Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

LOASO & STEPFATHER SWING - War Samplette

, 22:51 - Lien permanent

Loaso est tout le contraire d'un rappeur français. Quand la plupart se contentent d'enregistrer leurs morceaux et leurs disques comme on suit une recette de cuisine, pour mieux consacrer leurs efforts au street marketing, au clientélisme et au suçage généralisé, ce beatmaker solitaire de la banlieue nord se contente d'enregistrer consciencieusement CD-R après CD-R, sans se soucier outre-mesure de la postérité de tout cela.

Mad Seeds :: 2002 :: acheter ce disque

Des Loaso, il y en a des millions, en France et ailleurs. La magie de l'informatique et du matériel bon marché offrent aujourd'hui de grandes possibilités aux apprentis musiciens. Notre artiste (presque) solitaire se distingue peu de tous ces gens. A deux nuances près : 1- quelques enregistrements de cet oiseau en cage sont tout de même parvenus jusqu'ici ; 2- et ils sont plutôt bons.

Breaks... No Brake, le disque précédent de Loaso, avait révélé quelques unes des marottes du producteur : un goût immodéré pour les samples issus de tous les genres musicaux que la Terre est en mesure de porter, quelques pincées de turntablism (pas DJ pour un sou, Loaso délègue les scratches à Stepfather Swing des Fresh Makers), des clins d'oeils d'un titre à l'autre, et une construction très soignée de petits morceaux hip hop instrumentaux qui collent bien à la tête.

Ce nouvel enregistrement long format, War Samplette ne dépareille pas. Loaso persévère dans son style, tout à la fois catchy et éclectique. Tout juste ca-t-il mieux soigné son album. Tout juste l'a-t-il unifié par un thème récurrent, celui de la guerre. Attention, Loaso ne reprend pas pour autant tous les poncifs du rap belliqueux, façon Killarmy. Pas de bruit de bottes, d'explosion ou d'hélicoptère, pas de gueulantes de sergent major. Le thème guerrier n'est présent que discrètement, ici avec un sample maltraité de musique militaire, là avec un George W. Bush en train de clore l'un de ses discours anti-terroristes.

Pour le reste, Loaso s'autorise tout ce que lui permettent son matériel et son imagination. Grandes envolées, instrus rock'n'roll ou discrètes, petits gimmicks qui triturent le cerveau, titres démembrés ou bâtis en crescendo, détournements, surprises, curiosités, incongruités. Amoureux de hip hop instru débridé, amateurs de jeux de piste façon "mais à qui donc appartient ce sample ?", ce disque fait maison est pour vous.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet