Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

PHAROAHE MONCH - Internal Affairs

, 22:12 - Lien permanent

Manifestement, Rawkus avait patiemment attendu l'année 1999 pour lancer son offensive générale. La preuve avec ce disque presque grand public sorti avec fracas par un ancien Organized Konfusion.

PHAROAHE MONCH - Internal Affairs

Rawkus / PIAS :: 1999 :: acheter ce disque

Manifestement, Rawkus avait patiemment attendu l'année 1999 pour lancer son offensive générale. Auparavant, le label phare du hip hop indépendant n'avait construit sa réputation que sur les albums de Company Flow et de Blackstar, ainsi que sur quelques compilations bien senties. Mais depuis la fin du printemps, pas moins de 6 albums, au moins corrects (DJ Spinna, the High & Mighty), voire carrément bons (Soundbombing II, Mos Def) sont venus confirmer l’excellence du label. Propulsé par "Simon Says", premier single Rawkus à atteindre les charts, le dernier en date est l’oeuvre solo de Pharoahe Monch, MC qui s’était déjà distingué au sein du duo d'Organized Confusion.

Ceux qui, ayant entendu "Simon Says", craignaient un rap incisif mais linéaire dans la lignée de ce titre, vont être rassurés. Car si Pharoahe Monch, contrairement à certains de ses compagnons d'écurie, se révèle adepte d'un rap relativement traditionnel, il livre ici un album consistant et varié, nettement plus grand public que les titres d’Organized Confusion. Des menaçants "Behind Closed Door" et "Hell" au somptueux "No Mercy" en passant par les choeurs rap de "Right Here", par la guitare jazz apaisée de "the Light" ou par l'espagnolade "The Next Shit" en compagnie du bouffon de service Busta Rhymes, tout réussit à Pharaohe Monch. Jusqu'au deux titres finaux, un "The Truth" tout en soul, incontestable gemme de cet album, et une reprise de "Simon Says" par toute une nuée de rappeurs reconnus. Histoire de prouver que les artistes Rawkus jouent désormais dans la cour des grands.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet