Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

OUTKAST - ATLiens

, 22:52 - Lien permanent

Dans l'esprit du commun prime souvent, encore, l'idée que le rap est un genre moins subtil que les autres. Même chez les gens bienveillants, qui manifestent intérêt et respect pour cette forme d'expression musicale, prévaut l'idée qu'il doit davantage son succès à l'attitude de ses acteurs, à la verdeur des paroles, à l'adresse des textes et à l'impact des rythmes, qu'à la finesse des beats. Ces galons de "musicalité", le hip-hop doit encore lutter pour les conquérir. Il doit le faire contre ses détracteurs, contre même certains de ses défenseurs, suspicieux, autant à tort qu'à raison, quand ils débusquent une volonté de faire art.

OUTKAST - ATLiens

La Face / BMG :: 1996 :: acheter ce disque

Dans l'esprit du commun prime souvent, encore, l'idée que le rap est un genre moins subtil que les autres. Même chez les gens bienveillants, qui manifestent intérêt et respect pour cette forme d'expression musicale, prévaut l'idée qu'il doit davantage son succès à l'attitude de ses acteurs, à la verdeur des paroles, à l'adresse des textes et à l'impact des rythmes, qu'à la finesse des beats. Ces galons de "musicalité", le hip-hop doit encore lutter pour les conquérir. Il doit le faire contre ses détracteurs, contre même certains de ses défenseurs, suspicieux, autant à tort qu'à raison, quand ils débusquent une volonté de faire art.

L'idée que le rap repose sur la facilité, pourtant, ne résiste pas à l'examen, comme Outkast, mieux que tout autre, l'a prouvé avec ATLiens, à l'orée d'une carrière marquée par l'inventivité et le refus de s'installer dans une zone de confort.

ATLiens. Les aliens d'Atlanta. Par ce titre, Dré et Big Boi soulignaient leur singularité dans le paysage rap. Mais singulier, cet album l'est aussi au sein même de leur discographie. Souvent, il est présenté comme le premier pas d'Outkast vers des choses expérimentales, après ce Southernplayalisticadillacmuzik où ils jouaient à fond la carte du pimp et du playa. On en parle comme du début d'une évolution naturelle. Mais ça n'est qu'en partie vrai. Car ATLiens est aussi une anomalie dans la carrière du duo. L'album précédent a de commun avec les suivants ses airs de fête, son party rap, sa diversité musicale, des titres enjoués. Alors que celui-ci était incroyablement lent, sombre, atmosphérique, impénétrable.

ATLiens est l'album le moins éclectique et le moins bâtard d'Outkast. Même le single, "Elevators (Me & You)", s'inscrivait dans un esprit incroyablement suave. Et quand on voit à quel point il a cartonné dans les charts à l'époque, on se demanderait presque quels gens étranges étaient les amateurs de hip-hop dans les années 90. Avec cette ambiance très laid-back qui jouait de son contraste avec des raps rapides et des scratches endiablés, avec ces effets spéciaux signés Organized Noize et qui viraient quasiment au dub, avec cette soul extra-terrestre, avec ce space rap mâtiné de chœurs féminins, il sonnait même comme un manifeste d'austérité et de pureté hip-hop, surtout quand Dré renchérissait avec les vers suivants, sur ce "13th Floor/Growing Old" pourtant mollasson :

Take this music dead serious while others entertain
I see they making they paper so I guess I can't complain... or can I?
I feel they disrespecting the whole thang
Them hooks like selling dope to black folks
And I choke when the food they serve ain't tasting right
My stomach can't digest it even when I bless it

Toutefois, même en mode éther et escargot, Outkast collectionnait les perles. La seconde partie du disque, celle où le duo redevenait funky et invitait ses amis, révélait les titres les plus saillants, "Millenium" en tête. Mais les merveilles les plus grandes, les vraies, "Two Dope Boyz", "ATLiens", "Wheelz of Steel" et sa boucle de guitare, "Jazzy Bells", "Elevators", s'enchainaient sur la moitié la plus calme.

L'histoire d'Outkast a cela de remarquable que n'importe lequel ou presque de ses albums peut être considéré comme leur opus suprême. Pour ceux qui pensent, comme votre serviteur, qu'il est un grand groupe tout court, Aquemini, Stankonia et The Love Below peuvent chacun être présentés comme le pinacle de sa riche carrière. Mais pour ceux pour lesquels Outkast est avant tout un immense groupe de hip-hop, ATLiens reste aujourd'hui encore leur indépassable tour de force.

Vos 5 albums / mixtapes 1996

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 1996. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet