Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

NICOLAS UNGEMUTH - Bowie

, 22:41 - Lien permanent

Lorsque l'on décide de retracer la carrière riche et complexe de David Bowie, le risque est grand de sombrer sur deux écueils : ou l'on s'émerveille des talents précurseurs et visionnaires de la pop star, "véritable caméléon de l'histoire du rock" ; où l'on souligne avec cynisme que le chanteur était bien plus opportuniste qu'innovateur. Nicolas Ungemuth refuse ces deux caricatures.

NICOLAS UNGEMUTH - Bowie

J'ai Lu / Librio :: 1999 :: acheter ce livre

A l'image du caméléon, Ungemuth préfère celle du nomade, venu peupler divers genres musicaux au gràs de ses errements ; à l'image du vampire ou de l'escroc machiavélique, il oppose celle d'un artiste bien plus amateur et plus sincère qu'il ne semble.

C'est donc un portrait réaliste, souvent sévère mais toujours raisonnable, que ce fan lucide dresse de David Bowie. Certes, comme dans toute biographie, des digressions psychologiques alourdissent parfois le récit, et l'auteur s'emporte quelquefois dans des élans de théorisation. Cependant, contrairement aux délires de Bowie lui-même, rien de ce qu'il avance n'est fumeux. Bien au contraire, en mettant en exergue les paroles maladroites du chanteur, ses naïves prétentions d'esthète et le caractère pompier de ses compositions les plus fameuses, il explique avec une grande clarté comment Bowie est devenu si touchant et si intemporel, et pourquoi il demeure à jamais un personnage central de la longue ère du rock.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet