Fake For Real

Depuis 1997 : critiques, dossiers, sélections et autres papiers, dédiés au rap (et parfois à d'autres musiques)
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

novembre 2003

mardi 4 novembre 2003

LODECK - Dream Dentistry

, 22:18

Le nouvel album de LoDeck, Dream Dentistry, remplit toutes les promesses du EP Bash It sorti il y a deux ans et prouve sur une durée d'une heure son talent de MC graveleux et truculent....

Lire la suite

mercredi 12 novembre 2003

GREEK - 9 Steps to Scott Baio Fame

, 22:12

Cet homme est le nouveau Michael Jackson. Il est le rêve américain personnifié. C'est en tous cas ce que Jimmy Greek, sûr de lui, s'époumonne à prétendre sur le tonitruant "Tea Party for Michael", puis sur "Dusty Rhodes", deux extraits d'un nouveau disque censé le mener vers une...

Lire la suite

vendredi 14 novembre 2003

THE LEAGUE - The Track Team

, 22:42

The Track Team ? Comme la plupart des disques des Shapeshifters et affiliés : désespérément inégal mais avec une poignée de tueries....

Lire la suite

dimanche 16 novembre 2003

DEESKEE - Blacklight Sessions

, 22:08

C'est appliqué Deeskee. C'est fait avec attention. Mais c'est peut-être un peu trop normal et plat pour du West Coast Underground. Quelques bons titres tout de même....

Lire la suite

lundi 17 novembre 2003

THE FOREST FIRES COLLECTIVE - You Can't See

, 22:03

Bienvenue sur ce disque de rap californien fou fou fou, mais malheureusement desservi par des beats généralement assez lassants....

Lire la suite

mardi 18 novembre 2003

JASON THE ARGONAUT - Keyboard to Life

, 22:41

Moins bon que le Atomik Age du comparse Elon.is mais à son image, Keyboard to Life a ses moments d’ennuis. Mais en bout du course il se montre assez recommandable....

Lire la suite

mardi 25 novembre 2003

OUTKAST - Speakerboxxx / The Love Below

, 22:38

En toute logique, l'heure du déclin et de la perte d'inspiration était venue pour Outkast, 3 ans après un orgasmique Stankonia. Mais non, même pas. Ce sera pour plus tard. Cette année, le duo d'Atlanta nous revient, à demi séparé, mais avec deux disques complets qui n'ont absolument rien à envier...

Lire la suite