Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

LATYRX - Portrait

, 22:49 - Lien permanent

Latyrx (prononcer la-tir-iks), contraction de Lateef et Lyrics Born, est né de l'union des MCs du même nom. Issus de l'excitante scène de la Bay Area, ils ont longtemps formé, avec Blackalicious, le cœur du prestigieux label Solesides, géré par DJ Shadow. Ils sont aussi les premiers de cette écurie, après leur patron, à s'être illustrés par un album plus que notable.

Lateef the Truth Speaker est le premier à se distinguer, quand, après un premier single intitulé "The Wreckoning", il sort "The Quickening (The Wreckoning Part II)", mi 1996. Bénéficiant de l'avantage considérable d'être produit par DJ Shadow, celui-ci séduit tout autant Musik, magazine anglais de référence consacré aux musiques électroniques, que The Source et Rap Pages, porte-paroles traditionnels du rap américain.

La carrière de Lyrics Born, anciennement Asia Born, était alors bien avancée, puisqu'il était déjà l'auteur de "Send Them", premier single sorti chez Solesides. Après une longue absence, il revenait en 1996 avec l'apaisé "Balcony Beach", rapide succès underground. Entre-temps, les deux rappeurs avaient étrenné une première collaboration, sur "Latyrx", également produit par DJ Shadow, en face B de "The Quickening".

Formule gagnante. Le ton sec et tranché de Lateef complète à merveille les élucubrations de Lyrics Born et les bizarreries de son phrasé. Aussi les deux MC's décident-ils de lier leur destin, et de sortir un premier album, début 1997. Celui-ci, sobrement intitulé The Album, est une réussite. Compilation des singles des deux rappeurs et de nouveaux morceaux, produits tour à tour par DJ Shadow, Chief Xcel de Blackalicious, et Lyrics Born lui-même, il présente un rap étrange et novateur, mais qui, pour autant, ne sombre jamais dans l'abscons.

Les critiques sont positives, le succès assuré, mais loin d'être fulgurant. Latyrx désoriente tant les rappeurs traditionnels, qu'en Europe, les adeptes de trip hop intrigués par ces protégés de DJ Shadow. Néanmoins, le duo s'insère dans le paysage hip hop contemporain, et se retrouve bientôt en première partie de superstars rap aussi puristes que De La Soul ou Jeru the Damaja. Même présence des deux MCs sur la scène hip hop anglaise, où ils accompagnent the Herbaliser.

En 1999, changement de formule : suite à la dissolution de Solesides, Lateef et Lyrics Born rejoignent Quannum, nouveau collectif piloté par DJ Shadow, aussi composé de Chief Xcel et de The Gift of Gab (les deux Blackalicious), qui signe avec Spectrum une première oeuvre collective.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet