Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

CLICK THA SUPAH LATIN - Square Won

, 23:12 - Lien permanent

Click tha Supah Latin a beau citer sa participation au dernier LL Cool J comme principal fait d’arme, c’est avant tout par son apparition sur le 2000 Fold des Styles of Beyond que les amateurs de rap indé l’ont découvert. Le gros beatboxer latino revient ces derniers temps avec un second album aussi confidentiel que le premier (ah bon, y a eu un premier ?), malgré le renfort des Jurassic 5 sur plusieurs titres.

Underload :: 2001 :: acheter ce disque

Sur le papier, Square Won a tout pour déplaire. Imaginez du beatboxing mal enregistré et agrémenté de titres hip hop "normaux" rappés (aïe) et produits (re-aïe) par Click lui-même, avec pour featurings, outre les rétro-sympathico-pénibles J5, Medusa et le collègue new-yorkais D.O.A., celui de ses propres enfants. Le fameux Click 44 (Anthony) qui apparaît sur plusieurs titres n’est en effet rien d’autre que le fils de Click tha Supah Latin, 11 ans. Le gamin est même renforcé par son frère, sa sœur et sa mère (wo-oh-oh-oh !) sur "Family Freestyle". Alors, il vous fait envie le rap familial et artisanal de notre ami beatboxer ?

Sans doute pas. Et pourtant Square Won est bien agréable. Un peu comme Jurassic 5 en fait, aussi joyeux et sans conséquence, mais moins faisandé, moins forcé, plus naturel. Click tha Supah Latin ne s’est sans doute jamais demandé s’il devait ou non ressusciter l’entrain du rap old school, et ne fera jamais l’objet d’une quelconque hype. Il se contente de s’éclater en famille, et c’est aussi bien. Ca donne même lieu à une poignée de mini-hits, toujours agréables après plusieurs écoutes : "Jaw Jabbin" et "The Park" un peu, "Evil Round Me" et "Sandstorm", beaucoup.

Et finalement, même le fameux freestyle familial (accompagné bien sûr par Click au beatboxing) est bien rigolo : "allez à toi maman : maman ! maman ! maman !" ; "all I got to say is that you guys are wack, even your mummy can rhyme like that" ; "ouaiaiaiais, bravo maman !". Décidément, il est bien gentil le papa Click.

Les titres non mentionnés jusqu’ici sont soit des beatboxings, évidemment aussi virtuoses et impressionnants que lassants, soit des raps ratés. Au total, cela donne donc un Square Won assez dispensable, mais finalement beaucoup moins que certains albums montés ces derniers temps au pinacle par quelques internautes zélateurs du hip hop indépendant. Et le meilleur Jurassic 5 en tous cas.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet