Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

MARS ILL - Interview

, 23:02 - Lien permanent

Les talentueux Mars ILL (ManCHILD et Dust) sont les auteurs avec Raw Material de l’un des albums rap immanquables de l’an dernier. C’est là la première raison de notre courte interview. Mais nous autres vilains Français laïcards et vicelards n’avons pu éviter de poser de méchantes questions sur les thèmes chrétiens de leurs paroles, nous doutant qu’elles ne seraient pas forcément les bienvenues. ManCHILD, le MC, a accepté d’y répondre, et nous devons admettre qu’il s’en est bien tiré.

La communauté hip hop internationale vous a découvert avec Raw Material. Quelle est l'histoire de Mars ILL avant ça ?

Dust et moi nous sommes rencontrés sur une chemin sombre et reculé des bas-fonds d'Atlanta. J'ai eu peur au début, mais il a fini par faire de bons beats, alors j'ai surmonté mon effroi.

Vous avez récemment participé à la compile de Hip Hop Infinity, Fishin' in Troubled Waters. Et votre participation est la meilleure de l'album selon beaucoup de gens. Vous pensez l'inclure au prochain album ?

Tu sais, on n'a pas vraiment songé à ça. D'autant plus que ce titre figure sur deux compilations. Celle de Re-Served Records en plus de celle de HHI. On a bien aimé la façon dont le titre a tourné, mais on n'a pas envie d'entendre les gens nous dire "quoi, ENCORE ce titre ?".

Hip Hop Infinity a une grosse identité et une forte influence online et défend des artistes inhabituels. Vous vous positionnez comment sur cette scène ?

Par rapport aux fanas d'Internet tu veux dire ? Je les hais. Mais non... ils sont cools. Internet, c'est bon et c'est mauvais. Le bon, c'est que ça permet à des indépendants avec un petit budget de faire écouter leur musique à un tas de gens sans avoir de gros budget promotion. Mais c'est aussi une mauvaise chose quand cette communauté est le dernier lien des artistes avec le hip hop. Des fois, tu n'as plus que des mômes enfermés dans leur chambre qui font de la musique sans intérêt. Enfin, des fois, mêmes ces ermites font de la bonne musique. Alors oublie tout ce que j'ai dit. Je me censure moi-même.

Raw Material commence par quelques mots de Blackalicious. Vous avec des connexions avec eux ?

Non, ils ont juste été assez sympas pour nous faire une dédicace. Je trouve leur musique plutôt incroyable, je suppose que c'est ça la connexion.

Certains titres sont produits par Scott Matelic, le responsable de la meileure chanson de Sole (à mon avis), "Year Ov Da Sexxx Symbol". Vous êtes connectés avec Anticon ?

Là encore, non. J'ai rencontré Sole à deux reprises et c'est un mec cool. Moodswing est un ami et nous collaborerons dans le futur, c'est certain. Nous avons rencontré Scott à Indianapolis il y a deux ans, écouté ce qu'il faisait, et ça c'est fait comme ça. Scott a beaucoup de talent. Il a un morceau sur le prochain album de Sage Francis.

ManCHILD a aussi participé à une autre compilation. Un album de reprises de célèbres prières produit par MG! The Visionnary. Tu peux nous parler de ce projet et de tes propres contributions ?

Nous nous sommes rencontrés en avril 2000. A cette époque, nous avions une version mixée de Raw Material qu'on vendait et qu'on faisait écouter. Il a tout de suite apprécié et compris quel genre de personnes nous étions. Alors deux semaines plus tard, Uprock Records m'a emmené à Seattle où je suis resté deux jours avec MG! pour enregistrer mes parties. Ca s'est fait un peu vite mais c'était cool. Quant au projet, si je devais le juger en tant qu'album hip hop, ça n'irait pas forcément très très haut. Pourtant, quand je l'écoute et que j'entends tous ces vilains MC's parler de Dieu dans leurs paroles, et être sincère quand il le faut, ça me touche. Le morceau de Playdough, 'Suffering', et le dernier posse cut sont probablement mes préférés.

Si je me souviens bien, tu places Dieu en tête de tes centres d'intérêt, juste avant le hip hop. Je suppose que tu me laisse poser trop de questions sur le rap chrétien, qui est presque inconnu en France.

Le rap chrétien est un terme débile. Je ne nous range pas là-dedans. Mais vas-y.

Le rap chérétien est souvent considéré comme une copie, quelque chose de pas très innovant, une sorte de Coca Cola Light du hip hop. Mais Raw Material a eu de très bonnes critiques en 2000, de même que l'album de Braille l'année d'avant. Penses-tu que le rap chrétien soit aujourd'hui mûr et pertinent ?

Une fois encore, parler de rap chrétien est débile. Mais le terme Christ est pertinent. Je crois que pour moi, tout tient au fait que dieu est au centre de ma vie (même chose pour Dust). Donc, quand je me mets à faire de la musique, que je livre ce que j'ei en moi, Dieu est partout, comme une force conductrice. Je pense que Braille fait aussi de la bonne musique, qu'il montre au monde qui il est et ce que dieu représente pour lui. Cependant, je pense que la mauvaise musique, la musique merdique est faite par des gens de toutes conditions, de toutes croyances, etc...

Quelle est ta position vis-à-vis du rap non chrétien, et plus particulièrement quand les paroles sont contraires aux principes moraux chrétiens.

J'écoute de la bonne musique hip hop. Souvent, la philosophie des artistes, leur façon d'envisager la vie, me paraissent éronnés. Mais je ne les déteste pas pour autant, pas plus que leur musique. J'aimerais que le monde soit parfait et que tout le monde ait la bonne image de Dieu, mais c'est ainsi. Ce n'est pas une fin que tout le monde s'accorde sur ce qui est vrai ou pas.

Sur "Love's Not", tu dis "L'amour ce n'est pas l'avortement. Quelle est ton opinion sur "La Femme Fétal" des Digable Planet ?

Playdough va me tuer. De quoi ça parle ?

Un ami m'a récemment confié qu'il avait un problème avec vos paroles, même si les beats sont très bons. Il me dit que les lyrcis gagnsta sont bien pires que tes lyrics chrétiens, mais qu'il est plus facile de ne pas les prendre au sérieux. N'as-tu pas peur de sonner trop idéologique ?

Dis à ton ami que j'espère qu'il appréciera notre prochain album.

Quels sont les meilleurs artistes chrétiens à part vous et Braille ?

Tous mes frères de Deepspace5, LMNO, Certains des Oldominion, DJ Epic (Manny), Jurny Big, Future Shock, Othello... Trop de gens à citer j'ai bien peur.

Qu'y a-t-il sur ta playlist en ce moment, en hip hop ou pas ?

Le maxi single de Bigg Jus (en prélude au Lune TNS album).
Can-Ox, The Cold Vein
Aesoprock, Labor Days
Qwel et les Typical Cats, Junk
Eyedea and Abilities, First Born
Le solo de Playdough (pas encore sorti), Lonely Superstar
Sage Francis, Sick of Waiting Tables
Jax (sur Binkis Tecords), JFK (Jax Forever King)

J'ai aussi revisité ma collection et redécouvert les EP's de Fondle'em de Siah à Yeshua, tous comme le Juggaknots. Tous sont incroyables.

Tu connais quoi du hip hop français ?

Pas grand chose. On m'a juste dit qu'il y avait des trucs pas mal, mais je n'y connais rien.

Vous aimeriez jouer en France ? Tu penses que c'est possible à court ou moyen terme ?

J'adorerais que ça ait lieu. Ca peut être dans les projets de Mars ILL et de quelques autres, mais nous devons attendre et voir.

La plupart des Français ne comprennent pas les paroles en anglais. Ca vous gêne en tant que porteurs de messages ?

Bien sûr, tu préfères être compris. Mais une fois encore, tout fan est un bon fan.

Un message ou une déclaration pour finir cette interview ?

Oui, procurez-vous le 12" Mona Lisa disponible par Landspeed. Déja disponible sur Foolblown et BP Distribution. On travaille aussi sur un EP 7 titres qui sortira début 2002 sur ILL Boogie Records dans le cadre d'une série que nous lançons. Après nous sortirons un album, Backbreakanomics.

Peace.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet