Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

THE TULES - A Haunter's Workshop

, 22:33 - Lien permanent

Au vu de leurs dernières sorties, j'avais juré de ne plus m'intéresser ni à Nomar Slevik, ni à Moshe, ni même à la scène rap indé du Maine en général, excepté pour ses membres les plus talentueux, Sontiago et JD Walker. Oui mais voilà, je ne suis pas un être fiable. Et comme A Haunter's Workshop débute par ce qui nous semble une évidence, à nous autres Européens (une évidence pas forcément reconnue comme telle de l'autre côté de l'Atlantique), comme l'album, disais-je, commence par un discours qui nous rappelle que, non, désolé, Dieu n'existe pas (avec un petit côté paranoïa conspirationniste en plus...), et quand on ajoute à cela cette pochette pour le moins... singulière, forcément, ça incite à en savoir davantage.

THE TULES - A Haunter's Workshop

Milled Pavement / SIQ Records :: 2008 :: acheter ce disque

Donc voilà, le rappeur Nomar Slevik et le producteur Moshe, unis au sein du duo The Tules, auront droit à une session de rattrapage sur ce blog. Mais pour pas grand chose en fait. Excepté le point religion du début, il n'y a pas vraiment de quoi se mettre sous la dent avec cet avant-hop sombre, obscur, paranoïaque, mais sans choc ni surprise. Nos deux lascars demeurent fidèles à eux-mêmes, qu'ils sévissent ensemble ou en solo. Moshe explore, explore, explore avec ses productions alambiquées, mais il n’aboutit nulle part, et Slevik déclame ses raps avec l'urgence et la voix d'un chanteur de rock alternatif de seconde zone.

Il y a tout de même un moment où les deux arrivent à convaincre, quand, sur une instrumentation électronique et robotique, Nomar Slevik se lamente avec Syn the Shaman sur l'inintérêt de ses journées de labeur ("Waiting to Fight"). Ce morceau là, oui, est très bien. Mais pas sûr qu'il me fasse réviser mon jugement de plus en plus définitif sur ces deux bonshommes et sur leur rap progressif poussif.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Commentaires

1. Le jeudi 27 novembre 2008, 20:26 par Yep

Il est plutôt bien ce petit projet. J'ai adoré.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet