Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

JOE RATH - Overwhelmed

, 19:38 - Lien permanent

Dans le genre rap personnel, dépressif et porté sur l'auto-dénigrement, Joe Rath, rappeur du New Jersey récupéré par Beyond Space Entertainement, s'en tire plutôt pas trop mal.

Beyond Space Entertainment, 2003

Overwhelmed n'est pas le premier coup d'essai de Joe Rath, rappeur du New Jersey. Celui-ci a déjà sorti quelques CD-R (Head Trips, He Meant Well, Junk Collection) naturellement introuvables à moins de s'adresser au principal intéressé. Mais cette fois, c'est la bonne. Le bonhomme a trouvé une place sur un véritable label, Beyond Space Entertainement, d'ailleurs spécialisé dans ce genre d'artistes hip hop du gouffre en exil sur Internet. Joe Rath y livre son rap personnel habituel, dépressif mais malin, et porté sur l'auto-dénigrement ("Dutch Hill"). Rorschach et Poor Richard, ses deux producteurs attitrés, se répartissent la production des six titres de ce court album, avec des instrus plutôt accrocheuses, souvent mélodiques, à la limite plus taillées pour le chant que pour des raps. Surtout, ils se partagent les deux meilleurs beats d'Overwhelmed, l'orgue dodelinant de "Marilyn's Diary" pour le premier, le piano et la trompette lointaine du très bon "Parliament Lights" pour le second, beat parfaitement de circonstance sur cette histoire de girlfriend suicidaire.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet