Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

THE NONCE - World Ultimate

, 15:42 - Lien permanent

Le premier The Nonce apportait un sérieux démenti à tous ceux qui pensaient qu'en matière de hip-hop, la Californie se résumait au g-funk, et que le jazz rap était la chasse gardée de la Côte Est. Bien que basés à Los Angeles, Nouka Basetype et Yusef Afloat optaient pour le second style, s'exposant à de nombreuses comparaisons, partiellement pertinentes, avec A Tribe Called Quest. Et c'est un New-Yorkais, Rick Rubin, qui sortait leur premier album sur son nouveau label, American Recordings, après avoir été émoustillé par le single "Mix Tapes", le morceau de bravoure du duo, une évocation nostalgique de ses premiers pas dans le hip-hop, à l'époque où celui-ci n'était pas encore vénal.

THE NONCE - World Ultimate

American Recordings / Wild West Records :: 1995 :: acheter ce disque

Par chance, ce chef d'œuvre absolu de rap suave et jazzy qu'était "Mix Tapes", produit par les deux rappeurs eux-mêmes, allait servir de modèle à l'ensemble de World Ultimate. Sur des beats extraordinairement fins (écoutez le subtil "J to the I" pour vous en convaincre), parsemés de cuivres, d'orgues, de flûtes, de piano et de juste ce qu'il fallait de scratches, usant l'un d'une voix aigrelette qui évoquait Q-Tip (Yusef Afloat), l'autre d'une voix pleine qu'on a comparée à Aceyalone (Nouka), les deux rappeurs célébraient d'un flow sans tache la culture hip-hop ("Keep It On", "World Ultimate"). Ils renouaient avec nostalgie avec la old school et l'esprit battle des débuts, vantant leur style et décriant celui des wack MCs.

Ici, ils pleuraient un âge d'or hip-hop révolu ("Eighty Five"). Là, ils faisaient un clin d'œil à EPMD, recyclant l'un de leurs beats sur l'excellent "Good to Go". Ou encore, ils célébraient le bon temps passé en compagnie de la gente féminine ("Bus Stops"). Et tout cela sonnait juste, même sur "On The Road Again" quand, avec les filles de Figures of Speech, The Nonce flirtait dangereusement avec le R&B.

Par leur style, par leurs paroles ("West Is..."), le duo se plaçait à contre-courant de l'imagerie gangsta. The Nonce, et l'ensemble du Project Blowed, auquel ils étaient affiliés (d'où la présence d'Aceyalone), n'ont cependant jamais imposé au grand public cette autre Californie, ce rap alternatif parfois appelé West Coast Underground. Dommage, car comme le EP The Sight of Things, comme les sorties posthumes du duo, comme encore les enregistrements postérieurs de Nouka, opérant autant en solo qu'avec le collectif Global Phlowtations, et rebaptisé Sach après le décès mystérieux de Yusef Afloat en 2000, cet album était irréprochable.

Vos 5 albums / mixtapes 1995

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 1995. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet