Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

SIXTOO & SIMAHLAK - All Star Battle!!

, 22:36 - Lien permanent

Sur ce 45 tour très confidentiel, Sixtoo livre l'une de ces productions alanguies et pas rigolotes dont il a le secret. Rien de sensationnel cependant. Pour un peu, son ami l'inconnu Simahlak s'en tire mieux et lui vole la vedette.

Bully Records :: 2003 :: acheter ce disque

Un hiphoper, c'est joueur, c'est inventif, surtout quand il s'agit d'un DJ. Sixtoo et le label Bully nous le prouvent avec ce double 45 tours confidentiel pressé à 1000 exemplaires avec pochettes faites main. Voilà donc à quoi s'est amusé (entre autres) le Sebutone pendant son séjour montréalais en compagnie de Simahlak, un DJ du cru quasi inconnu (mais que vous retrouvez ces jours-ci sur le mix Rugged Radio Saturday de DJ Craze disponible en France). Les deux beatmakers ont eu deux jours à leur disposition pour concevoir deux instrumentaux à partir de la même pile de disques. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Sixtoo n'a pas franchement profité de l'occasion pour changer de registre. Le voilà reparti pour deux de ces instrus sombres et alanguies, pas très rigolotes en somme, qu'il affectionne. On a vu mieux pourtant. Rien de sensationnel sur ces deux productions attendues et paresseuses. Simahlak, de son côté, relève le défi. Le montréalais s'engage sur le terrain de son adversaire et propose (pourquoi pas lui hein ?), le même hip hop d'ambiance qui fout les boules, avec des voix soul ou je-ne-sais-quoi ralenties en début d'intervention histoire de donner le change. Et apparemment, l'audace paie, son premier morceau étant sans doute le meilleur de ce disque. Allez hop, balle au centre et léger avantage Simahlak sur ce disque passable et anecdoctique.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet