Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

BLUE SKY BLACK DEATH & NACHO PICASSO - Lord of the Fly

, 22:55 - Lien permanent

Récemment distingué par les magazines Pitchfork et Spin pour sa mixtape For the Glory, Nacho Picasso est en phase avec la nouvelle génération hip-hop. A l'instar d'Odd Future, ce rappeur de Seattle parle davantage des aliénations d'une vie normale et désœuvrée que de gangs, tout en mêlant à ses paroles enfumées et allumées une insolence et un sexisme crasses hérités du vieux rap. A la manière de ses pairs, il s'abreuve aussi aux sources de la nerd culture, comme le prouvent ces pochettes à l'imagerie inhabituelle, toutes en héroïnes heroic fantasy aux formes surnaturellement généreuses, et ses comparaisons avec des pharaons égyptiens ou des dieux grecs ("Tutankhamen", "I'm a Greek God"). Comme pour d'autres rappeurs de son temps, la drogue aussi est présente, dans les paroles ("Naked Lunch") comme dans ce rap rauque, trainard et nasillard qui laisse à penser qu'une consommation déraisonnée de psychotropes lui a grillé le cerveau.

BLUE SKY BLACK DEATH & NACHO PICASSO - Lord of the Fly

BSBD Music :: 2012 :: nachopicasso.com
acheter le disque :: télécharger la mixtape

Indolent, limite soporifique, le flow particulier de Nacho Picasso pourrait être lassant. Le rappeur, cependant, a eu une bonne idée. Comme sur For the Glory, il a demandé au duo de producteur Blue Sky Black Death de signer les beats de Lord of the Fly. Et comme le démontre ce second essai plus accompli que le précédent, c'est exactement cette musique là qu'il lui fallait. Rien de tel, en effet, pour renforcer l'atmosphère hallucinée des raps de Picasso, que cette sorte de trance music hip-hop, que les beats gothiques et les nappes emphatiques avec lesquels le duo s'est fait connaitre depuis sa fructueuse collaboration de 2006 avec Holocaust.

L'alliance fonctionne souvent ("Rammin'", "Phantom of the Opera", "Tree Tops", "Maintain"), même quand on s'essaie au jeu risqué du chant, sur "Lost Boys", avec Century. La formule des producteurs, toute en synthé grandiloquent, se mêle de manière convaincante aux ambiances sépulcrales issues du Memphis rap des années 90, ou encore aux voix graves et ralenties à la DJ Screw, deux styles, deux écoles, dont la postérité semble sans fin en ce début des années 2010, en cette nouvelle décennie dont Nacho Picasso, avec cette mixtape riche en franches réussites, résume au mieux l'esprit, l'ambiance, la direction et le génie propre.

Vos 5 albums / mixtapes 2012

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 2012. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Commentaires

1. Le dimanche 3 juin 2012, 21:49 par namor

Commençant tout juste à m'habituer à ce style de hip-hop très "digital", cette collaboration fructueuse figure déjà dans mon peloton de tête...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet