Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

SEBASTIEN TELLIER - L'Incroyable Verite

, 23:09 - Lien permanent

Pas convaincus par Sébastien Tellier ? Son disque sent la plaisanterie douteuse ? Et bien vous avez tort. Cet album est fantastique.

Record Makers / Virgin :: 2001 :: acheter ce disque

Cet album est sorti il y a déjà un an. Il faut croire que c’est le temps nécessaire avant qu’un OVNI de ce type, même relayé par la presse spécialisée, parvienne jusqu’aux oreilles d’un fan de rap.

Première approche : Sébastien Tellier, un Parisien de 25 ans, a été aperçu auprès de Air. Après une première carrière vinyle et un bon bouche-à-oreille, L’Incroyable Vérité sort sur Records Makers, un label dans le giron du duo français, sur lequel est sorti leur BO du film The Virgin Suicides. L’auteur compositeur interprète, présent sur la pochette dans un costume élégant et rétro, ressemble au fils de caché de Luciano Pavarotti et de Philippe Noiret. Les titres qui composent l’album oscillent quant à eux entre oscar du jeu de mot ("Oh Malheur Chez O'Malley") et suites conceptuelles loufoques (la trilogie chien, la trilogie femme).

Ca vous donne envie ? Pas du tout ? Alors poursuivons.

Deuxième approche : L’Incroyable Vérité commence par un titre au moog et au piano qu’un ami qui déteste m’a décrit comme la BO idéale de "Louis de Funès contre Fantomas en Ecosse". Sa description ne manque pas de pertinence il est vrai. Ensuite, changement de style avec une trompette ouin ouin sur "Kazoo III". Puis "Universe", titre chanté (en anglais et au vocoder) façon planant à la mode Pink Floyd, groupe justement remis au goût du jour par Air. Voici trois morceaux, et l’ensemble des éléments qui composent l’album sont déjà cités : multi-instrumentation, quelques chants, ambiances cinématographiques, quelques douches froides comme ce cri qui vient achever la trilogie "Femme", anachronisme et rétro-futurisme, psychédélisme et intimisme.

Toujours pas convaincus ? Ca sent la plaisanterie douteuse ? Et bien ous avez tort. Cet album est fantastique.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet