Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

LIL WAYNE - Sorry 4 The Wait

, 16:02 - Lien permanent

Peut-être y a-t-il eu un phénomène de ras-le-bol, après l'engouement qui s'était manifesté pour ses séries Dedication et Da Drought. Peut-être avions-nous déjà intégré, en 2011, le fait que Lil Wayne était engagé sur la pente descendante. Peut-être encore que ce qui avait été une singularité dans la décennie précédente, des mixtapes sorties par un rappeur majeur, parfois meilleures que ses albums officiels, étaient-elles devenu la norme après 2010. Ou bien Weezy était-il dépassé par la nouvelle direction prise par ce format musical, qui n'était déjà plus une compilation ou un détournement de titres existants, mais bel et bien une collection d'inédits. Toujours est-il que Sorry 4 The Wait n'a pas bénéficié, à sa sortie, des mêmes faveurs que les mixtapes sorties par le rappeur quelques années plus tôt.

LIL WAYNE - Sorry 4 The Wait

Autoproduit :: 2011 :: télécharger la mixtape

Comme le titre l'indiquait, ça faisait longtemps qu'on espérait une suite aux travaux de Lil Wayne, après son passage en prison, ses errements rock de l'album Rebirth, et un I Am Not a Human Being en demi-teinte. Ses fans attendaient un quatrième volet de Tha Carter, qui puisse être du même tonneau que les deux précédents. Il sortirait en fait un mois après ce Sorry 4 The Wait qui, en dépit de son intitulé, ne semble pas avoir permis aux fans de prendre leur mal en patience. On a fait plusieurs reproches à cette mixtape : celui de montrer un Lil Wayne moins inspiré que les fois précédentes, rappant en pilotage automatique sur ses thèmes habituels du sexe et de la défonce ; celui de reposer sur la sélection musicale du rappeur, plutôt que sur sa capacité à l'illuminer de ses freestyles.

Il est vrai qu'avec ses choix, Lil Wayne pouvait difficilement se tromper : il mettait en branle des rouleaux compresseurs signés Maybach Music, le "Tupac Back" de Meek Mill et Rick Ross, et le "Rollin'" de Gunplay et Waka Flocka Flame ; dans le même genre bulldozer, il y avait aussi le "Grove St. Party" du dernier cité, où Weezy croisait le fer avec Lil B (lançant par la même occasion un beef entre Game et le BasedGod) ; le tube "Gucci Gucci" de ce qui était alors le phénomène féminin de l'époque, Kreayshawn ; le "Marvins Room" et le "My Last" des rappeurs guimauve de saison, respectivement Drake et Big Sean ; et ces chansons très grand public qu'étaient le "Rolling in the Deep" d'Adele et le "Run the World (Girls)" de Beyoncé. Il serait injuste, toutefois, de considérer que les bons moments de Sorry 4 The Wait reposaient uniquement sur ses morceaux d'origine.

En substituant ses raps aux chants R&B fades de Miguel sur "Sure Thing", pour n'en garder que l'instru canon, en troquant le débit linéaire d'YC sur "Racks" contre son flow de possédé, et tirer profit d'un beat de Sonny Digital, Lil Wayne savait encore transcender les titres choisis. Le seul défaut de cette mixtape, c'était d'arriver trop tard. Car à bien y regarder, elle était en tout point comparable à celle d'avant, No Ceilings, sortie deux ans plus tôt. Ses défauts et ses qualités étaient les mêmes. Ce n'est qu'une question de timing, si Sorry 4 The Wait n'a pas été célébré à sa juste mesure : comme une autre mixtape plutôt réussie signée Weezy, peut-être même la meilleure chose qu'il proposera dans la décennie 2010.

Vos 5 albums / mixtapes 2011

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 2011. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet