Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

PUGSLEE ATOMZ - 24 Years Later...

, 22:58 - Lien permanent

C'est par le label Galapagos 4 que l'on a connu Pugslee Atomz. Dès 1999, en effet, le rappeur figurait sur la première référence du label, The Blackbook Sessions. Il y a également sorti une cassette long format (Thanks 4 Not Rhyming), avant de participer au premier album d’Offwhyte. La raison de cette proximité, c'est que cet homme est en quelque sorte le parrain de la scène underground de Chicago. Il a été le principal animateur du vaste collectif de rappeurs, producteurs et grapheurs qui en est la source, les Nacrobats, et le prometteur Qwel a été son protégé.

PUGSLEE ATOMZ - 24 Years Later...

Birthwrite Records :: 2002 :: Disque indisponible

Sorti sur un label qu'il vient de fonder, Birthwrite Records, 24 Years Later... n’est pourtant pas une panacée. L’album ne révèle rien d’autre qu’un autre de ces nombreux rappeurs, certes très adroits avec les mots, et au phrasé irréprochable et affuté, mais banals et creux. Celui-ci se montre tout plein de révérence pour le Très-Haut, et il se livre dans un style autobiographique convenu, ou il se lance dans le vide de deux ou trois exercices battle. Bref, pas de quoi épiloguer. "24 années plus tard"... a-t-il titré cet album, pour célébrer le nombre d'années qu'il a vécues. Pense-t-il vraiment qu’il a des choses intéressantes à raconter à cet âge ?

Reste l’autre pendant : les beats. Et de ce point de vue, Pugslee Atomz n’a pas mégoté : pas moins de 11 producteurs prennent en charge ses 17 titres (plus un bonus). Le résultat, malheureusement, est aussi peu concluant que ses raps tout plats. Sauf sur "Pennies", un titre produit par le PNS des bons jours (son compère des Molemen His-Panik produisait déjà plusieurs titres sur Thanks 4 Not Rhyming). Seul Yoda sur "If" et les producteurs obscurs que sont Bob (??) sur "On the Rocks" et Rod (?!!?) sur le bonus track parviennent à trouver le petit sample qui marque, qui se distingue, le détail plus original et plus accrocheur que les autres. Ce qui n'est pas suffisant pour faire du leader des Nacrobats autre chose qu'un battle MC ennuyeux de plus, comme le Midwest, patrie du Middleground, en regorge.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet