Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

THE HIGH & MIGHTY - Air Force 1

, 22:27 - Lien permanent

C’est bien simple, la carrière de The High & Mighty offre pour la Côte Est la réplique parfaite de celle des Dilated Peoples à l'Ouest. En pire.

Eastern Conference / Landspeed :: 2002 :: acheter ce disque

Un joli petit statut dans l’underground de la région, quelques singles remarqués, un premier album attendu avec fièvre mais cruellement décevant, et, finalement, un second album en tous points désastreux.

Sur Air Force 1, un EP en fait, Eon et Mighty Mi ne réussissent pas à faire illusion plus de deux titres. Il ne faut déjà pas être trop regardants pour sauver les deux tentatives de hit pompier qui entament Air Force 1. Mais après, c’est encore pire... Tout du long, Eon délivre son rap laborieux, Mighty Mi ses instrus sans souffle, sans qu'aucun invité ne vienne sauver la mise. Pas même un J-Zone pourtant coutumier des petites productions accrocheuses : celle qu'il donne pour 'Artillery' est en fait la pire du lot.

La présence avantageuse de l’ami Cage, d’Eminem, de Thirstin Howl III ou de Kool Keith, l'humour d'un 'Hands on Experience' et l'état du rap ambiant avaient pu entretenir une illusion sur Homefield Advantage. Elle est à présent totalement dissipée. Air Force 1 pue autant que les rayons de baskets moches (pléonasme) qui ornent sa pochette. Il ne contient aucun élément en sa faveur, pas le moindre. Nul, complètement nul.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet