Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

THE NONCE - The Only Mixtape

, 11:07 - Lien permanent

"I used to sell mixtapes, but now I’m an emcee"... C’est cette petite ritournelle, plus chantée que rappée, que beaucoup ont en tête lorsque l’on évoque le cas The Nonce, qu’ils l’aient découverte sur l’une des versions de la compilation Project Blowed, sur World Ultimate (1995), l’irréprochable premier album du duo, voire, moins probable, sur le maxi original. Et bien maintenant, la boucle est bouclée, car c’est au tour du plus mésestimé des grands groupes de rap (à moins qu’il ne s’agisse du plus grand de ses groupes mésestimés), d’être l’objet d’une mixtape.

THE NONCE - The Only Mixtape

Rayon du Fond :: 2010 :: acheter ce disque

L’initiative est à mettre au crédit de Bachir, DJ et journaliste qui, à la radio, en soirée, sur Internet ou via les mixes livrés par le passé avec Slurg, entretient depuis plus de dix ans la flamme du hip-hop. Le défi n’était pas simple, compte-tenu de la discographie plutôt mince du duo en tant que tel. The Nonce, en effet, a été une aventure de courte durée. Yusef Afloat cassant sa pipe en l’an 2000, avant que le groupe ne fête ses 10 ans, ils n’ont sorti qu’un véritable album, le culte World Ultimate, suivi d’un EP, The Sight of Things, auxquels il faut ajouter les posthumes Advanced Regression et The Right State Of Mind, réapparus en 2005.

Bachir, cependant, ne s’est pas arrêté à ces maigres sorties. Aux titres du duo, il a ajouté des collaborations avec Supherb, leur collègue de label Wild West, ainsi que "Mr Outsider", l’un des titres qu’ils ont produits sur le All Balls don’t Bounce d’Aceyalone. Il a aussi recouru aux titres solo de Nouka Basetype, devenu Sach à la mort de son compère, de ses featurings, et des contributions à Global Phlowtations, le collectif où figuraient aussi Adlib, Inoe Oner et Orko Elohiem.

A défaut de mettre la main sur les originaux du duo, des collectors aujourd’hui (visez un peu le prix de The Sight Of Things sur Amazon…), les néophytes trouveront sur cette mixtape de Bachir un échantillon très représentatif de la musique de The Nonce, à mi-chemin d'un emceeing étrenné au Good Life Café et d’un jazz rap très smooth dans la lignée d'A Tribe Called Quest, avec, pour Sach en solo et Global Phlowtations, quelques moments plus sombres et plus hallucinés. Et ils auront nécessairement l’envie de pousser plus loin. C’est tout le mal qu’on leur souhaite puisque, comme le précisent à juste titre les notes de pochettes de cette Only Mixtape, il n’y a jamais aucun risque d’être déçu avec The Nonce.

Évaluer ce billet

4/5

  • Note : 4
  • Votes : 1
  • Plus haute : 4
  • Plus basse : 4

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet