Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

RAOUL SINIER - Huge Radish Samourai

, 21:41 - Lien permanent

A première vue, comme ça, à la va-vite, tout ce qu'il entreprend semble confondant de noirceur et de désolation. Mais Ra est, en fait, un artiste trompeur. Des marrons et des gris cafardeux dominent ses dessins. Son hip-hop électronique est parcouru de scories et de petits bruits sales qui vous rabotent les oreilles. Et ses vidéos font se mouvoir des radis aux allures de corps mutilés. Tout cela n'est pas très sain, ni très joyeux. C'est même franchement agressif et lugubre.

RAOUL SINIER - Huge Radish Samourai

Ad Noiseam| :: 2007 :: raoulsinier.com :: acheter cet album

Pourtant, la musique de notre artiste français multicarte reste extraordinairement attractive et accrocheuse. A cause de son sens aigu du crescendo haletant, peut-être, ou encore grâce à ces mélodies qui, vaille que vaille, surnagent de ses compositions tarabiscotées, et leur donnent même un goût violent de reviens-y.

Ce jugement, déjà porté ici à l'encontre des albums de Ra, vaut aussi pour Huge Radish Samourai. Sur ce nouveau disque, notre Dieu Soleil, redevenu Raoul Sinier simple mortel, se montre égal à lui-même. Ce maxi en forme d'album est bien plus qu'un disque de transition inhabituellement fourni. Avec ces titres originaux, ces versions alternatives (dont deux très convaincantes avec les chants et guitares de Lynx & Ram, puis les raps de ce bon vieux Vast Aire) et ces remixes (par exemple celui tout en drum 'n' bass furieuse exécuté par Datach'i), avec tout cela mis bout-à-bout, Ra offre au réussi Wxfdswxc2 plus qu'un maxi transitoire : un successeur.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet