Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

ROACH GIGZ - Bugged Out

, 10:09 - Lien permanent

Rappeur latino, jeune et tatoué de partout, domicilié à San Francisco et vouant un culte à Mac Dre, Roach Gigz est un pur produit de la Baie. Héritier de la scène hyphy, il s'est illustré ces dernières années par ses mixtapes, notamment les deux Roachy Balboa, en sachant ajouter au party rap ce qui lui manque souvent : du songwriting, du talent au micro, un vrai sens de l'humour et de la punchline.

ROACH GIGZ - Bugged Out

Goomba :: 2012 :: roachgigz.com :: acheter ce disque

On en a connu des blancs-becs comme lui, affolant la webosphère avec leurs mixtapes, mais incapables de confirmer sur leur premier album. Roach Gigz, cependant, ne commet pas cette faute ; c'est même tout le contraire. Avec Bugged Out, il nous livre un vrai disque accompli, varié, solide d'un bout à l'autre.

Les morceaux attendus sont là uptempo, électroniques, dansants, déclamés avec assurance de sa voix aigrelette et remplis de propos explicites dans la vieille tradition de la Bay Area. Remplis d'une énergie juvénile débordante, l'hymne bondissant "Wasabi" et l'électrique "Going Off" sont de ceux-là, de même que "Loco", "Different", "One" et le jubilatoire "Thanksgiving Turkey", où notre rappeur tête-à-claque bénéficie du renfort de la figure locale J. Stalin.

Le mérite de Roach Gigz, toutefois, est de n'avoir pas tout misé sur des bangers, comme en témoigne ce petit modèle de storytelling qu'est le sautillant "Regular Night". Et en fin de disque, le rappeur adoucit le rythme, apportant à l'album des espaces, des mélodies, de la respiration, ainsi que certains de ses meilleurs titres. Cela commence avec la virée en ville de "Me and My Gin", qui confine au cloud rap, et se poursuit avec l'intime "Over the Bass", puis avec les nappes et le chant soyeux de Khan sur "Ova", qui répond aux chœurs de 1-O.A.K. sur deux autres titres, avant qu'on atteigne l'apogée avec le somptueux "Laid Back".

Interrogé sur la genèse de l'album, Roach Gigz a affirmé avoir voulu le peaufiner et le perfectionner, réenregistrant une bonne moitié qu'il jugeait imparfaite, créant des titres qui lui plaisaient, ne se fiant qu'à son goût, sans essayer de se projeter dans ceux du grand public. Pas toujours la méthode la plus efficace pour vivre confortablement de son art, mais de tout temps, la meilleure pour livrer une vraie jolie œuvre accomplie, comme le démontre encore ce Bugged Out.

PS : merci à Héra, sans lequel je serais passé complètement à côté de ce disque

Vos 5 albums / mixtapes 2012

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 2012. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet