Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

FRANK OCEAN - Channel ORANGE

, 22:28

Voici donc une figure paradoxale de la musique américaine de notre époque : au sein du collectif emblématique du rap le plus scandaleux d'aujourd'hui, un chanteur de R&B ; au côté de ceux que l'on a présentés comme les rédempteurs de l'underground, un artiste qui fraye avec Jay-Z, Kanye West, Beyoncé, et qui a même été le nègre à Justin Bieber ; auprès de rappeurs qui ont fait leur l'esprit Jackass, un songwriter dont on ne cesse de vanter la subtilité et la maturité ; enfin, proche de jeunes gens dont l'homophobie est un fonds de commerce, un homme qui s'est risqué à révéler ses penchants homosexuels.

FRANK OCEAN - Channel Orange

Lire la suite...

ALOE BLACC - Good Things

, 10:46

Vers quoi le rappeur se tourne-t-il donc quand il prend de l'âge ? Vers le blues, comme les rockeurs d'autrefois ? Non monsieur, il fait du funk. Ainsi commençait l’une de nos critiques, consacrée à un album de Lyrics Born. Remplacez "funk" par n’importe quel autre genre de la Great Black Music, jazz, soul ou reggae, et vous serez toujours dans le vrai, à propos du rappeur de Quannum comme, pas bien loin de chez lui, dans le même underground rap californien, d'Aloe Blacc.

ALOE BLACC - Good Things

Lire la suite...

THE ISLEY BROTHERS - 3+3

, 13:46

Les Isley Brothers ont été de toutes les phases de la musique populaire en Amérique, ils sont passés du gospel au doo-wop et au rhythm’n’blues, puis à la soul soyeuse de la Motown, ils ont été des passeurs de hits vers l’Angleterre (c’est après leur version du Twist and Shout" des Top Notes que les Beatles l'ont repris à leur tour), ils ont lancé la carrière d’un certain Jimi Hendrix. Et s’ils s’étaient arrêtés là, le contrat aurait été rempli, ils auraient déjà accompli leur mission.

THE ISLEY BROTHERS - 3+3

Lire la suite...