Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

DETECT - 1st Adventure

, 23:00 - Lien permanent

Allez, inutile de jouer les malins, les habitués de ces pages auront rapidement fait le rapprochement entre DJ detect et le dEtEcT qui officie sur ce webzine en tant que rédacteur. C’est donc sans surprise que vous nous verrez combler d’éloge 1st Adventure (habilement sous-titré "If that Time Ever Comes... You’ll Know"), sa première mixtape.

Autoproduit :: 2001 :: acheter cette mixtape

Nous ne vanterons pas ce mix par simple copinage, mais parce qu’il est logiquement le reflet quasiment parfait des goûts, des options et de la ligne éditoriale prônés par Hip Hop Section. La plupart des gens que nous, et plus particulièrement dEtEcT lui-même, avons défendu bec et ongles ces derniers mois alignent ici et de façon étourdissante quelques uns de leurs meilleurs titres avec une efficacité désarmante et un plaisir qui confine à l’orgasme.

Nonobstant quelques parfums venus du Brésil, un pays où dEtEcT a des attaches familiales, la mixtape attaque directement par "The Centaur" de Buck 65, métaphore très sexuée censée représenter l’état du hip hop, et l’un des meilleurs titres de son désormais classique Vertex. Suivent le "Attention Span" de Vast Air et d’Aesop Rock, issu de Float, le dernier album de ce dernier, puis l’étrange "Majority Rule" des Non-Prophets, issu du maxi All Word no Play. Et ainsi de suite, et de suite, et de suite...

Inutile donc de répéter le bien immense que nous pensons de chacun des artistes. Presque tous ont déjà eu droit de cité dans ces pages. Tout juste doit-on signaler que dEtEcT a choisi l’option de la découverte. Excepté un titre de Deltron 3030, pas de Company Flow ou de Quannum, tous artistes relativement connus et facilement trouvables en France. La cassette garde en ligne de mire ce qui devrait demeurer l’objectif essentiel de toute mixtape : la prospection.

Pour compléter le tableau, dEtEcT se débrouille comme un roi pour mixer le tout. Tout ce qui fait un bon DJ se retrouve : enchaînements malins, goût du détail, choix impeccable dans la succession des morceaux. Le responsable de la mixtape se livre aussi à quelques unes de ses marottes, laissant la parole à Charlie Brown en deuxième face, glissant un titre caché entre le réjouissant titre d’Elation (de l’écurie Record Company Records) et le "360°" des Push Button Objects, ou intégrant à sa liste quelques classiques méconnus, comme le "19th Degree" des anglais de Scientists of Sound ou des titres d’Atmosphere, dont l’indispensable Overcast! vient d’ailleurs d’être réédité.

Mais coupons court dès maintenant à une chronique qui pourrait fort ressembler à de l’auto-congratulation à la soviétique. Ceux qui connaissent et apprécient le talent de tous ces artistes adoreront dès la première écoute. Pour les autres, espérons que cette mixtape sera l’occasion d’entrer dans un univers formidablement riche dont la promotion est malheureusement encore mal assurée dans nos contrées.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet