Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

SEVEN STAR - Alternate Invention

, 22:04 - Lien permanent

Alternate Invention ne présente aucune aspérité, et c’est autant son défaut que son point fort. Subtil, tout en retenue, cet album de Seven Star pourra sembler successivement, en fonction de l’humeur du moment, aussi fade que plaisant.

Botanica del Jibaro / D7sign :: 2006 :: acheter ce disque

En plus d’être le deuxième album de Seven Star, rappeur issu de la galaxie Counterflow / Botanica del Jibaro, Alternate Invention est un nouvel avatar de ce genre défendu par Digable Planets, par Common, par Reflection Eternal, ou par bien d’autres encore : le rap introspectif, conscient et délicat amené sur un groove lent et douillet.

Sur l’ensemble de l’album, le rappeur prend la posture du sage. Il lance quelques mots d’ordre (infiltrez-vous, sur "Trojan Horse") et il propose avec humilité quelques réflexions sur les femmes ("Eros", "Woman"), sur les mirages de l'amitié ("Friendshit"), sur la paternité ("The 11th Commandment"), sur la justice sociale ("Dawn of MILES") et même sur le Très-Haut lui-même ("Return 2 Sender"). Pour accompagner cela, Manuvers, Climber, Epstein et le français Astronote proposent la production idoine, faite de beats fins et musicaux, dont les plus aboutis sont ceux de "Friendshit", de ce "The 11th Commandment" au sample déjà entendu du côté des Living Legends, sans oublier le gimmick très catchy de "Woman", habituel hommage au beau sexe.

Comme souvent avec les gens issus de cette scène de Miami, le rap est normal, mais il n’est pas cliché. Tout cela est du déjà entendu, mais tant en matière de paroles qu’en ce qui concerne la musique, c’est amené finement, avec ce qu’il faut de compromis entre pertinence, fraîcheur et naïveté. Il y a du groove, du funk, des sons jazzy, mais pas d’hommage trop appuyé aux musiques black du passé. Il y a des leçons de vie, de la réflexion, mais pas de componction ou de déclarations trop péremptoires. Ce disque de Seven Star est éminemment subtil, il est très homogène, il ne présente aucune aspérité. Mais cette qualité est aussi son défaut : tout en retenue, Alternate Invention pourra sembler successivement, selon l’humeur dominante au moment de l’écoute, aussi terne que plaisant.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Commentaires

1. Le mercredi 28 février 2007, 23:27 par D7SIGN

Je suis entièrement d'accord avec ton analyse.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet