Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

QWEL & MAKER - The Harvest

, 23:07 - Lien permanent

Qwel, avant cet album, c'était un tiers des Typical Cats, le trio de rappeurs qui avait fait connaître Galapagos4, label central du rap indé de Chicago, autour de l'an 2000. C'était aussi deux albums bien cotés dans l'underground, If It Ain't Been In A Pawn Shop... et The Rubber Duckie Experiment. Quant à Maker, c'était Honestly, un excellent album de hip-hop semi-instrumental, et Seconds Away, autre bon disque concocté avec DJ DQ et le rappeur Adeem, sous le nom de Glue.

QWEL & MAKER - The Harvest

Galapagos4 :: 2004 :: acheter ce disque

Voir les deux artistes collaborer sur la longueur d'un album n'avait rien de surprenant. Qwel et Maker évoluaient depuis toujours dans les mêmes eaux, à Chicago. Ils avaient déjà proposé un titre commun sur Honestly. Et Maker avait produit certains titres, les meilleurs, des derniers disques Galapagos4. The Harvest, pourtant, premier d'une série d'albums que Qwel allait consacrer aux quatre saisons, façon Vivaldi, était une petite révolution. Ici, le rappeur trouvait enfin le producteur constamment bon qui lui avait toujours fait défaut. Et lui aussi, tenait la route, tout au long de ce nouvel album. Il déclamait comme jamais, sans temps mort son rap haletant éprouvé à l'école des freestyles et des battles.

S'en prenant à l'état du hip-hop ("The IT In Keeping It Real"), à son propre pays ("The Siren of Liberty Island") ou aux médias ("The Network"), successivement critique et sarcastique, éploré ("Ugly Hungry Puppy", "Ruby Ragdollenne") ou amoureux transi ("Where I Go, There I Go"), passant d'un rappé parlé à un double time enflammé, rappant toutes tripes dehors, sans sombrer dans les facilités du rap emo. Maker, pendant ce temps, se montrait aussi irréprochable. Il redonnait foi en la bonne vieille boucle, sachant à merveille la laisser tourner, l'interrompre, l'agrémenter ou la maltraiter quand il le fallait, multipliant les timbres et les instruments, sans pour autant jamais produire quoi que ce soit de criard.

The Harvest, au final, est l'une de ces merveilles dont l'underground rap était parfois capable dans les années 2000, un disque sorti sans tambour ni trompette par deux artistes méconnus, bourrés de talent et appréciés du circuit indé, mais pas assez sexy ou démagos pour décrocher la timbale. Leur recette n'était pas neuve, mais elle était touchait à la perfection. A deux, Qwel et Maker avaient sorti ce genre de disques que seules autorisent certaines conjonctions astrales : un album de rap bon quasiment d’un bout à l’autre, de la première à l'ultime plage.

Vos 5 albums / mixtapes 2004

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 2004. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet