Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

SCIENZ OF LIFE - Interview

, 22:52 - Lien permanent

Représentants la face mystique et professorale du hip hop indépendant, Scienz of Life nous commentent leur album Project Overground, à l'occasion de sa sortie ces jours-ci sur Sub Verse, le label de Big Jus.

Trois ans se sont écoulés entre la sortie de Metaphysics et votre réapparition sur Subverse, le label de Big Jus. Que s’est-il passé dans l’intervale ?

La période dont tu parles a été pour Scienz of Life un moment de reconstruction et de renouveau. Nous avons évolué mentalement et avons complètement repensé nos aspirations en tant qu’artistes. Nous nous sommes investis davantage dans le côté business en considérant tout le chemin parcouru en si peu de temps. C’est à ce moment que Scienz of Life s’est recentré davantage sur lui-même et a commencé à se développer.

Comment vous rappelez-vous toute la période Fondle’em à présent qu’elle est terminée.

L’ensemble de l’ère Fondle’em a eu une grande importance pour Scienz of Life et pour beaucoup d’autres. Ca a permis à de nombreux talents locaux des alentours de New-York de répandre leur musique à une échelle internationale, de se faire entendre dans d’autres parties du monde et de faire connaître leur nom. Fondle’em n’est pas vraiment mort, l’Energie ne meurt jamais, quel que soit le style de musique.

Vous avez l’impression d’avoir fait partie d’un Age d’Or du hip hop indépendant ?

C’est un sentiment particulièrement puissant de savoir que nous avons participé à cette période historique pour le hip hop, ça met beaucoup de chose à portée de main de Scienz of Life. Ca nous permet aussi de voir à quel point toute cette industrie hip hop indé a grandi entre-temps.

Des commentaires sur la carrière de gens comme The Arsonists et MF Doom depuis la fin de Fondle’em ?

Ca fait toujours plaisir de voir d’anciens camarades prendre de l’importance, quelle que soit la manière. Pour les Arsonists, pour Doom et pour beaucoup d’autres c’est vraiment le début de notre ère. Respect à tous et à tous ceux qui maintiennent la musique en vie.

Que signifie le nom de votre album, Project Overground ? Vous ne voulez plus être underground ?

Le titre de ce nouvel album ne signifie pas que Scienz of Life n’a plus de respect pour l’underground. C’est notre base, l’underground c’est un élément de la kulture (???) hip hop qui a pour but de conserver sa pureté et de la protéger de la corruption. Nous cessons désormais de nous appeler underground parce que le sens originel du mot a été déformé, il signifie maintenant "moins bon", "moins vu", "moins entendu" ou "limité à un son ou à une audience" et ce n’est pas ce que nous, Scienz of Life, désirons. Nous voulons grandir et nous étendre de façon constante.

Vos thèmes peuvent parfois paraître conceptuels ou abstraits. Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est le Scienz Experiment ?

L’expérience dont il est question sur Project Overground consiste à pénétrer l’esprit des gens qui ne sont pas encore pleinement conscients de leur appartenance à la HipHop Kulture, au lieu de garder la même formule et d’attirer toujours la même audience qui elle, sait déjà. Nous ciblons cette fois des personnes qui n’ont pas la moindre idée de tout cela et souhaitons les attirer lentement mais sûrement vers la lumière. Nous vivons dans un monde où même les hommes mûrs peinent à percevoir la noblesse de certaines choses qu’ils ont sous leurs propres nez. L’experiment dont nous parlons, c’est aussi les différentes saveurs de notre musique. Nous y incorporons toute une série de vibes qui vont du jazz à la soul à la house au hardcore. C’est de tout cela que provient le titre de l’album.

Projets à venir ?

Continue à suivre de près Scienz of Life et les autres membres de la Solvizion Family. www.scienzoflife.com et www.solvizion.com t’aideront à te tenir au courant. Prépare toi à encore plus de musique et à de nouvelles innovations !!!!

L’heure est venue de passer aux questions standard : qu’y a-t-il sur votre playlist en ce moment ? Que ce soit du hip hop ou pas.

En ce moment nous écoutons beaucoup de jazz, ça permet de profondes méditations, et aussi de la soul et du classic hip hop. Nous regardons en arrière pour mieux partir en avant. En d’autres termes, nous rendons hommage et respect aux grands de cette culture musicale, nous profitons de tous ceux qui nous ont précédés, il nous servent de guides et de protecteurs, nous aident à nous élever de façon positive...

Que connaissez-vous du hip hop Français ?

Nous connaissons peu de choses du hip hop français. Nous devons remercier DJ Dee Nasty pour l’envoi d’enregistrements de Radio Nova, ça nous permet de ressentir un peu la vibe parisienne. Nos seules connections avec la scène française sont ce que nous avons fait avec Dee Nasty. Nous devons beaucoup de respect à Dee Nasty et à sa famille.

Nous avons aussi eu un aperçu du hip hop français au Jazz Festival de Montreux l’été dernier en Suisse. Nous y avons participé et avons pu assister au show de Dee Nasty et de quelques autres... Nous avons vraiment apprécié Sista D, elle est fantastique. Nous adorons sa vibe...

Attends-toi à de nouvelles collaborations entre Scienz et Dee Nasty dans un futur proche.

Quand est votre prochain concert en Europe ?

Nous planifions une tournée en Europe pour la promo de Project Overground cet automne, surveille bien ce qui se dit sur www.scienzoflife.com

La plupart des Français ne comprennent pas les paroles en Anglais. Vous pensez qu’ils peuvent malgré tout apprécier votre musique ?

Le message repose dans la vibe de la musique que nous apportons au monde. La musique est universelle, la vibe se suffit à elle-même quel que soit l’impact de la musique sur toi, en tant qu’individu. Il en est ainsi. Nous connaissons des gens dans le monde entier qui peuvent apprécier la vibe de Scienz. En d’autres termes, c’est une mystique naturelle.

Un message pour terminer cet interview ?

Le fantastique nouvel album de Scienz of Life, Project Overground: The Scienz Experiment, est en vente dès maintenant !!! Soutenez la bonne musique partout dans la monde.

France, nous t’adorons. Nous viendrons prochainement enflammer tes salles de concert.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet