Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

COMPILATION - Hipothetik Disaster

, 22:24 - Lien permanent

Heureusement qu’il y a des Adlib et des Ghislain Poirier pour attirer le chaland et le pousser à jeter une oreille sur cet Hipothetik Disaster. Sans cela, la tentation de snober cette compilation de musique électronique en provenance d’Angers serait grande. Et ce serait un tort : l’ensemble des plages présentes ici valent plus qu’un simple détour.

Hip Notik Records, 2005

Ce pourrait être une compilation de musique électronique comme des dizaines d'autres, mais quelques noms dans le tracklisting attirent l'attention et donnent à penser que les gens du label angevin Hip Notik Records ont autre chose de hip hop que cette fâcheuse propension à mettre des "k" à tout bout de champ. Mis à part le vieil ami Ra, s'illustrent ici Ghislain Poirier et Thavius Beck, alias Adlib, alias la moitié de Labwaste. Voilà de quoi mettre la puce à l'oreille, et l'oreille à l'écoute de ce nouvel objet musical où s'illustrent autant des gens d'Angers et du reste de la France que des ressortissants de Pologne, de Californie et du Canada. Cette écoute, précisément, confirme qu'il y a bien du hip hop dans tout cela. Dans les rythmiques en premier lieu, mais aussi avec les prestations de deux MCs : outre les raps d'Adlib, on entend ceux d'Amnésie en dernière plage, pour une séquence de bon rap français. Quelques titres évoquent aussi le hip hop découpé en rondelles de Prefuse 73. Tandis que d'autres, à l'opposé, sont plus uniformément électroniques, avec des nappes, des bleeps et tout le toutim.

Mais trêve de typologie musicale. Peu importe le genre, pourvu qu'il y ait l'ivresse. Celle-ci n'est pas totale, aucun titre sur la compilation n'est immédiatement extatique. Mais une bonne poignée de morceaux se révèlent savoureux, goûteux et longs en bouche. Ceux des invités étrangers tout d'abord. Les gens de Hip Notik Records ne sont pas fous, ils n'ont pas mis le nez à l'autre bout de l'Atlantique ou de l'Europe pour ramener des breloques : le "Fear Breaks The Silence" de Thavius Beck, le "Close The News" de Ghislain Poirier et le "Cocolove" du polonais Co sont tous irréprochables. Et ils ne sont pas les seuls dans ce cas. Le "Tandoori Fist" electro à la sauce préfusienne de Vernon LeNoir est assez redoutable, de même que le titre suivant, cette "Bête du Sous-sol" traumatisante et mise en musique par Debmaster, ou encore que le "Poripoux" de guÿôm. Et cet ‘Aphorysm' d'Horten V3, tout en nappes discrètes et percussions folles, n'est pas mal non plus. Tout comme le joli mélodica insistant du "That's All Folks" de Tanuki. Toutes ces plages plus quelques autres plaident en faveur de Hipothetik Disaster et de Hip Notik Records. Avec toute la prudence et toute la modestie d'un pauvre type dont l'expérience de la musique électronique s'arrête bon an mal an au trip hop, à la techno de Detroit et aux incontournables du catalogue de Warp, osons affirmer que cette compilation sonne vraiment bien. Vivement la suite.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet