Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

BUCK 65 - Synesthesia

, 21:48 - Lien permanent

Après Man Overboard, sorti sur Anticon en 2001, les choses allaient s'emballer pour Buck 65. Il se retrouverait bientôt sur la major Warner, et il rééditerait en bonne et due forme plusieurs de ses projets passés. Parmi ces derniers figurait Synesthesia, un album qui n'avait pas été remarqué comme il aurait dû l'être. Limité à l'origine à 1000 exemplaires, première référence d'un label canadien alors obscur, Endemik Music, constitué de plusieurs chansons réunies sur une seule et même plage, ce disque n'avait, à vrai dire, pas mis toutes les chances de son côté.

BUCK 65 - Synesthesia

Endemik Music / Warner :: 2001 / 2002
buck65.com :: acheter ce disque

Et même quand il fut réédité, sous une version très remaniée et plus digeste, ce disque enregistré en un week-end par le rappeur canadien allait garder la trace du faible soin apporté à la production. Seul le remix drum 'n' bass de "The Centaur", plus digeste que le beat lourdingue d'origine, ou celui virevoltant de "Nerds", le même que sur un titre de Jel sur l'album Soft Money, s'avéreraient accrocheurs.

Le titre parle de synesthésie, cette concordance de tous les sens, chère à l'artiste touche-à-tout et complet qu'est Buck 65. Pourtant, ici, le rappeur peine à gagner sur tous les tableaux. Sur ce disque, ce sont les textes, testés et travaillés depuis plusieurs mois par l'intéressé, qui prennent le pas sur le reste. Si une impression d'austérité domine de l'écoute des beats et de ces scratches nombreux et lourds comme au temps de Language Arts, les paroles, elles, partent dans tous les sens.

Après s'être retenu sur Man Overboard, la Canadien se livre sans compter à toute une série de considérations, sans oublier au préalable, sur "Nerds", de relativiser l'impact de tout cela ("you can't chop wood with an axe made of words, it's attack of the nerds 2001"). Le rappeur s'en prend au "f. word" sur ce titre pudiquement renommé "Mouthwash" lors de la réédition, il confesse son ancienne passion pour Kiss, il critique la fumette sur "Toxic Constituents", parle de sa petite amie sur "Poop and Pee" et, comme d'habitude, il fait preuve d'un sens de l'humour teinté d'ironie ("Don't put your hands in the air it's not a robbery", sur "Nerds"). Bref, c'est malin, c'est charmant, mais pas toujours mémorable musicalement parlant.

Tant et si bien qu'aujourd'hui, Synesthesia s'inscrit, comme la compilation Weirdo Magnet et le récent Situation, dans la vaste catégorie des disques "for fans only". Mais dans un monde normal, ne devrions-nous pas tous être fans de Buck 65 ?

Vos 5 albums / mixtapes 2001

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 2001. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet