Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Critiques Musique › Mixtapes

Commentaires et critiques de mixtapes et de street albums.

Fil des billets Fil des commentaires

CUPCAKKE - Cum Cake

, 22:36

Le sexe est, depuis des décennies, un thème central dans le rap. Souvent abordé de manière frontale et crue, il lui a valu de violentes accusations de vulgarité et de misogynie, de la part de gens qui n'ont pas toujours saisi (ou goûté) l'humour et le caractère ludique de la démarche. Le choc et les débats sont même devenus plus vifs quand les rappeuses elles-mêmes, les Lil Kim, Foxy Brown et autres, se sont mises à jouer le même jeu. On vit alors s'opposer deux féminismes : celui, rigoriste, qui considère que les femmes ne devraient pas se présenter en objets de désir ; et l'autre, selon lequel affirmer à l'excès ses appétits sexuels et sa libido devrait être un droit inaliénable, ainsi qu'une preuve certaine d'émancipation.

CUPCAKKE - Cum Cake

Lire la suite...

MOUSE ON THA TRACK & LIL CALI - Just Because

, 23:24

Mouse On Tha Track est essentiellement connu pour être le producteur de Lil Boosie. Pour les plus connaisseurs, il est aussi l'auteur de mixtapes remarquables, comme Swagga Fresh Freddie et Millionaire Dreamzzz, sorties en solo pendant que son collaborateur privilégié croupissait en prison. Mais il a aussi travaillé avec d'autres rappeurs, par exemple Lil Cali. Issu lui aussi de Louisiane, mais de la petite ville de Ponchatoula, ce dernier a également fait partie de l'entourage de Boosie. C'est d'ailleurs par une collaboration avec lui, sur le titre "U Ain't Sayin' Nuttin'", qu'il s'est fait connaître, en 2004. Et s'il n'a jamais rejoint l'écurie Trill Entertainment (il sera signé un temps sur la major Asylum, et puis plus tard sur UTP, le label de son idole de jeunesse Juvenile), il lui aura été étroitement associé.

xx

Lire la suite...

KODIE SHANE - Big Trouble Little Jupiter

, 22:59

C'est souvent la règle : dans chaque collectif qui compte, il faut au moins une femme, rarement plus (ou bien un Blanc, ça dépend). C'est le cas de la Sailing Team de Lil Yachty, le rappeur devenu l'emblème de la nouvelle nouvelle génération d'Atlanta. Au milieu de sa bande de joyeux drilles aux cheveux colorés, figure une jeune fille, Kodie "Shane" Williams. Et celle-ci, issue d'une famille de musiciens (sa demi-sœur a fait partie du groupe variété / R&B Blaque), n'est à vrai dire pas la plus inintéressante du lot. C'est en tout cas ce qu'a prouvé l'an passé une suite de projets courts, 2060, Little Rocket et Zero Gravity, ainsi que son morceau carte de visite, "Sad". Et c'est désormais signée chez Epic Records, grâce à la notoriété post-"Broccoli" de Lil Yachty, et avec le bénéfice d'une couverture médiatique croissante, que Kodie Shane a proposé début 2017 son dernier projet.

KODIE SHANE - Big Trouble Little Jupiter

Lire la suite...

PILL - 4180: The Prescription

, 22:44

Il fut un temps où un grand avenir semblait promis à Tyrone Rivers. Apparu dans l’ombre de Killer Mike, sur le grand I Pledge Allegiance to the Grind II, celui qu’on appela d'abord Gangsta Pill, puis tout simplement Pill, connut son heure de gloire à partir de 2009. Ses mixtapes lui valurent alors de figurer dans la promotion 2010 des Freshmen, de côtoyer d'autres valeurs montantes comme Freddie Gibbs, et de rejoindre la Warner, en même temps que le Maybach Music Group de Rick Ross. On verra ainsi les deux hommes délivrer un dévastateur "Pac Man", bien dans l’esprit de l'époque. Et puis, après 2012, plus rien. Plus rien du tout. Pill annoncera quitter son label sur Twitter, avant que sa présence sur ce média ne s'efface.

Pill - 4180 The Prescription

Lire la suite...

RALO - Diary of the Streets 2

, 13:15

Si Terrell Davis a récemment fait parler de lui, ce n’est pas seulement en raison de sa production musicale. En début d’année, l’homme connu sous le nom de Ralo a réchappé miraculeusement à deux accidents de voiture. Et l’automne dernier, il a créé la polémique en lançant des poignées de billets (pour une somme estimée à pas moins de 30 000 dollars) dans un refuge pour SDF. Le geste, généralement réservé aux danseuses des strip-clubs, a été jugé par beaucoup comme dégradant pour ces pauvres gens, obligés de ramper pour se saisir de l’argent. Mais il semble que cela ait échappé au rappeur d’Atlanta, convaincu d’être maintenant sur le bon chemin après avoir rencontré Allah en prison et décidé de tourner le dos à une vie de dealer entamée dès l’adolescence, au profit d’une carrière dans la musique.

RALO - Diary of the Streets 2

Lire la suite...

LIL BOOSIE - Superbad: The Return of Mr. Wipe Me Down

, 22:42

En 2009, Lil Boosie n'était pas encore une référence partagée par tous. Pour beaucoup, il était surtout une figure locale, connue principalement pour "Wipe Me Down", un morceau conçu avec trois autres ressortissants de Baton Rouge : Foxx, son compère Webbie, et le producteur Mouse On Tha Track. Il y était si associé que, pour attirer l'attention, il avait ajouté le nom de ce morceau au sous-titre de sa première mixtape sortie en cette année très prolifique : Superbad. Ce projet, cependant, proposait un contenu beaucoup plus riche et diversifié que ce tube éponyme, très caractéristique d'un rap sudiste hédoniste et taillé pour les clubs.

xx

Lire la suite...

JEFE - The World Is Yours

, 15:11

Il arrive, chez les rappeurs, de changer de pseudo alors même qu'on rencontre un début d'écho et de reconnaissance. Puff Daddy (alias Puffy, Diddy et P. Diddy) avait été l'un des premiers et des plus notoires à opter pour une telle démarche, en principe suicidaire du point de vue marketing. Et tout dernièrement, c'est Shy Glizzy qui s'est adonné à ce rite à son tour. Après une année 2016 où est sorti un de ses meilleurs projets, Young Jefe 2, il emprunte l'un des mots de son titre pour s'inventer une nouvelle identité, à l'occasion d'une sortie délivrée dès le tout début 2017. Ce changement, toutefois, ne s'accompagne pas d'une révolution musicale.

JEFE - The World Is Yours

Lire la suite...

CHIEF KEEF - Two Zero One Seven

, 22:53

La roue tourne vite dans le rap, et Chief Keef en est l'exemple. Il y a cinq ans, en 2012, le monde lui était promis. La sensation d'alors, c'était la drill music de Chicago, et le très jeune rappeur en était, sans conteste, la figure de proue. Il avait été couvert par de nombreux médias et courtisé par autant de labels, avant de sortir un album remarqué. L'année suivante, il rejoignait le 1017 Brick Squad de Gucci Mane, et il intervenait sur le Yeezus de Kanye West, s'attirant à l'occasion les éloges de Lou Reed, excusez du peu. Mais après, patatras. Chief Keef fut embarqué dans des ennuis judiciaires sans fin, il fut débarqué de chez Interscope, il prit parfois un virage expérimental pas compris de tous, il quitta Chicago, il annonça vouloir se retirer de la musique, et il passa l'année 2016 sans rien sortir.

CHIEF KEEF - Two Zero One Seven

Lire la suite...

TRAVIS PORTER - Who Is Travis Porter?

, 22:58

Depuis quelques années, Rae Sremmurd triomphe à travers le monde en donnant à la trap music une tournure festive et juvénile. Mais le duo n'a pas été le premier à s'engager dans cette voie. Un autre groupe l'avait fait avant lui, dont le nom laissait lui aussi penser, à tort, qu'il se résumait à un seul homme. Avec une flopée de mixtapes sorties dès 2009, en un temps où ses membres n'étaient pas encore majeurs, le trio Travis Porter a posé les bases du rap contemporain à Atlanta. Avec Gucci Mane, ils sont de ceux qui l'ont orienté vers ce gangsta rap loufoque que l'on retrouve autant chez les protégés de Mike Will, que chez les doux dingues de Migos. Ils auraient sans doute dû connaître le succès à leur place, s'ils n'avaient pas choisi de rejoindre le label Jive en 2010, un an avant qu'il ne soit dissout.

TRAVIS PORTER - Who Is Travis Porter?

Lire la suite...

BOOBA - Autopsie Vol. 3

, 22:33

Le plus grand rappeur français est, sans doute aussi, le plus américain. Si Booba est devenu le centre de la scène rap hexagonale, c'est qu'il a toujours su diriger un œil ou une oreille de l'autre côté de l'Atlantique. Tout au long de sa carrière, des influences new-yorkaises du début à ses essais à l'Auto-Tune, il a suivi les tendances américaines. Son style d'écriture, fait d'une suite décousue de punchlines et d'analogies, en rupture avec la tradition narrative de la chanson française, vient de là, tout comme son immoralisme, ses provocations, ses métaphores ordurières et les frasques de sa vie privée. Il a décoincé le rap français, il l'a rendu moins scolaire, il l'a fait grand, mais en s'inspirant des recettes américaines. Et cela vaut aussi pour l'usage qu'il a fait de la mixtape.

BOOBA - Autopsie Vol. 3

Lire la suite...

NIPSEY HUSSLE - Bullets Ain't Got No Names Vol. 2

, 22:37

De nos jours, Nipsey Hussle est un nom bien établi de la scène rap de Los Angeles. Dès la fin des années 2000, il était assez reconnu pour collaborer avec des poids lourds comme The Game, Drake, et Snoop Dogg, à qui il a souvent été comparé. Et pourtant, le rappeur connu dans le civil sous l'identité d'Ermias Asghedom (ce nom étrange lui vient d'un père érythréen) n'a jamais proposé d'album officiel. Son Victory Lap maintes fois annoncé n'étant jamais sorti, c'est par des mixtapes qu'il a fait carrière. Plusieurs, à partir de 2010, furent très remarquées, comme les deux Marathon, ou Crenshaw, un peu plus tard, un projet qu'il parvint à vendre 100 dollars l'unité, alors même qu'il était distribué gratuitement sur Internet.

NIPSEY HUSSLE - Bullets Ain't Got No Names Vol. 2

Lire la suite...

MOUSE ON THA TRACK - Swagga Fresh Freddie

, 23:36

Un nom vient spontanément à l'esprit quand on pense à la scène rap de Bâton Rouge : celui de Lil Boosie. Il en est la voix et le porte-drapeau. Mais il n'est que rappeur ; l'artisan du son local est en fait Jeremy Allen, alias Mouse on Tha Track. Celui-ci a été présent dès les débuts du label Trill Entertainment. Il a produit, entre autres, l'essentiel de Gangsta Musik, l'un des albums communs de Boosie et de Webbie, ainsi qu'une poignée de titres d'anthologie, comme "Swerve" et "Wipe Me Down". Fan revendiqué de Mannie Fresh, il a été à l'origine de cette adaptation du son bounce de la Nouvelle-Orléans, qui a fini par définir celui de Bâton Rouge.

MOUSE ON THA TRACK - Swagga Fresh Freddie

Lire la suite...

PEEWEE LONGWAY - Running Around the Lobby

, 13:49

L'incarcération de Gucci Mane, au milieu des années 2010, aura au moins eu pour mérite de laisser le champ libre à la nouvelle génération de ses disciples. Parmi ceux-ci, Young Thug fut le premier à capter l'attention sur une large échelle, avec sa mixtape de 2013, 1017 Thug. PeeWee Longway, lui, n'attira massivement les regards que l'année d'après, avec The Blue M&M. Pourtant, il fut le premier des deux à se lier à Guwop, l'ayant connu par le biais de son oncle, Cold Blooded Da Don, un membre du 1017 Brick Squad. C'est même grâce à lui que son ami Young Thug put rejoindre ce collectif, PeeWee Longway l'ayant imposé à Gucci Mane.

PEEWEE LONGWAY - Running Around the Lobby

Lire la suite...

DJ SMALLZ & PIMP C - Southern Smoke 25: The Welcome Home Party

, 16:21

UGK a beau être considéré aujourd'hui comme l'un des groupes fondamentaux du rap du Sud, la reconnaissance a été tardive. Bien que ses trois premiers albums, sortis entre 1992 et 1996, soient vus comme ses grands classiques, le duo de Port Arthur n'a connu la consécration qu'avec Underground Kingz, en 2007. Il profitait alors du court espace qui séparait la sortie de prison de Pimp C, en décembre 2005, de son décès deux ans plus tard. Ce laps de temps, pendant lequel il jouirait d'une notoriété inédite, le producteur et rappeur l'emploierait aussi à enregistrer un album solo, Pimpalation, et avant cela, à sortir l'unique mixtape sous son nom, trois mois après sa libération, intitulée fort à propos The Welcome Home Party.

DJ SMALLZ & PIMP C - Southern Smoke 25: The Welcome Home Party

Lire la suite...

JIMMY WOPO - Woponese

, 12:46

Alors que 2016 touche à sa fin, il est bon de passer en revue les nouveaux visages qu'elle nous a révélée, et de choisir ceux dont on voudrait se souvenir. Parmi eux, figure celui de Travon Smart, un jeune homme issu de Pittsburgh, Pennsylvanie, et que le succès du single "Elm Street" a précipité cette année sur les écrans radar, sous le nom de Jimmy Wopo. D'abord coopté par les rappeurs stars de sa ville, Mac Miller et Wiz Khalifa (il est affilié au Taylor Gang de ce dernier), il a aussi été vanté par Mike Will et s'est produit sur scène avec ses créatures Rae Sremmurd, il a collaboré avec Sonny Digital, puis il a partagé le micro avec Riff Raff et avec une autre valeur montante, 21 Savage, dont il a par ailleurs remixé le "No Heart".

JIMMY WOPO - Woponese

Lire la suite...

DJ WHOO KID - Max Payne 2

, 22:10

L'histoire du rap se souviendra de Whoo Kid comme de celui qui, avec la G-Unit, a accéléré la grande transformation des mixtapes, survenue dans les années 2000. C'est avec lui que 50 Cent a sorti ces projets d'anthologie, souvent meilleurs que des albums commerciaux, qui l'ont aidé à devenir la superstar que l'on sait, et qui ont changé à tout jamais la façon de distribuer de la musique et de promouvoir un artiste. Yves Mondesire (le vrai nom de ce DJ d'origine haïtienne), cependant, a commencé avec des mixtapes traditionnelles. Comme beaucoup d'autres, il s'est d'abord essayé aux blends, avant de chasser les inédits, s'inspirant d'autres DJs du quartier du Queens, DJ Clue et DJ Envy en premier lieu. Il s'est fait connaître par sa capacité à dénicher de tels titres exclusifs, plus ou moins légalement, quitte à s'attirer des ennuis (il fut un jour kidnappé par le rappeur pas facile Big Pun...), avant qu'un certain Curtis Jackson ne l'entraîne vers de nouvelles directions.

DJ WHOO KID - Max Payne 2

Lire la suite...

GUCCI MANE - Woptober

, 22:31

Guwop a eu une bonne année. Peut-être même la meilleure qu'il n'ait jamais eue. D'abord, il est sorti de prison, et à cette occasion, il s'est métamorphosé : il nous est reparu sobre, en forme et tout pimpant. Ensuite, il a bénéficié d'une grande couverture médiatique, grâce à laquelle il a atteint un niveau inédit de notoriété et de reconnaissance. Il a eu aussi son premier single numéro 1 aux Etats-Unis, "Black Beatles", par l'entremise de Rae Sremmurd. Et puis, cerise sur le gâteau, il a demandé en mariage sa tendre et chère. Cependant, quelque chose ne changera jamais avec Gucci Mane. Il demeurera, désespérément, un rappeur à mixtapes. Car bien que son album officiel, Everybody Looking, se soit montré de très bonne facture, sa grande sortie de 2016, c'est un projet secondaire du nom de Woptober.

GUCCI MANE - Woptober

Lire la suite...

JUELZ SANTANA - Back Like Cooked Crack 2: More Crack

, 22:41

Les Diplomats ont été parmi ceux qui se sont les mieux illustrés sur mixtapes, au début des années 2000. Ils ont aidé ce format à changer d'échelle, et à devenir encore plus visible et décisif dans l'univers du rap, qu'il ne l'était déjà. Et si quelqu'un, au sein du collectif, s'est particulièrement distingué sur de telles sorties, Juelz Santana est celui-ci. Le plus jeune de l'équipe, celui qui a secondé Cam'Ron sur les tubes "Oh Boy" et "Hey Ma", n'a pas toujours confirmé sur album. Mais sur mixtape, oui ; notamment sur la série des Back Like Cooked Crack, conçue avec l'aide DJ Green Lantern, et dont la seconde édition a été la meilleure.

JUELZ SANTANA - Back Like Cooked Crack 2: More Crack

Lire la suite...

21 SAVAGE & METRO BOOMIN - Savage Mode

, 23:21

21 Savage est une figure émergente, au sein de la toute nouvelle génération des (t)rappeurs d'Atlanta. Cependant, à l'opposé des cinglés excentriques à cheveux verts qui semblent avoir envahi cette scène, celui-ci se cantonne au versant le plus sombre du rap, le plus abrupt, le plus nourri de ses expériences précoces avec la rue, les armes et la mort violente. Il opte pour une voix sourde, rêche et lente, lourde de menaces. Le titre des mixtapes qui l'ont fait connaître, en 2015, confirment cette posture, puisqu'après avoir sorti une Slaughter Tape, Shayaa Joseph (son vrai nom) s'est proclamé le Slaughter King. Notre Roi du Massacre a aussi réclamé la libération de Gucci Mane sur Free Guwop, en compagnie de Sonny Digital. Mais c'est avec un autre producteur majeur d'Atlanta, en 2016, qu'il a sorti avec Savage Mode ce qui s'avère, de manière évidente, son tout meilleur projet.

21 SAVAGE & METRO BOOMIN - Savage Mode

Lire la suite...

KANYE WEST - Get Well Soon

, 22:42

L'élément fondateur de la carrière de Kanye West est, selon sa mythologie personnelle, l'accident de voiture qu'il a subi en 2002. Auparavant déjà, il était connu, mais des purs fans de rap exclusivement, de ceux qui avaient remarqué qu'il avait produit une bonne partie de The Blueprint, l'album de Jay-Z. Il était alors identifié, pour l'essentiel, comme un beatmaker. Kanye, cependant, rêvait depuis toujours de passer au micro. Et cet accident, qui valut à son visage de subir une chirurgie réparatrice, lui aurait donné la force de sortir de l'ombre, pour embrasser un succès que le hip-hop ne réserve généralement qu'à ses rappeurs. Cela se traduira, 16 mois après, par un premier album sous son nom, The College Dropout, véritable point de départ de la trajectoire stratosphérique que l'on sait.

KANYE WEST - Get Well Soon

Lire la suite...

- page 1 de 11