Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

AWOL ONE & DADDY KEV - Number 3 on the Phone

, 22:38 - Lien permanent

Au début des années 2000, on aurait prédit un triomphe à Awol One, avec sa voix incroyable d'alcoolique repenti, sa subtilité, son humour et ses fragilités, avec sa posture à mi-chemin du classicisme hip-hop et des plus folles audaces du Project Blowed. Et puis non, rien ne s'est passé. Ce membre charismatique des Shape Shifters n'a pas profité de l'engouement provoqué par son Souldoubt, il n'est jamais sorti de la confidentialité. Surtout, il n'a jamais produit la grande oeuvre que l'on était en droit d'espérer. Au contraire, au fil des ans, il n'a cessé de sortir des disques de moins en moins intéressants, exceptés quelques sursauts comme cet Only Death can Kill You plutôt bien fichu produit en 2007 par Factor.

AWOL ONE & DADDY KEV - Number 3 on the Phone

Records Broken / Alpha Pup :: 2002
daddykev.com :: acheter ce disque

Alors, pour se consoler, il ne reste plus aux fans déçus qu'à revenir à ses premières sorties, à découvrir ou à redécouvrir qu'en dépit de leurs imperfections, quelques albums restent : Souldoubt par exemple, celui des hits, celui qui aurait pu le faire décoller ; ou Slanguage, ce témoignage de l'époque où le producteur Daddy Kev se hasardait à marier rap et free jazz. Mais s'il ne fallait en retenir qu'un seul, s'il fallait sélectionner celui qui se rapproche le plus d'un classique, à défaut d'en être un, c'est sur Number 3 on the Phone qu'il faudrait se pencher.

Ce disque, pourtant n'a pas été conçu pour conquérir le monde. A l'origine, ce n'était qu'un bête CD-R sorti à 300 unités sur le propre label d'Awolrus, auquel les Allemands de VinylKings ont offert une seconde vie sur vinyle, avant qu'Alpha Pup ne le réédite à son tour en format numérique. Malgré la présence de petits hits dignes de l'album précédent (le latinisant "Decompose"), Number 3 on the Phone se montrait plus calme et plus laid-back que Souldoubt. Il était en retrait, moins immédiat, avec par exemple le finale jazzy de "Suck My Brain" ou le remix de "Wild is the Wind" interprété par une inconnue à la voix de velours.

Cependant, sur une production signée Daddy Kev, on y retrouve le meilleur d'Awol One : cette personnalité duale capable de rodomontades contre les mauvais ("Idiot Breath"), comme d'auto-dénigrement ; ce rap tantôt clair et direct, tantôt marmonnant, moins sûr de lui. Surtout, davantage que les autres sorties du rappeur, Number 3 on the Phone limite les déchets (seul l'ennuyeux "Zygote" en est vraiment un), il est construit avec le soin d'un véritable album, cultivant le bon goût jusqu'à se clore par l'une des chansons les plus magnifiques d'Awol One, l'un des sommets de son oeuvre, à savoir "Carnage Asada", une longue divagation sur un amour déçu, chantonnée dans un état second sur un piano voluptueux.

"If I die without having a Grammy, or if I never be on TRL, that's OK, I know who I am, and my friends and my fans", prophétisait Awol One sur ce disque. En effet, contre toute apparence, le rappeur n'exploserait pas au grand jour, il demeurerait un artiste culte. Il n'élargirait jamais la palette de ces fans qui, seuls, savent chérir ce Number 3 on the Phone et y apprécier un rappeur alors au faîte de son talent.

Vos 5 albums / mixtapes 2002

Désignez vos 5 albums ou mixtapes rap préférés de l'année 2002. Les résultats seront révélés plus tard, quand un quorum satisfaisant de votes sera atteint.

Album / Mixtape #01

Album / Mixtape #02

Album / Mixtape #03

Album / Mixtape #04

Album / Mixtape #05

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Commentaires

1. Le mardi 28 octobre 2008, 16:35 par Christian

Tu nous le ressort des limbes celui-ci, tu viens d'écrire la chronique, ou c'est le signe avant coureur d'une réédition tant attendue ?

Entièrement d'accord avec toi pour Carnage Asada comme sommet de l'oeuvre d'Awol One

2. Le mardi 28 octobre 2008, 18:15 par codotusylv

Non, il n'y a aucune réédition en cours. En tout cas pas à ma connaissance.

C'est juste que, les sorties rap récentes ne m'excitant pas des masses, et cherchant à être complet, j'essaie de me pencher sur les disques rap indé importants qui n'avaient pas encore leur chronique sur ce site. Si tu regardes bien, j'ai fait plusieurs de ces rattrapages depuis le début de l'année, et j'ai encore quelques autres textes en préparation.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet