Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

MR. LIF - I Phantom

, 21:02 - Lien permanent

Ce Mr. Lif est un rendez-vous manqué. C'est l'histoire du premier album qui se fait attendre, attendre, attendre, mais sur lequel aucun fan de la première heure ne se penche plus le jour de sa sortie.

Def Jux :: 2002 :: acheter ce disque

C'est l'histoire du premier album qui se fait attendre, attendre, attendre, mais sur lequel aucun fan de la première heure (ou presque) ne se penche plus le jour de sa sortie. L'intérêt pour le timbre aigre et nasillard du rappeur s'est en effet largement émoussé depuis les premiers titres épars de Mr. Lif (dont on retrouve la plupart sur le récent Live at the Middle East) ou depuis le très bon maxi Front on This / Be out, première sortie Def Jux il y a deux ans. Pourtant, I Phantom sera vraisemblablement la seule sortie Def Jux à peu près digeste cette année, la moins chargée en cholestérol (outre l'excellent Daylight EP d'Aesop Rock, hors catégorie). Même si El-P, qui assure l'essentiel de la production, resort pour l'occasion son attirail encombrant de beatmaker b-boy futuriste, de plus en plus figé et reconnaissable. Même si les autres contributions sont anecdotiques (carton rouge au pourtant formidable Edan qui livre à Lif la prod la plus pourrie de sa carrière). Même si Mr. Lif, fort (ou faible) d'un thème récurrent, l'aliénation par le travail, rappe en moteur automatique et n'est plus que l'ombre de ce qu'il a failli être.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet