Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

ABZORBR - Capable of Teetering

, 21:39 - Lien permanent

Apparu dans le sillage d’Eyedea, jouant du rap avec de "vrais instruments" dans la lignée d’Oddjobs, mais en plus énervé, le trio Abzorbr offre un nouveau visage au live hip hop du Midwest.

Crushkill Recordings :: 2006 :: abzorbr.com :: acheter ce disque

Dans la lignée d’un groupe comme Oddjobs, désormais séparé, Abzorbr passe le rap du Midwest à la moulinette des vrais instruments, basse et batterie en premier lieu, mais sans les passages contemplatifs, en moins jazzy, en plus hargneux, en plus cathartique, avec une énergie rock / rap qui lorgnerait plutôt du côté de RATM, le côté adolescent attardé en moins. Basé dans le Minnesota, composé de Chris Keller alias Kristoff Krane aux raps et des frères Casey et Graham O’Brien aux instruments et à la production, le trio est apparu il y a peu dans le sillage d’Eyedea, avec lequel ils ont monté le projet Face Candy, et ce Capable of Teetering sorti pendant l’automne 2006 en 300 exemplaires seulement est un premier album prometteur.

Le disque n’est pas irréprochable. Il n’a ni l’originalité ni la force révélées récemment par leurs voisins de Kill the Vultures. La succession de passages calmes et explosifs qui marque chaque titre s’avère répétitive. Avec ces percussions omniprésentes et sans retenue, elle en rend difficile l’écoute d’une seule traite. Et même si ses raps sont changeants et multiformes, le MC semble parfois avoir du mal à contrôler son souffle, ce qui est à peu près aussi rédhibitoire en matière de rap que pour le chant lyrique. Mais à plusieurs reprises, le trio se montre aussi puissant qu’il cherche à l’être, par exemple sur "Sleepy Dreamer", un très bon titre introductif servi par une furie de percussions et de claviers. C'est encore le cas sur le pesant "Thorn Picks Rose" ou sur le crescendo final de "Something’s Missing". Même s'il ne réussit pas totalement ce premier album, Abzorbr gagne sa place dans la liste des groupes rap notables du Midwest et donne une furieuse envie de les découvrir sur scène.

PS : merci à celui, il me semble qu’il s’agit de Pseudzero de (vulgar), qui m’a fait découvrir ce groupe.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Commentaires

1. Le jeudi 8 novembre 2007, 19:00 par Newton

C'est d'ailleurs ce même groupe qui a enregistré le projet "Face Candy" aux côtés d'Eyedea et Carnage l'année dernière. Mais je ne connais pas ce "Capable Of Teetering" (si ce n'est que j'en avais entendu vaguement parler lors de sa sortie).

2. Le mercredi 21 novembre 2007, 23:29 par nIdaL

c est bien sympa ouais, merci d en avoir parle.

apres le midwest reste le midwest, mais ca fait du bien.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet