Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

NINJA HIGH SCHOOL - Young Adults Against Suicide

, 16:49 - Lien permanent

Vous ne saviez plus quoi réserver à vos fins de soirée, à ces moments où vos invités au dernier degré de l’éthylisme ne sont plus aptes à apprécier quelque musique que ce soit mais vous en demandent encore ? Une chance pour vous, Ninja High School a la solution.

Tomlab :: 2005 :: acheter ce disque

On pensait plutôt bien connaître le hip hop canadien par ici, sous toutes ses formes. Mais cette fois, tout de même, c'est un peu inédit. Matt Collins, Gregory Collins, Star DT, Steven Kado, Wolfgang Nessel, Barcelona Pavilion et Barcelona Pavilion (ex-Hidden Cameras – ouf, enfin une référence connue), basés à Toronto, donnent dans ce qu'ils appellent du "positive hardcore dance-rap". Tel est le terme qui apparaît dans le dossier de presse, et pour une fois il est plutôt bien choisi, pour le meilleur et pour le pire. Ninja High School, manifestement, ce sont des gens qui se sont dits un soir, dans un club, et à l'issue d'une fête arrosée, "ouais, allez les gars, on va monter un groupe de rap". Comme ça, spontanément, sans avoir jamais mentionné ou préparé la chose avant. Le fruit de cette initiative est un disque festif fait par de vrais musiciens et faux hiphopers, emmené par un MC amateur bourré d'enthousiasme et qui rappe comme une casserole, accompagné d'une chanteuse qui braille et agrémenté d'instrumentations aussi cacophoniques que pleines d'entrain.

Ce disque sonne donc comme un énorme gag avec son rap piaillard et tapageur, son hip hop de blancs façon Beastie Boys époque "Licensed To Ill" en moins hard-rock et en moins bien (il y a un titre qui s'intitule "It's All Right to Fight" et qui pourrait bien être un clin d'oeil, même si l'instru évoque plus le "Groove is in The Heart" de Deee-Lite qu'autre chose). L'album n'est qu'une décharge continue d'électronique déglinguée, de raps d'opérette, de hurlements, de refrains bancals (un banal "shake your heads, hands up" ou des choses genre "you're going in a fucking ambulance"), de disco de l'an 2000, de ska, de cuivres qui arrachent, d'extrait détraqué de "Paint It Black". Ca claque, ça virevolte, ça bouge et ça fait du boucan comme une bande d'ivrogne lâchée dans la nuit en pleine ville. Et il y a des petits hits comme "Jam Band Death Cult", "Shake It Off", "By Purpose Not By Plan", "Catholic Fashion" et "We Finish Third" à reprendre gaillardement en chœur comme une chanson à boire. Avec tout cela, Young Adults Against Suicide s'écoute avec joie, mais dans une seule circonstance : en fin de soirée et pour une assistance au dernier degré de l'éthylisme, pour des gens encore prêts à s'éclater mais plus vraiment à même d'apprécier quelque musique que ce soit. Ce n'est pas très flatteur de ramener ce disque à cela, mais à coup sûr, c'est bien l'usage auquel le destinaient ses auteurs.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Commentaires

1. Le dimanche 23 octobre 2005, 23:10 par nIdaL

''On pensait plutôt bien connaître le hip hop canadien par ici, sous toutes ses formes. ''

Ah ouais quand meme.

non serieusement, evitez les phrases de ce genre.

j ai meme pas envie de namedropper tous les gens qui tuent ici, mais bon, essayez de vous procurer n importe quoi estampille Freshcoast, si internet vous le permet

chance won, emotionz, manik, smoxz, kaboom meritent le detour. et ce sont des gens qui trainent en permanence avec cee, zes nomis, moves et kunga, donc ça devrait vous parler.


2. Le dimanche 30 octobre 2005, 16:54 par Umbre

Suite à ton post j'ai pu me procurer un titre de chance won, le premier morceau de l'album "Stay Gold Pony Boy Stay Gold". Ca me donne envie d'avoir la suite, connais tu un moyen de se procurer cet album en France? Le seul lien google que j'ai trouvé est une obscure plateforme de téléchargement Russe...

Désolé de ne parler ni de la chronique ni de l'album mais je saisis juste ma chance au cas où niDaL viendrait à repasser par là.

3. Le dimanche 30 octobre 2005, 16:56 par Umbre

Au fait, désolé de ne pas parler ni de la chronique ni de l'album mais je saisis juste ma chance au cas où niDaL viendrait à repasser par là.

4. Le lundi 7 novembre 2005, 00:37 par nIdaL

okay mec, la tu mets le doigt sur un point qui fait mal.

aucune distrib en europe pour ces mecs.

maintenant je peux te faire une offre, je peux me procurer cet album, et meme 30 years, son autre album qui defonce autant.

si tu es interesse, je peux t envoyer ça genre on s arrange par e-mail si tu vois ce que je veux dire...

je suis en train de monter un projet avec ces gars, pour essayer de mediatiser un peu la chose, ça me prend beaucoup de temps, mais inch allah ça verra le jour...

sinon et c est pour tout le monde, je peux envoyer n importe quel album du crew freshcoast a bas prix, genre 10 dollars canadiens (c est a dire dans 7 euros) + ports...

stereonidal@hotmail.com

ps.
ça m interesse de savoir comment tu t es procure ce titre...

5. Le mercredi 9 novembre 2005, 22:13 par Umbre

Merci pour ta proposition niDal, je t'ai répondu par mail, je suis bien interressé par ce que tu me proposes là

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet