Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

MOS DEF - Portrait

, 22:14 - Lien permanent

Mos Def, est à ce jour, le mieux reconnu des MCs phares du nouveau hip hop. Fer de lance de Rawkus, collaborateur de groupes phares du hip hop, comme d'expérimentateurs en marge du genre, acteur à ses heures, il est une personnalité incontournable du hip hop d'aujourd'hui.

Mos Def, est à ce jour, le mieux reconnu des MCs phares du nouveau hip hop. Fer de lance de Rawkus, auteur de deux remarquables albums, collaborateur de groupes phares du hip hop (De La Soul sur Stakes is High, the Roots sur Things Fall Apart, entre autres...), comme d'expérimentateurs en marge du genre (les japonais DJ Krush sur Milight et DJ Honda sur H2), acteur à ses heures, il est une personnalité incontournable du hip hop d'aujourd'hui.

C'est enfant que le futur Mos Def, de son vrai nom Dante Bize, fonde son premier groupe, Urban-Thermo Dynamics, en compagnie de son frère et de sa sœur adoptive. Une entrée dans le monde du hip hop qui vaut au groupe de faire son trou sur la scène de Brooklyn, et d'être signé par Payday, puis aussitôt viré, en 1993. Suite à cet échec, Mos Def abandonne brièvement le hip hop pour une carrière d'acteur. On le voit brièvement au côté de Bill Cosby, dans quelques spots publicitaires et dans les séries "NYPD Blue", "Brooklyn South" et "Spin City".

Entre-temps, Mos Def rencontre les membres de De La Soul et s'affilie aux Native Tongues. En 1996, ce parrainage lui permet d'intervenir sur deux albums : le nouveau De La Soul, Stakes is High, et le Gravity des Bush Babees, sur trois morceaux, notamment l'excellent "S.O.S.". L'année d'après, Mos Def signe chez Rawkus, le label en vue de ces dernières années. Signature aussitôt suivie d'un premier single "The Universal Magnetic", grand succès underground. En 1998, on le retrouve sur l'un des meilleurs morceaux de la compilation Lyricist Lounge Volume 1, en compagnie de Tash et de Q-Tip d'A Tribe Called Quest.

Ca n'est pas seul, mais en compagnie de Talib Kweli, qu'il avait déjà accompagné sur la compilation Soundbombing, que Mos Def signe son premier album, Mos Def and Talib Kweli are Black Star. Même si l'on hésite à qualifier d'emblée cet album de classique, il est le premier manifeste du nouveau hip hop underground à connaître un impact considérable auprès d'un public large.

Désormais, Mos Def, devenu l'un des artistes rap les plus en vue, sans cesser ses nombreuses collaborations, peut préparer en toute quiétude son véritable album solo. Ce dernier, Black on Both Sides, sort en octobre 1999. Le succès, tant critique que public, est immédiat, et consacre définitivement Mos Def comme l'un des grands du hip hop.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet