtaine de rappeurs canadiens livrent leur second album en commun, excellant toujours dans ce genre qui leur est spécifique, fait d'esprit ludique old school, d'acrobaties rap sur le mode 90's, d'une posture de nerds et de textes obnibulés par la pop culture.


BLUE SKY BLACK DEATH & NACHO PICASSO - Stoned & Dethroned

blue-sky-black-death-nacho-picasso-stoned-and-dethroned.jpg

Lire la chronique :: acheter le disque

Décidément, ces trois là étaient faits pour oeuvrer ensemble. Trois ans après ses collaborations remarquées avec le duo de producteurs, Nacho Picasso s'est remis à sortir des projets avec Blue Sky Black Death. Et il s'avère qu'ils sont vraiment les seuls à savoir sublimer le style narquois, le phrasé indolent et les paroles cyniques remplies de références à la pop culture qui caractérisent le rappeur de Seattle.


COUSIN STIZZ - Suffolk County

COUSIN STIZZ - Suffolk County

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

En sortant cette mixtape réussie, Cousin Stizz est parvenu à capitaliser sur le buzz, lancé en 2014 par une vidéo où l'on voyait Drake fêter son anniversaire sur l'un de ses morceaux. Avec Suffolk County, il développe son style propre, fait d'une trap music presque académique, si elle n'était pas ralentie à l'extrême. Par la même occasion, il apporte un visage à la trop méconnue scène rap de Boston.


DONMONIQUE - Thirst Trap

DONMONIQUE - Thirst Trap

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

Le titre qui l'a fait connaître, "Pilates", avait des faux airs de ratchet music lente et épurée. Sur son premier EP, toutefois, la jeune rappeuse de Brooklyn DonMonique fait honneur à ses racines new-yorkaises. Des boucles, des percussions appuyées, un rap sombre et découpé au cordeau : tout y est, mais avec des influences sudistes exogènes, qui rendent ce son plus que jamais actuel et pertinent.


DR. DRE - Compton

DR. DRE - Compton

Lire la chronique :: acheter le disque

Un blockbuster, rempli de "vrais" rappeurs, adeptes d'un style "lyrical". Un disque bien produit, avec des sons issus de l'héritage de la black music et d'ailleurs. En 2015, si c'est cette formule qui vous intéressait, écouter le To Pimp a Butterfly de Kendrick Lamar ne servait à rien. Si vous aimiez le rap de vieux, il n'y avait qu'à se pencher sur cet album conçu par un véritable vieux. Et pas n'importe lequel.


FATHER - Who's Gonna Get Fucked First?

FATHER - Who's Gonna Get Fucked First

Lire la chronique :: acheter le disque

Dans la famille "New Atlanta", je demande le père. Le fondateur d'Awful Records, le label qui pousse à l'extrême la tendance à l'étrangeté qui s'est emparée ces dernières années des rappeurs d'Atlanta, se fait en effet appeler Father. Et Who's Gonna Get Fucked First?, son deuxième projet, pourrait bien être le meilleur de cet homme marqué autant par la trap music locale, que par le rap halluciné de Lil B.


THE GAME - The Documentary 2.5

xxx

Lire la chronique :: acheter le disque

Avec l'adult rap de Kendrick Lamar, le retour musical de Dr. Dre et le film sur la carrière de N.W.A., on se souviendra sans doute de 2015 comme de l'année qui a consacré le rap de vieux, en particulier celui de Compton. Nulle surprise donc, si un rappeur venu de même endroit, et qui depuis toujours s'illustre par un rap tout en autocélébrations, ait sorti cette année son meilleur disque depuis longtemps.


JAZZ CARTIER - Marauding In Paradise

JAZZ CARTIER - Marauding In Paradise

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

La starification de Drake a eu au moins un mérite : placer Toronto sur la carte du rap. En 2015, c'est Jazz Cartier qui en a profité, avec sa mixtape Marauding In Paradise. Et si sa "trap music cinématique" (cf. son producteur Lantz) ne révèle en fait aucun son qui soit véritablement spécifique à la grande ville canadienne, elle place au moins une nouvelle voix parmi les rappeurs qui comptent aujourd'hui.


MONEY MAFIA - The Luciano Family

MONEY MAFIA - The Luciano Family

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

S'il faut distinguer un vétéran du rap en 2015, c'est lui, c'esr Master P. A l'aise dans cette décennie 2010 qui lui va comme un gant, l'ancien rappeur et patron de label a remis le couvert avec No Limit Forever. Et il est productif comme jamais, comme l'indique la sortie coup sur coup de trois mixtapes de son nouveau groupe, la Money Mafia, trois projets frais et très fournis, à l'image de ce Luciano Family


MPA WICCED - Blue Diamond

MPA WICCED - Blue Diamond

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

Des deux très bonnes mixtapes sorties par MPA Wicced en début d'année, Blue Diamond est la moins personnelle. Regroupant ses collaborations avec d'autres grands noms de la scène locale comme Gucci Mane, Young Thug, Young Dolph, Migos, Rich Homie Quan et d'autres, elle est un bon état de lieux du rap d'Atlanta en 2015, avant même d'être un projet sympa de ce protégé de PeeWee Longway.


MPA WICCED - In the Mean Time

MPA WICCED - In the Mean Time

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

Les deux mixtapes sorties coup sur coup par MPA Wicced au tout début 2015 ne s'écoutent pas l'une sans l'autre. Des deux, In the Mean Time est la moins évidente, celle qui compte le moins de tubes. Mais elle est aussi la plus personnelle, notre échappé du collectif MPA y exposant quasiment seul à son trap rap sous auto-tune, parfois de manière rasoir, mais souvent avec réussite.


L'ORANGE & KOOL KEITH - Time? Astonishing!

L'ORANGE & KOOL KEITH - Time? Astonishing!

Lire la chronique :: acheter le disque

En cette année 2015 chargée en comebacks et en vétérans, célébrons le plus grand des doyens du rap, le plus inspiré des anciens. Avec Time? Astonishing!, Kool Keith nous refait le même numéro qu'autrefois : il fait du boom bap rétro-futuriste. Mais comme avant, il sait aussi s'octroyer les services d'un producteur prometteur, ici L'Orange, et se regénérer à son contact. Collaboration gagnante.


PROJECT PAT - Mista Dont Play 2: Everythangs Money

PROJECT PAT - Mista Dont Play 2: Everythangs Money

Lire la chronique :: acheter le disque

Un autre album pour Project Pat. Toujours le même, en fait. Car cette sortie, présentée comme une suite à Mista Dont Play, son album de référence, propose strictement la même chose que toutes les autres : un gangsta rap sudiste routinier, avec pour seule caractéristique cette dernière syllabe accentuée typique du rappeur. Mais après tout, pourquoi changerait-il une formule qui fonctionne ?


RAE SREMMURD - SremmLife

RAE SREMMURD - SremmLife

Lire la chronique :: acheter le disque

Voici donc la grande décharge juvénile de l'année, sa source de jouvence. En cornaquant les deux frères de Rae Sremmurd, Mike Will Made It vulgarise la trap music d'Atlanta, il la transforme en hymnes irréstibles pour adolescents, faisant à nouveau du rap, un genre de plus en plus étouffé par sa propre histoire, ce qu'il avait été au départ : une musique festive, jouissive, insouciante et revigorante.


ROYCEBIRTH - Art On Fire!!

royceBIRTH - Art On Fire!!

Lire la chronique :: acheter le disque

Personne n'accusera le rappeur de Toronto RoyceBIRTH de faire du surplace. Son premier album avait été très soul et musical. Le second avait été une oeuvre de boom bap rèche. Quant au troisième, le bien nommé Art on Fire!!, il nous emmène vers un certain psychédélisme hip-hop, fait de percussions frénétiques, de guitares punk et de raps étouffés. C'est parfois grand, parfois raté, et toujours aventureux.


VEE THA RULA - RULA 2

VEE THA RULA - RULA 2

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

On sait peu de choses de Vee Tha Rula, sinon qu'il provient de Phoenix, et qu'il est un protégé de Kid Ink. Certains trouveront sans doute cette présentation peu vendeuse. Qu'ils se jettent alors sur RULA 2, une mixtape qui dévoile un rappeur "lyrical" et ayant une conscience sociale, s'exprimant sur de très bons beats d'une épaisseur poisseuse. Ils y découvriront l'une des bonnes surprises de l'année.


YO GOTTI - Concealed

YO GOTTI - Concealed

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

Yo Gotti a beau faire partir du paysage depuis des années, collaborant avec tous les rappeurs qui comptent, dans le Sud et plus loin encore, l'homme de Memphis n'a jamais vraiment sorti sa grande oeuvre à lui, malgré 15 ans et plus d'activisme. Alors, à défaut, on peut toujours se précipiter sur Concealed, une mixtape d'assez bonne facture sortie en tout début d'année avec DJ Drama.


YOUNG M.A - M.A The Mixtape

YOUNG M.A – M.A The Mixtape

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

Cette sortie n'est pas vraiment un projet en soi. C'est plutôt une mixtape à l'ancienne, compilant titres originaux et freestyles. Ceux-ci, cependant, sont déclamés par l'une des voix prometteuses de New York. Après s'être illustrée en improvisant sur le "Chiraq" de Nicki Minaj, Young M.A confirme dans son registre, celui de la garçonne gangsta dont le bagout n'a rien à envier aux rappeurs mâles.


YOUNG THUG - Slime Season

YOUNG THUG - Slime Season

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

Même s'il s'agit d'une compilation, destinée à tuer le temps avant la sortie d'un "vrai" projet, Slime Season apporte un nouveau lot de grands titres possédés signés Young Thug, "Best Friend" et "Wanna Be Me" en tête. Quoi de plus normal qu'une sortie aussi marginale soit pourtant globalement satisfaisante, venant de la part d'un postulant sérieux au titre de rappeur le plus important de son temps.


YOUNG THUG - Slime Season 2

YOUNG THUG - Slime Season 2

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

Après le 1, le 2. Fin 2015, Young Thug a continué à faire le propre dans ses archives, les sortant en bonne et due forme avec la série des Slime Season. On aurait pu penser que la seconde allait être moins riche que la première. Ce n'était pas tout à fait vrai. Comptant certes moins de tubes, elle était mieux produite, mieux agencée, plus cohérente, approchant plus que l'autre la qualité d'un album.


YUNG GLEESH - B.C.

YUNG GLEESH - B.C.

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

Après sa chouette mixtape de 2014, Cleansides Finest 3, Yung Gleesh se sera distingué de deux façons : par un fait divers, le rappeur de Washington ayant dû faire face à une accusation d'agression sexuelle ; et par un court projet, B4 Crucifixion, qui apporte quelques autres morceaux de choix à une discographie qui pousse toujours plus loin les élucubrations d'un après trap qui marche sur la tête.


YUNG SIMMIE - Yung Smokey

YUNG SIMMIE - Yung Smokey

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

Le Raider Klan a encore des choses à nous dire. L'un de ses membres, Yung Simmie, a sorti en effet, en janvier, ce qui a sans doute été la première mixtape importante de l'année. En collaboration avec le producteur DJ Smokey, il nous a offert un projet placé sous le signe du cannabis, où l'alliance entre des sons tout à la fois poisseux et relax, et son débit lent et saccadé, fonctionnent tout du long.


ZMONEY - Green Dot Mixtape

Z-MONEY - Green Dot Mixtape

Lire la chronique :: télécharger la mixtape

ZMoney se la joue Gucci Mane. Pour ne pas se faire oublier, il sort des projets depuis la prison, à base de morceaux réchauffés. Il y a toutefois de bonnes choses, sur ce Green Dot tournant comme de bien entendu autour du thème de l'argent. Il rappelle à nos bons souvenirs la posture de gangster ahuri qui a permis à ZMoney de se faire une place à part, deux ans plus tôt, sur la scène de Chicago.


LE CLASSEMENT DES LECTEURS

Future, Young Thug, mais aussi PNL pour la France. Les lecteurs de Fake For Real ont confirmé que, outre l'engouement critique pour Kendrick Lamar, ce sont bien ces gens là qui ont le plus retenu l'attention en 2015, en leur offrant les trois premières places de leur sélection, et en mentionnant plusieurs de leurs sorties.

FUTURE - DS2

  1. FUTURE - DS2
  2. YOUNG THUG - Barter 6
  3. PNL - Le Monde Chico
  4. A-WAX - Everlasting Money
  5. YOUNG THUG - Slime Season
  6. KENDRICK LAMAR - To Pimp a Butterfly
  7. FUTURE & DJ ESCO - 56 Nights
  8. VINCE STAPLES - Summertime '06
  9. PNL - Que La Famille
  10. PAYROLL GIOVANNI - Stack Season
  11. EARL SWEATSHIRT- I don't Like Shit, I don't Go Outside
  12. DR. YEN LO - Days With Dr. Yen Lo
  13. LUPE FIASCO - Tetsuo & Youth
  14. DRAKE - If You Read This It's Too Late
  15. KING LOUIE - Drilluminati 3
  16. SCH - A7
  17. FREDDIE GIBBS - Shadow of a Doubt
  18. G-HERBO aka LIL HERB - Ballin' Like I'm Kobe
  19. THE GAME - The Documentary 2
  20. HAMZA - H24
  21. DR. DRE - Compton
  22. MOZZY - Bladadah
  23. STARLITO - I'm moving to Houston
  24. YELAWOLF - Love Story
  25. YOUNG THUG - Slime Season 2
  26. ACTION BRONSON - Mr. Wonderful
  27. MAXO KREAM - Maxo 187
  28. YUNG SIMMIE - Yung Smokey

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Commentaires

1. Le jeudi 31 décembre 2015, 23:43 par AIW

Pas d'accord sur Yo Gotti, son album Back 2 da basics est très bon! Sinon bon article qui va me faire (re)découvrir quelques morceaux

2. Le vendredi 1 janvier 2016, 14:48 par Ark

Belle retrospective, merci. Un top bien plus cohérent que ceux de la plupart des sites en fait.

Deux surprises cependant :

-l'absence d'Everlasting Money dans ton top 10
-la présence de SCH dans le top lecteurs. SCH quoi...

3. Le samedi 2 janvier 2016, 11:04 par codotusylv

Concernant Yo Gotti : merci pour le tuyau, je suis loin d'être un expert de sa discographie.

Concernant A-Wax : je l'avais mis originellement dans ma sélection (dont une première version, avant réécoute, est visible sur le site POPnews - http://www.popnews.com/popnews/bilan-2015-les-tops-de-la-redaction), mais en fin de compte je le trouve quand même significativement au-dessous de Pullin' Strings.

Concernant SCH : ce sont les lecteurs, enfin certains d'entre eux. Je peux difficilement commenter à leur place. Pour ma part, je n'ai toujours pas écouté son album.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet