Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

BORED STIFF - Explainin' / Timeless

, 22:59 - Lien permanent

Freestyle Fellowship, les Hieroglyphics, la Hobo Junction, et l'axe formé par Log Cabin, les Mystik Journeymen, les 3 Melancholy Gypsys et les Living Legends… Tous ces groupes fondateurs du West Coast Underground, cette autre facette du rap californien, n'ont certes jamais pleinement bénéficié de l'exposition et du succès qu'ils méritaient. Mais que dire alors de Bored Stiff qui, bien davantage que tous les autres, semble comme condamné ad vitam aeternam à la confidentialité ?

BORED STIFF - Explainin' / Timeless

Hella Records :: 1995-1997 / 2008 :: acheter cet album

Malgré des EPs très cotés dans l'underground, Explainin'... (1995) et Timeless (1997), puis deux albums, Ghetto Research (2001) et From the Ground Up (2008), sortis sur leur propre structure, Hella Records, ce groupe de San Francisco fondé en 1992 n'est jamais vraiment sorti du troisième sous-sol. Seul Equipto s'est fait connaître d'un public plus large, via ses collaborations avec Andre Nickatina.

Avec sa douzaine de membres, ce collectif à rallonge uni par une camaraderie inoxydable a toutefois fait preuve d'une grande longévité, malgré quelques pertes en route (Jo Jo, mort dès 1996 ; Rick Flare, alias DubStar, en 2010). Et il s'est rappelé de temps à autre à notre souvenir, donnant une nouvelle vie à ses sorties cultes, d'abord en 2001, avec une version enrichie de Explainin', puis en 2008, avec cette compilation où on retrouvait le même EP, augmenté de son successeur.

Ce disque est aujourd'hui la meilleure porte d'entrée vers ce groupe très comparable à ses voisins des Hieroglyphics, mais aussi au Project Blowed quand, batterie trépidante ou flûte impromptue aidant ("Peaceful Rotation", "Down the Line", l'instrumental "Heart Beat", "We Up"), l'ambiance se faisait live et libre. Comme ces groupes, Bored Stiff évoquait davantage les rappeurs new-yorkais que leurs collègues californiens, avec leur saveur jazz, leurs contrebasses élastiques et leurs samples de cuivres. Mais leur versatilité, leurs jeux à plusieurs voix, leurs changements de tons et leur musique aérée étaient typiquement West Coast.

Sur les titres de ces deux disques en un, tous entonnés à plusieurs voix, les Bored Stiff multipliaient les trouvailles. Dans un esprit indé, ils y clamaient aussi leur amour du rap et leur défiance envers l'industrie,. Ils privilégiaient un style battle et, notamment sur le second EP, ils optaient parfois pour un ton pessimiste de saison ("Nine-Six"). Et ils collectionnaient les perles, comme "Explainin", "Change of Mind", "Perfect Opportunity" et sa trompette mariachi, "Tell It Like It Is", "Next Sunlight" et le beau "The Soil". Seuls quelques bonus inutiles encombraient cette compilation qui, pour l'essentiel, confirmait que Bored Stiff avait sa place parmi les groupes susmentionnés ; qui prouvait qu'il était, oui, décidément, timeless.

Vos 5 albums / mixtapes 1997

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 1997. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet