Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

ATHLETIC MIC LEAGUE - Sweats & Kicks

, 22:40 - Lien permanent

Sur ce nouvel album, Athletic Mic League s'éloigne trop de ses bases et s'essaie à des jeux qui ne lui vont pas, comme celui du titre sirupeux ou celui du jazz rap. Or, jamais ces MC's nés pour être expansifs ne sont aussi convaincants que sur les prods hitesques à base de légers samples de voix féminine qui faisaient déjà l'intérêt de The Thrill is Gone.

Lab Technicians :: 2002 :: acheter ce disque

Il reste toujours quelques chercheurs d'or acharnés pour espérer trouver la fortune dans cette vieille mine en cours d'abandon qu'est le hip hop traditionnel. Parfois, l'un de ces travailleurs acharnés peut y découvrir malgré tout quelques pépites. C'était un peu le cas pour Binary Star il y a deux ans avec Masters of the Universe, album de facture classique néanmoins fort respectable. Ca l'était aussi, dans une moindre mesure, pour leurs comparses d'Athletic Mic League avec The Thrill is Gone, sorti dans la foulée. Mais cette fois, le filon semble sérieusement se tarir, comme l'indique le nouvel album du sextet, Sweats & Kicks.

Il reste pourtant quelques pépites sur ce nouvel album. Mais elles sont rares. Sur toute la longueur, Athletic Mic League s'éloigne trop de ses bases, s'essaie à des jeux qui ne lui vont pas, comme celui du titre sirupeux ou celui du jazz rap. Or, jamais ces MC's nés pour être expansifs ne sont aussi convaincants que sur les prods hitesques à base de légers samples de voix féminine qui faisaient déjà l'intérêt de The Thrill is Gone. Sweats & Kicks n'en compte malheureusement que deux ou trois : "Unconscious" un peu, "The Declaration" et "Got 'em Sayin" surtout. Bien trop court pour faire un bon album.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet