Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

PUGSLEE ATOMZ - Playing With Matches

, 21:15 - Lien permanent

Sur son dernier album solo, Pugslee Atomz célèbre son passé de graffeur. Pour ce faire, il convoque toute une palanquée de collaborateurs pour un résultat où, malheureusement, il y a à boire et à manger.

Audio8 Recordings :: 2004 :: acheter ce disque

Le dernier album de Pugslee Atomz sent fort la nostalgie de l’ancien temps, de l’époque où le hip hop était une culture plutôt qu’un simple genre musical, où ses quatre éléments étaient indivisés, où l’art du graf était une passerelle toute naturelle vers celui du MC. Et pour cause, c’est précisément le chemin qu’a emprunté le principal intéressé. Avant de devenir le leader des Nacrobats, groupe capital de la scène rap de Chicago séparé depuis peu, Pugslee Atomz s’était fait un nom comme graffeur. Ce sont ces premières amours qu’il entend célébrer sur Playing With Matches, son dernier album. Escapades urbaines, tags sur tout support, jeu du chat et de la souris avec les flics, voici les vieux souvenirs que le rappeur tenait à partager.

Comme il sied à tout disque voué à rappeler un temps révolu, Playing With Matches est fait tout entier d’un hip hop de format classique. Preuve de l’imposant carnet d’adresses de Pugslee, il est produit par toute une palanquée de beatmakers de Chicago, et bénéficie du renfort d’autres rappeurs, d’un beatboxer, de deux turntablists, d’un guitariste et d’un flûtiste. Mais comme souvent, le surplus d’invités nuit dangereusement à l’équilibre de l’ensemble. A l’instar du précédent album, il y a à boire et à manger sur le nouveau Pugslee Atomz. Les très bons titres du déjà biographique et très inégal …24 Years Later étaient "3 Senses", "If" et le magnifique "On The Rocks". Ceux de Playing With Matches sont deux morceaux enjoués signés V. Traxxx, interprétés toutes trompettes dehors ("Escape" et "Playing With Matches", dont le clip est dispo en bonus) et un "Spanish Brown" à flûte produit par Credo et sorti peu de temps avant sur maxi - avec deux autres titres ici présents, dont un "Vandal Squad" moyen assuré par l’habituellement impeccable Maker. Les autres titres de l’album tendent au mieux vers le sympathique, au pire vers le plat et l’anodin, et tout particulièrement ceux où Polyphonic the Verbose se charge des beats. Ce qui est problématique, vu que celui-ci produit une grosse moitié de l’album.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Commentaires

1. Le vendredi 11 novembre 2005, 04:42 par theprophetkato

I think that the vtraxxx tracks and kato track are awesome..
-kato of v-traxxx

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet