Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

CHIEF KEEF - Back From the Dead

, 23:19 - Lien permanent

Nul hasard si, en février 2014, Chief Keef a annoncé la parution prochaine d'une mixtape intitulée Back From the Dead 2. Si la figure de proue de la drill music présente celle-ci comme une suite à la sortie qui, en 2012, avait accompagné son arrivée au grand jour, c'est sans doute qu'il veut faire oublier une année 2013 marquée avant par ses frasques et par des mixtapes en demi-teinte. C'est aussi, avec un peu de chance, qu'il cherche à renouer avec le succès de cette sortie événement, la meilleure à ce jour du très jeune rappeur de Chicago.

CHIEF KEEF - Back From the Dead

Autoproduit :: 2012 :: télécharger la mixtape

Le titre annonçait alors la couleur. En se déclarant de retour de chez les morts, Chief Keef témoignait de son passage en prison, et plus encore des quartiers chauds d'où il était issu, des quartiers marqués par le sexe, la drogue, les gangs et la violence, où la criminalité est la règle et où la paternité coïncide quasiment avec l'âge de la puberté (à seulement 16 ans, "Chief" Keith Cozart était déjà le père d'une petite fille, et sa propre mère l'avait eu au même âge). C'était une nouvelle resucée des thèmes gangsta, le manifeste plein de morgue de monstres autoproclamés ("Monster"), mais avec un frisson de vérité, de danger et d'authenticité, plus si fréquent que cela dans notre rap embourgeoisé.

Chief Keef, cependant, était de son temps. Il ne se distinguait pas par la virtuosité de ses vers, préférant les slogans et les gimmicks, comme ces "bang bang" qu'il ne cessait de répéter, sa marque de fabrique. Il n'était pas un acrobate des mots, mais à la suite d'un Waka Flocka Flame, auquel il était parfois comparé, il compensait par sa présence, sa diction et ses refrains accrocheurs, par son côté agressif, asocial et infréquentable de type cramé brûlant la vie par les deux bouts, par son insolence adolescente et je-m'en-foutiste, et par des beats irrésistibles.

Conçue par Young Chop, la musique était très mélodique, mais elle tapait fort, et elle n'hésitait pas à forcer jusqu'à l'écœurement sur les sirènes et sur les bruits de décharges de flingues. Ca pulsait tout particulièrement sur l'increvable "I Don't Like", avec Lil Reese, le tube de Chief Keef, celui qui avait attiré l'attention de Kanye West, de Pusha T, et d'autres figures du rap, mais c'était toute la mixtape qui était de haut niveau. Back From the Dead étant d'une durée plutôt courte, le rappeur et son producteur s'étaient offert le luxe ne la remplir quasiment que de bangers. Elle était même meilleure que Finally Rich, le premier album officiel, pourtant globalement réussi, que Chief Keef sortirait quelques mois plus tard, au terme de cette année 2012 qu'il aura donc commencé entre les morts et achevé finalement riche, et célèbre, une année dont il aura été la grande révélation.

Vos 5 albums / mixtapes 2012

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 2012. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet