Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

BRAND NUBIAN - One for All

, 10:28 - Lien permanent

De longues années après sa sortie, il y a deux façons d’aborder le premier album des Brand Nubians : on peut le voir comme une bouteille à moitié vide, ou bien à moitié pleine. Classé parmi les 100 incontournables du rap de The Source, deuxième meilleur album de l'année 90 selon l'Ego Trip's Book of Rap Lists, ce classique certifié du hip-hop a, de plus, contribué à enrichir la thématique afro-centrique de l'époque, à affirmer plus haut la fierté black, ainsi qu'à promouvoir la rhétorique de la Nation des Cinq Pour Cent, une philosophie dissidente de la Nation of Islam que nombre de rappeurs, de Rakim au Wu-Tang Clan, auront fait leur.

BRAND NUBIAN - One for All

Elektra :: 1990 :: acheter ce disque

Cependant, One For All n'a pas forcément très bien vieilli. Assuré par les rappeurs eux-mêmes et par quelques collaborateurs, le travail de production peut sembler indigent aujourd'hui, même agrémenté des scratches de DJ Alamo. Ces boucles funk par trop convenues, ne parviennent pas toujours à pimenter des plages comme "Ragtime", "To the Right" et "Step to the Rear", elles les gâchent même.

Dommage, car côté bouteille à moitié pleine, se distinguent toujours les flows plastiques et joueurs de Lord Jamar, Grand Puba et Sadat X, leur rap truculent, malin et sautillant, à leur sommet dès l'impeccable "All For One". Le groupe de New Rochelle, une ville situe à proximité de New York, se démarquait aussi par sa créativité, avec ses sons très organiques, avec ses excursions dans d'autres genres. Ainsi le frénétique "Dance to my Ministry" avait-il un petit air afro-beat (même si le sample était d'Earth, Wind & Fire), "Try to Do Me" flirtait-il avec la New Jack avec ses chœurs sirupeux, "Brand Nubian" sonnait-il p-funk, "Who Can Get Busy Like This Man" lorgnait-il du côté du reggae et "Drop the Bomb" vers les musiques de danse, avec sa rythmique infernale piochée chez Kool & the Gang.

Cette inventivité et cette diversité, bien sûr, étaient cousines proches des Native Tongues, quand tout cela se mâtinait d'humour et de bonnes vibrations funky. Mais les Brand Nubians pouvaient aussi se montrer plus puissants, plus agressifs, plus durs politiquement, comme avec "Wake Up" et l'incendiaire "Drop the Bomp". Ils pouvaient être plus noirs, aussi, comme avec le magnifique "Slow Down", où il était question de crack, de vénalité et de filles perdues, un morceau de rap "conscient" comme on n'en fait plus, la véritable gemme de l'album, l'un de ceux qui font de One For All, sinon un classique, un disque toujours recommandable.

Vos 5 albums / mixtapes 1990

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 1990. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Commentaires

1. Le mercredi 30 juin 2010, 19:43 par zinjero

Évidemment très surestimé. Trop lisse et facile.

2. Le jeudi 2 décembre 2010, 20:01 par Lex_lugor

J'avais pas vu cette chronique. J'ai découvert cet album récemment et je le trouve fantastique.
Les 2 versions de Wake Up, Brand Nubian, Drop The Bomb, Ragtime, c'est des morceaux énormes à mon goût.
J'ai toujours eu du mal avec ATCQ, Jungle Brothers voire De La Soul mais cet album des Brand Nubian est juste parfait...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet