Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

EMOTIONZ - Rent Money

, 19:15 - Lien permanent

Certes, il y a le hip hop canadien auquel nous sommes familiers ici, celui issu de la vague indé d’il y a 6 ou 7 ans. Mais il y a l’autre aussi, celui des rappeurs branleurs et des productions clinquantes. Du pas trop mal, en plus, à en juger par les meilleurs morceaux de cet album d’Emotionz, rappeur de Vancouver et du collectif Fresh Coast.

Stressed Street :: 2006 :: acheter ce disque

Du hip hop canadien, nous connaissons à peu près tous les genres imaginables. Ces dernières années, le grand pays du nord nous a offert le classic rap sous forte influence new-yorkaise des artistes Peanuts & Corn ou des Swollen Members, le rap gothique des Sebutones et de Recyclone, le hip hop instrumental sophistiqué de Sixtoo et des labels Endemik et Bully Records, le guitar rap archi dépouillé de la scène de Saskatoon, le live hip hop de Toolshed, le joke rap de Jesse Dangerously, j’en passe et des meilleurs. Mais tout cela, c’est grosso modo la même filière. Ce sont les artistes qui se sont fait connaître avec la vague rap indé de la fin des années 90. Tous ces gens mis à part, qu’en est-il du "vrai" rap, celui des branleurs et des battle MCs qui déchirent ? Eh bien il se porte pas mal non plus, à en juger par Fresh Coast.

Dave Nelson alias Emotionz est l’un des membres les plus éminents de ce collectif de Vancouver qui comprend également Genetics (les sœurs jumelles de l’intéressé), Smoxz, Manik, Os12 et d’autres. Il a déjà roulé sa bosse, s’octroyant un joli palmarès de MC battles, manquant de peu un contrat chez Dreamworks et côtoyant des personnes aussi différentes que DJ Quik et DJ Moves, ainsi que les gens de CVE. Ce Rent Money sorti en début 2006 est d’ailleurs présenté comme son quatrième album, mine de rien, et il contient tout ce qu’il faut de musique tape-à-l’œil pour rappeur extraverti. Emotionz est là pour montrer qu’il n’est pas le premier MC venu, et il y parvient dès le début grâce à un "Heaterflows" efficace qui le voit tenir la dragée haute à un fin spécialiste du genre, NGA FSH.

Tout au long de l’album, seul ou avec l’un de ses multiples invités, le canadien exploite ses talents au micro, jusqu’à se lancer dans un exercice de beatboxing ("Freestyle Beatbox"), une autre de ses spécialités. Et il n’y a rien à redire, si ce n’est ce léger étranglement de voix aussi irritant que récurrent. Cependant, Rent Money ne se résume pas à une démonstration de flow. Varié, il va de l’exercice battle au titre de club avec une grosse voix mâle qui déclame des “bounce” sur de l’électronique rentre-dedans ("Bounce"), au funk jazzy de "I don’t Know Man" et à des passages plus intimes comme "Crossroads", "La Familia" ou "Life" et son synthé vaporeux. Bon, soyons honnêtes. Variété ne rime pas toujours avec qualité. Au total, il faut bien le reconnaître, ce n’est pas toujours l’extase. Mais quelques réussites comme le "Heaterflows" déjà cité, comme "Rent Money" ou comme "Can You Fuck Witta Pro" et son contraste entre instru laid-back et rap déclamé à toute allure prouvent qu’il y a au sein de la Fresh Coast d’autres rappeurs canadiens à surveiller de près.

PS : merci à Nidal de m’avoir fait découvrir cet album.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Commentaires

1. Le jeudi 31 août 2006, 16:09 par nIdaL

Très bonne chro, tout pareil ou presque, merci à toi !

Sinon on attend toujours cet Emotionz/NGA FSH collabo qui me fait baver depuis deux ans, mais vu qu'Emotionz a migré a Montreal pour des questions de sécurité suite au split de son groupe 4th World Occupants, les connections vont etre rudes entre mtl et fresno.

2. Le jeudi 31 août 2006, 16:52 par Fake For Real

Non, merci à toi. Dis-donc, ils ont de vraies embrouilles de gangsta les gens de Fresh Coast ma parole...

Sinon, je voulais m'acheter le Smoxz de l'an dernier, mais c'est la croix et la bannière pour se procurer leurs disques. Toi qui connais bien toute cette clique, tu peux me dire c'est quoi le meilleur endroit ?

3. Le jeudi 31 août 2006, 18:30 par geL-

Moi je l'avais commandé là et aucun probleme.

4. Le jeudi 31 août 2006, 18:49 par Fake For Real

Là ?

5. Le jeudi 31 août 2006, 19:04 par geL-

www.beatstreet.ca/product...

Desolé j'avais oublié le lien..

6. Le samedi 2 septembre 2006, 11:20 par nIdaL

Beatstreet est le shop à vancity, sinon all-in-music.com, envoie aussi pour le smoxz, à part ça futilityrecords.com ont qq trucs...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet