Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Critiques Musique › Mixtapes

Commentaires et critiques de mixtapes et de street albums.

Fil des billets Fil des commentaires

TRAVIS PORTER - Who Is Travis Porter?

, 22:58

Depuis quelques années, Rae Sremmurd triomphe à travers le monde en donnant à la trap music une tournure festive et juvénile. Mais le duo n'a pas été le premier à s'engager dans cette voie. Un autre groupe l'avait fait avant lui, dont le nom laissait lui aussi penser, à tort, qu'il se résumait à un seul homme. Avec une flopée de mixtapes sorties dès 2009, en un temps où ses membres n'étaient pas encore majeurs, le trio Travis Porter a posé les bases du rap contemporain à Atlanta. Avec Gucci Mane, ils sont de ceux qui l'ont orienté vers ce gangsta rap loufoque que l'on retrouve autant chez les protégés de Mike Will, que chez les doux dingues de Migos. Ils auraient sans doute dû connaître le succès à leur place, s'ils n'avaient pas choisi de rejoindre le label Jive en 2010, un an avant qu'il ne soit dissout.

TRAVIS PORTER - Who Is Travis Porter?

Lire la suite...

BOOBA - Autopsie Vol. 3

, 22:33

Le plus grand rappeur français est, sans doute aussi, le plus américain. Si Booba est devenu le centre de la scène rap hexagonale, c'est qu'il a toujours su diriger un œil ou une oreille de l'autre côté de l'Atlantique. Tout au long de sa carrière, des influences new-yorkaises du début à ses essais à l'Auto-Tune, il a suivi les tendances américaines. Son style d'écriture, fait d'une suite décousue de punchlines et d'analogies, en rupture avec la tradition narrative de la chanson française, vient de là, tout comme son immoralisme, ses provocations, ses métaphores ordurières et les frasques de sa vie privée. Il a décoincé le rap français, il l'a rendu moins scolaire, il l'a fait grand, mais en s'inspirant des recettes américaines. Et cela vaut aussi pour l'usage qu'il a fait de la mixtape.

BOOBA - Autopsie Vol. 3

Lire la suite...

NIPSEY HUSSLE - Bullets Ain't Got No Names Vol. 2

, 22:37

De nos jours, Nipsey Hussle est un nom bien établi de la scène rap de Los Angeles. Dès la fin des années 2000, il était assez reconnu pour collaborer avec des poids lourds comme The Game, Drake, et Snoop Dogg, à qui il a souvent été comparé. Et pourtant, le rappeur connu dans le civil sous l'identité d'Ermias Asghedom (ce nom étrange lui vient d'un père érythréen) n'a jamais proposé d'album officiel. Son Victory Lap maintes fois annoncé n'étant jamais sorti, c'est par des mixtapes qu'il a fait carrière. Plusieurs, à partir de 2010, furent très remarquées, comme les deux Marathon, ou Crenshaw, un peu plus tard, un projet qu'il parvint à vendre 100 dollars l'unité, alors même qu'il était distribué gratuitement sur Internet.

NIPSEY HUSSLE - Bullets Ain't Got No Names Vol. 2

Lire la suite...

MOUSE ON THA TRACK - Swagga Fresh Freddie

, 23:36

Un nom vient spontanément à l'esprit quand on pense à la scène rap de Bâton Rouge : celui de Lil Boosie. Il en est la voix et le porte-drapeau. Mais il n'est que rappeur ; l'artisan du son local est en fait Jeremy Allen, alias Mouse on Tha Track. Celui-ci a été présent dès les débuts du label Trill Entertainment. Il a produit, entre autres, l'essentiel de Gangsta Musik, l'un des albums communs de Boosie et de Webbie, ainsi qu'une poignée de titres d'anthologie, comme "Swerve" et "Wipe Me Down". Fan revendiqué de Mannie Fresh, il a été à l'origine de cette adaptation du son bounce de la Nouvelle-Orléans, qui a fini par définir celui de Bâton Rouge.

MOUSE ON THA TRACK - Swagga Fresh Freddie

Lire la suite...

PEEWEE LONGWAY - Running Around the Lobby

, 13:49

L'incarcération de Gucci Mane, au milieu des années 2010, aura au moins eu pour mérite de laisser le champ libre à la nouvelle génération de ses disciples. Parmi ceux-ci, Young Thug fut le premier à capter l'attention sur une large échelle, avec sa mixtape de 2013, 1017 Thug. PeeWee Longway, lui, n'attira massivement les regards que l'année d'après, avec The Blue M&M. Pourtant, il fut le premier des deux à se lier à Guwop, l'ayant connu par le biais de son oncle, Cold Blooded Da Don, un membre du 1017 Brick Squad. C'est même grâce à lui que son ami Young Thug put rejoindre ce collectif, PeeWee Longway l'ayant imposé à Gucci Mane.

PEEWEE LONGWAY - Running Around the Lobby

Lire la suite...

DJ SMALLZ & PIMP C - Southern Smoke 25: The Welcome Home Party

, 16:21

UGK a beau être considéré aujourd'hui comme l'un des groupes fondamentaux du rap du Sud, la reconnaissance a été tardive. Bien que ses trois premiers albums, sortis entre 1992 et 1996, soient vus comme ses grands classiques, le duo de Port Arthur n'a connu la consécration qu'avec Underground Kingz, en 2007. Il profitait alors du court espace qui séparait la sortie de prison de Pimp C, en décembre 2005, de son décès deux ans plus tard. Ce laps de temps, pendant lequel il jouirait d'une notoriété inédite, le producteur et rappeur l'emploierait aussi à enregistrer un album solo, Pimpalation, et avant cela, à sortir l'unique mixtape sous son nom, trois mois après sa libération, intitulée fort à propos The Welcome Home Party.

DJ SMALLZ & PIMP C - Southern Smoke 25: The Welcome Home Party

Lire la suite...

JIMMY WOPO - Woponese

, 12:46

Alors que 2016 touche à sa fin, il est bon de passer en revue les nouveaux visages qu'elle nous a révélée, et de choisir ceux dont on voudrait se souvenir. Parmi eux, figure celui de Travon Smart, un jeune homme issu de Pittsburgh, Pennsylvanie, et que le succès du single "Elm Street" a précipité cette année sur les écrans radar, sous le nom de Jimmy Wopo. D'abord coopté par les rappeurs stars de sa ville, Mac Miller et Wiz Khalifa (il est affilié au Taylor Gang de ce dernier), il a aussi été vanté par Mike Will et s'est produit sur scène avec ses créatures Rae Sremmurd, il a collaboré avec Sonny Digital, puis il a partagé le micro avec Riff Raff et avec une autre valeur montante, 21 Savage, dont il a par ailleurs remixé le "No Heart".

JIMMY WOPO - Woponese

Lire la suite...

DJ WHOO KID - Max Payne 2

, 22:10

L'histoire du rap se souviendra de Whoo Kid comme de celui qui, avec la G-Unit, a accéléré la grande transformation des mixtapes, survenue dans les années 2000. C'est avec lui que 50 Cent a sorti ces projets d'anthologie, souvent meilleurs que des albums commerciaux, qui l'ont aidé à devenir la superstar que l'on sait, et qui ont changé à tout jamais la façon de distribuer de la musique et de promouvoir un artiste. Yves Mondesire (le vrai nom de ce DJ d'origine haïtienne), cependant, a commencé avec des mixtapes traditionnelles. Comme beaucoup d'autres, il s'est d'abord essayé aux blends, avant de chasser les inédits, s'inspirant d'autres DJs du quartier du Queens, DJ Clue et DJ Envy en premier lieu. Il s'est fait connaître par sa capacité à dénicher de tels titres exclusifs, plus ou moins légalement, quitte à s'attirer des ennuis (il fut un jour kidnappé par le rappeur pas facile Big Pun...), avant qu'un certain Curtis Jackson ne l'entraîne vers de nouvelles directions.

DJ WHOO KID - Max Payne 2

Lire la suite...

GUCCI MANE - Woptober

, 22:31

Guwop a eu une bonne année. Peut-être même la meilleure qu'il n'ait jamais eue. D'abord, il est sorti de prison, et à cette occasion, il s'est métamorphosé : il nous est reparu sobre, en forme et tout pimpant. Ensuite, il a bénéficié d'une grande couverture médiatique, grâce à laquelle il a atteint un niveau inédit de notoriété et de reconnaissance. Il a eu aussi son premier single numéro 1 aux Etats-Unis, "Black Beatles", par l'entremise de Rae Sremmurd. Et puis, cerise sur le gâteau, il a demandé en mariage sa tendre et chère. Cependant, quelque chose ne changera jamais avec Gucci Mane. Il demeurera, désespérément, un rappeur à mixtapes. Car bien que son album officiel, Everybody Looking, se soit montré de très bonne facture, sa grande sortie de 2016, c'est un projet secondaire du nom de Woptober.

GUCCI MANE - Woptober

Lire la suite...

JUELZ SANTANA - Back Like Cooked Crack 2: More Crack

, 22:41

Les Diplomats ont été parmi ceux qui se sont les mieux illustrés sur mixtapes, au début des années 2000. Ils ont aidé ce format à changer d'échelle, et à devenir encore plus visible et décisif dans l'univers du rap, qu'il ne l'était déjà. Et si quelqu'un, au sein du collectif, s'est particulièrement distingué sur de telles sorties, Juelz Santana est celui-ci. Le plus jeune de l'équipe, celui qui a secondé Cam'Ron sur les tubes "Oh Boy" et "Hey Ma", n'a pas toujours confirmé sur album. Mais sur mixtape, oui ; notamment sur la série des Back Like Cooked Crack, conçue avec l'aide DJ Green Lantern, et dont la seconde édition a été la meilleure.

JUELZ SANTANA - Back Like Cooked Crack 2: More Crack

Lire la suite...

21 SAVAGE & METRO BOOMIN - Savage Mode

, 23:21

21 Savage est une figure émergente, au sein de la toute nouvelle génération des (t)rappeurs d'Atlanta. Cependant, à l'opposé des cinglés excentriques à cheveux verts qui semblent avoir envahi cette scène, celui-ci se cantonne au versant le plus sombre du rap, le plus abrupt, le plus nourri de ses expériences précoces avec la rue, les armes et la mort violente. Il opte pour une voix sourde, rêche et lente, lourde de menaces. Le titre des mixtapes qui l'ont fait connaître, en 2015, confirment cette posture, puisqu'après avoir sorti une Slaughter Tape, Shayaa Joseph (son vrai nom) s'est proclamé le Slaughter King. Notre Roi du Massacre a aussi réclamé la libération de Gucci Mane sur Free Guwop, en compagnie de Sonny Digital. Mais c'est avec un autre producteur majeur d'Atlanta, en 2016, qu'il a sorti avec Savage Mode ce qui s'avère, de manière évidente, son tout meilleur projet.

21 SAVAGE & METRO BOOMIN - Savage Mode

Lire la suite...

KANYE WEST - Get Well Soon

, 22:42

L'élément fondateur de la carrière de Kanye West est, selon sa mythologie personnelle, l'accident de voiture qu'il a subi en 2002. Auparavant déjà, il était connu, mais des purs fans de rap exclusivement, de ceux qui avaient remarqué qu'il avait produit une bonne partie de The Blueprint, l'album de Jay-Z. Il était alors identifié, pour l'essentiel, comme un beatmaker. Kanye, cependant, rêvait depuis toujours de passer au micro. Et cet accident, qui valut à son visage de subir une chirurgie réparatrice, lui aurait donné la force de sortir de l'ombre, pour embrasser un succès que le hip-hop ne réserve généralement qu'à ses rappeurs. Cela se traduira, 16 mois après, par un premier album sous son nom, The College Dropout, véritable point de départ de la trajectoire stratosphérique que l'on sait.

KANYE WEST - Get Well Soon

Lire la suite...

KENDRICK LAMAR - Overly Dedicated

, 22:43

L'intelligentsia du rap, celle qui domine sa critique tout comme son industrie, aura donc décidé que Kendrick Lamar Duckworth serait l'artiste central des années 2010. Avec le Californien et ses compères de Black Hippy, a été offert à un public vieillissant ou nostalgique tout ce qu'il désirait : un ancrage fort dans le hip-hop des années 90, tant par l'origine, Compton, que par les sons, modernes mais référencés, ou par le contour très lyrical du style. Il a répondu à leurs envies de respectabilité, par ses partis-pris artistiques et son ouverture à d'autres genres musicaux, comme par l'arrière-plan social où s'insèrent ses paroles. Bref, Kendrick Lamar avait tout pour devenir le rappeur surcoté de la décennie, celui même, avec Chance the Rapper, que le président Obama allait désigner comme son préféré.

KENDRICK LAMAR - Overly Dedicated

Lire la suite...

SHY GLIZZY - Young Jefe 2

, 22:53

Sortie début 2014, Young Jefe n'a sans doute pas été la meilleure mixtape de Shy Glizzy. Fxck Rap, par exemple, ainsi que les trois volumes de la série des Law, ont été plus satisfaisants. Mais elle a été sa sortie la plus accessible et la plus exposée, grâce surtout au single "Awwsome". C'est elle, sans doute, qui a ouvert la voie à sa reconnaissance, et l'a aidé à rejoindre, un peu plus tard dans la même année, le 300 Entertainment des influents Lyor Cohen et Kevin Liles, avec d'autres gens très chauds comme Young Thug, Migos, Fetty Wap, Rich the King et Tate Kobang. Il était donc logique que le rappeur de Washington décide cette année d'en livrer une suite, et qu'il choisisse d'y mettre les formes, avec tant de soins que cette seconde édition de Young Jefe se révèle, en fait, bien supérieure à celle d'avant.

SHY GLIZZY - Young Jefe 2

Lire la suite...

DJ Q-BERT - Demolition Pumpkin Squeeze Musik

, 23:19

En 1989, Richard Quivetis fut sévèrement blessé après qu'une voiture l'ait percuté. Le jeune homme, alors âgé de 20 ans, fut cloué au lit pour longtemps. Ce fut un moment difficile, mais aussi un tournant. Incapable de bouger, n'ayant plus pour distraction que ses platines vinyle, il oublia les artifices gestuels et visuels associés à la carrière à laquelle il se préparait, celle de DJ, pour ne plus se consacrer qu'à une chose : le son, la musique, la composition. Ses platines, désormais, il les utiliserait comme un instrument, elles seraient au cœur même de son processus créatif. Et avec quelques autres, dont plusieurs Américano-philippins de San Francisco, tout comme lui, il ouvrirait l'ère des DJs virtuoses, celle des turntablists.

DJ Q-BERT - Demolition Pumpkin Squeeze Musik

Lire la suite...

DJ RON G - Mixes #1

, 22:34

Quand, à la fin des années 80, Ron G est arrivé sur le marché des mixtapes, celui-ci était déjà dominé par ces figures qu'étaient Starchild, Lovebug Starski, Brucie B et Kid Capri. Pour ce DJ de Harlem, dont la jeunesse lui vaudrait le surnom de "Youngest in Charge", trouver sa place signifiait donc creuser sa niche à soi. Influencé par les goûts de sa mère, grande amatrice de variété afro-américaine, il décida de fondre en un seul mix les chants du R&B et les breakbeats hip-hop. Il ne fut pas le premier à tenter ce genre d'expériences, passé à la postérité sous le nom de blends. Mais il fut celui qui les popularisa, étendant le principe à toute une série de cassettes, qui deviendront très populaires, et gagnant ainsi sa place dans le panthéon des DJs à mixtape, au point de produire plus tard plusieurs artistes rap et R&B (Fat Joe et R. Kelly, LL Cool J et Jennifer Lopez, et même Michael Jackson), et de voir Nas se fendre d'un vers en son honneur sur le grand Illmatic.

DJ RON G - Mixes #1

Lire la suite...

KODAK BLACK - Lil B.I.G Pac

, 23:28

La nomination de Kodak Black parmi les Freshmen de l'année du magazine XXL n'a pas fait que souligner, avec un peu de retard, l'excellence de ses sorties passées. Elle n'a pas été non plus qu'un soufflé, cuisiné en sous main par son nouveau label, la major Atlantic ; pas que, en tout cas. Dans ce cas précis, cette désignation est fondée. Car en 2016, le Floridien a continué sur la lancée de Heart of the Projects et Institution. Il nous a livré pour la troisième fois, à toujours pas 20 ans, l'une des sorties marquantes de l'année. Et il l'a fait avec une bonne dose de provocation, nommant cette mixtape, Lil B.I.G Pac, d'après les deux légendes les plus absolues du rap, et détournant la pochette du classique de l'un d'eux.

KODAK BLACK - Lil B.I.G Pac

Lire la suite...

THEOPHILUS LONDON - This Charming Mixtape

, 22:41

Il fut un temps, en 2008-09, où le rap sembla vouloir se fondre dans une grande variété internationale, où il chercha à se mêler aux autres genres populaires, pop rock et musiques électroniques, entre autres. Cette envie a animé plusieurs rappeurs notoires, comme Kanye West, Kid Cudi et Drake. Et l'on ne parle pas de la métamorphose de Black Eyed Peas en énorme machine variété rap. Un homme en particulier, dont l'apparence soignée, en plus de la musique, le destinait à séduire la branchitude (il fut un chouchou du festival de Cannes en 2011, et il sera plus tard cornaqué par Kanye West), explora cette voie plus loin que tout autre. Et pour imposer sa formule de synthèse, il privilégia d'abord le format mixtape. Cet homme, ce fut un New-yorkais d'origine trinidadienne, Theophilus London.

THEOPHILUS LONDON - This Charming Mixtape

Lire la suite...

DJ SCREW - June 27

, 22:27

Pour la plupart des gens, DeMo Sherman est un inconnu. Ce rappeur n'a jamais fait carrière. Et pourtant à Houston, au Texas, son jour de naissance est célébré comme une fête nationale. Tout cela remonte en fait au 27 juin 1996. Ce soir-là, il célèbre son anniversaire avec une poignée d'amis. Emportés par l'ambiance, tous se lancent alors dans une improvisation de plus d'une demi-heure, sur une boucle issue du "Da Streets Ain’t Right" de Kriss Kross. Ils ignoraient alors, sans doute, qu'ils enregistraient ce que certains qualifieront plus tard de plus grand freestyle de l'histoire du rap, et, qu'une fois porté sur mixtape, ce morceau allait enflammer les rues de leur ville, et consacrer pour de bon son auteur : un certain DJ Screw.

DJ SCREW - June 27

Lire la suite...

SKOOLY - Trench Gotti

, 23:05

Les EPs (ou, dans le cas qui nous intéresse, les "mixtapes" qui suivent ce format) ont un gros inconvénient : ils sont trop courts. Mais en contrepartie, ils ont bien plus de chances d'être constants et satisfaisants que des albums. Trench Gotti l'a démontré une fois de plus, début 2016. Cela faisait longtemps que les attentes étaient hautes à propos de Kazarion Fowler, alias Skooly, ce protégé de 2 Chainz et de l'écurie Street Execs, l'une des plus redoutables équipes de promotion d'Atlanta. Mais sur les sorties des Rich Kidz, le groupe qui l'a fait connaître, ses interventions étaient noyées parmi celles de ses collègues. Et en 2015, il manquait encore un petit quelque chose à The Blacc Jon Gotti, son premier projet solo.

SKOOLY - Trench Gotti

Lire la suite...

- page 1 de 11