Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

TTC - Ceci n'est pas un Disque

, 21:39 - Lien permanent

Le pire, pour TTC, c'est leur relative solitude. Flairant l'émergence d'une nouvelle scène hip hop dans notre beau pays, la presse musicale, en manque d'inspiration, se sent perpétuellement obligée d'associer le trio à d'autres rappeurs français.

TTC - Ceci n'est pas un Disque

Big Dada :: 2002 :: acheter ce disque

Tantôt, elle les ravale au simple rang de rappeurs rigolos pour cause d'astucieux jeux d'écriture ('Teste ta Compréhension') et les range aux côtés des très très dispensables Saïan Supa Crew. Tantôt, pour cause d'intelligence prononcée, elle les jette dans le même panier que ce radoteur décevant de Rocé, quand ce n'est pas avec La Rumeur (faudra qu'on m'explique).

La vérité, dans l'histoire, c'est que toute comparaison est superflue. Même celle, très naturelle, avec La Caution et James Delleck, leurs amis et compères des collectifs L'Armée des 12 Singes et L'Atelier, n'est qu'à moitié pertinente, TTC les surpassant d'assez haut.

La vérité, et c'est là où TTC réalise un tour de force et où la critique devient un exercice embarrassant, c'est que Tekilatex, Tido Berman et Cuizinier réussissent ce que peu d'artistes en France (a fortiori des rappeurs) ont réussi : être eux-mêmes, rester fidèle au genre musical qu'ils ont choisi pour s'exprimer, sans ployer pour autant sous ses règles supposées, dans une admiration idolâtre de ses figures tutélaires.

TTC n'est bien sûr pas imperméable aux influences. Une écoute un peu attentive de Ceci n'est pas un Disque révèle ici la marque de Company Flow ("Subway"), là celle du collectif déjanté Anticon (Dose One est invité sur "Pas d'Armure", l'un des meilleurs titres), DJ Vadim vient lui-m'me prêter main forte sur 'De Pauvres Riches' et le titre 'Pollutions' réveille notre vieille passion endormie pour Abba. Mais voilà, même si Ceci n'est pas un Disque n'est pas irréprochable (quelques platitudes et quelques titres périssables, "Elémentaire" par exemple), TTC n'a pas d'égal sur la désastreuse scène rap française.

Ne faisons plus injure à leur talent, abandonnons les associations absurdes (la dernière en date est une comparaison avec Stupeflip, ben voyons). A moins que quelques uns de leurs prometteurs protégés, notamment les beatmakers Para One et Tacteel, qui produisent chacun un titre sur l'album, viennent à grandir un jour, TTC n'a à ce jour ni concurrent ni équivalent en France.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet